• # identifier le probleme et trouver la solution

    Posté par . Évalué à 8.

    tu as identifié un probleme

    ce problème de lenteur des accès disques

    et en effet il n'y a pas beaucoup de solution, si tu as un disque dur ordinaire, mettre un SSD va te changer la vie.
    j'ai ainsi redonné une seconde jeunesse à des machines qui avaient 3 à 5 ans d'age.

    mais le probleme vient peut-etre d'ailleurs et peut etre abordé differemment

    je trouve mon PC un peu lent à démarrer,

    et tu le demarres souvent ?
    c'est quoi lent (combien de temps entre l'appui sur le bouton ON, et le login) ?

    et particulièrement KDE.
    jusqu'au login c'est rapide, et ensuite ca pedale un peu (combien de temps)

    j'ai souvenir que certains services d'indexation de KDE (nepomuk je crois que ca s'appelle) etaient un peu violent en acces disque et beaucoup recommandaient de le desactiver.

    bref, avant de partir dans une solution violente (changer de disque, reinstaller)
    il faut se poser les bonnes questions, faire une petite analyse pour savoir ce qui est "vraiment" lent.

    si ca se trouve tu as un service qui bourrine ou des secteurs defectueux sur le disque.

  • # Ca dépend

    Posté par . Évalué à -6.

    Si ton PC est récent et dispose d'une interface SATA2 à 6Gb tu trouvera une vrai différence entre le disque dur et le SSD.
    Mais si tu est en SATA à 1.5Gb (vieil ordi) un disque dur récent à 7200trs aura des débit similaires à un SSD qui moulinerai plus vite que ne le permet le débit ton interface.
    Sur mon PC récent (SATA6Gb), le SSD est au environ de 340Mo/s en débit utile et mon disque dur (un 5200tr car j'aime le silence) est à 110Mo/s.

    • [^] # Re: Ca dépend

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      un disque dur récent à 7200trs aura des débit similaires à un SSD qui moulinerai plus vite que ne le permet le débit ton interface.

      Au démarrage, on se fout complet du débit. Complet de chez complet.
      L'important est l'IOPS (pour schématiser : le temps de réponse à une requète).
      ton disque dur récent à 7200trs va tourner à 12 ms de temps de réponse (soyons gentils, disons 100 IOPS) alors qu'un SSD va tourner à 0.12 ms et paralaliser un max (un SSD peut facilement faire plus de 100 000 IOPS, soit… 1000x plus vite). Si tus fait même des appels de 4KB, ça donne 400 MB/s certe donc limitation par le débit autour de 100 Mo/s en SATA, mais ton HDD ne va pas faire 110 Mo/s, il va faire 100*4K = un pauvre 400 Ko/s (bon, en pratique un peu plus car tous les fichiers ne font pas tous 4K, mais ça ne va pas dépasser 10 Mo/s)

      Bref, tu compares de l'accès séquentiel (lecture d'un gros fichier) à de l'accès aléatoire (démarrage de PC), ça n'a rien à voir.

      Il verra une différence énorme entre un HDD même récent et un SSD.
      Après, toute la question est : pourquoi démarrer souvent un PC? (perso, il démarre genre une fois par mois)

      • [^] # Re: Ca dépend

        Posté par . Évalué à 1.

        Après, toute la question est : pourquoi démarrer souvent un PC?

        Ma réponse particulière : le suspend-to-ram (pm-suspend) me donne des problèmes au réveil avec le driver proprio de la carte graphique. Jamais essayé de mettre en place de suspend to disk; d'après le manuel « Most modern systems require 15 to 45 seconds to enter and leave hibernate, and entering and leaving hibernate takes longer when you have more memory. » J'ai beaucoup de RAM sur ma station de travail, et si ça prend 45 secondes il n'y a pas d'avantage par rapport à redémarrer.

  • # Temps de démarrage chez moi

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 19/09/13 à 11:17.

    J'ai installé une Mageia sur un PC avec SSD et j'ai constaté un démarrage en 20 s jusqu'à un bureau KDE entièrement fonctionnel. (Et encore je pourrais gagner 2 secondes en enlevant le délai de grub.) Je ne peux pas comparer avec la même machine sans SSD mais sur mon portable (avec disque dur lent de portable) avec la même distribution ça prend une bonne minute.

  • # Ok je réponds

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 19/09/13 à 18:14.

    Bonjour, en fait le boot en lui même est extrêmement rapide sous archlinux (genre 10s). C'est juste le démarrage des « grosses » applications, du genre kde, kdm, firefox, thunderbird, qui est assez long. J'ai un disque dur de 1To, standard, bien pour stocker des données mais pas génial pour le lancement des grosses applications. Genre j'aimerai bien cliquer sur "firefox" "thunderbird" "kile" et avoir les trois applications démarrer en même temps, ce serait mon kiff car je pense que j'ai une bonne config pour la bureautique, mais les accès disques sont vraiment longuets.

    Ma carte mère est récente, j'ai de l'USB3, pour le SATA j'ai :

    00:1f.2 IDE interface: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family 4 port SATA IDE Controller (rev 05)
    00:1f.5 IDE interface: Intel Corporation 6 Series/C200 Series Chipset Family 2 port SATA IDE Controller (rev 05)
    

    Je démarre mon PC souvent, car je l'éteins en journée, vu qu'il ne fait rien j'essaie d'économiser l'électricité.

    Autre question, si je prends un SSD et que je mets une partition SWAP dessus, et que je fais du suspend to disk, est-ce que je vais gagner en vitesse pour le démarrage également ? En fait de mémoire, je crois que la RAM est stockée sous la forme d'un gros fichier dans la mémoire swap, est-ce que le SSD sera aussi performant que dans le cas du démarrage d'une application ?

    Au fait, est-ce qu'il y aurait des marques de SSD à éviter ou au contraire d'autres réputées efficaces ?

    Merci beaucoup.

    • [^] # Re: Ok je réponds

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce que j'ai fait pour améliorer la réactivité du système est d'utiliser un ssd pour /, et de monter un disque de stockage dans le répertoire /home/~/data. En effet les applis comme Thunderbird font beaucoup d'accès à des fichiers situés dans ~/.* et donc avoir ce répertoire sur un SSD améliore leur temps de démarrage et leur réactivité également.

    • [^] # Re: Ok je réponds

      Posté par . Évalué à 2.

      si tu as beaucoup de RAM, le swap ne sert à rien en usage standard

      mais avec un SSD il y a des optimisations à faire pour mettre les fichiers temporaires dans un tmpfs plutot que sur le SSD

      d'ailleurs tu dois pouvoir faire la meme chose avec ton HDD,

    • [^] # Re: Ok je réponds

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Autre question, si je prends un SSD et que je mets une partition SWAP dessus, et que je fais du suspend to disk, est-ce que je vais gagner en vitesse pour le démarrage également ?

      Oui, les SSD actuels explosant les perfs des HDD (500 Mo/s contre 150 Mo/s) en séquentiel
      Comparatif SSD 2012-2013 : 32 SSD SATA 6G 120 et 128 Go - Lecture séquentielle

      Au fait, est-ce qu'il y aurait des marques de SSD à éviter ou au contraire d'autres réputées efficaces ?

      Comparatif SSD 2012-2013 : 32 SSD SATA 6G 120 et 128 Go - Lectures aléatoires
      Comparatif SSD 2012-2013 : 32 SSD SATA 6G 120 et 128 Go - Conclusion

    • [^] # Re: Ok je réponds

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Note que les SSD de plus grosse capacité sont souvent aussi plus rapide (pour une même gamme). Sachant qu'avoir une partie de son ~ améliore aussi considérablement les performances. Si a cela tu ajoute un swap suffisamment gros pour le suspend-to-disk, il y a alors probablement un avantage à viser un peu plus haut que 30Go.

    • [^] # Re: Ok je réponds

      Posté par . Évalué à 4.

      est-ce qu'il y aurait des marques de SSD à éviter ou au contraire d'autres réputées efficaces ?

      Point de vue fiabilité tu peux consulter les données de retour en garantie de ldlc. Taux de retour des composants (page 8 - SSD), hardware.fr, mai 2013.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.