Forum général.cherche-matériel DVD sans taxe SACEM ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
9
oct.
2006
Bonjour,

Y at-il un moyen dans ce foutu pays de trouver des DVD vierges sans taxe SACEM ?

En tant qu'entreprise, peut-on acheter des DVD vierges sans taxe, vu que ce n'est pas pour le consommateur final et qu'ils seront revendus non-vierges ? (Ca me parait logique comme raisonnement, mais comme la taxe n'est pas logique elle-même, on sait jamais).

Je distribue des DVDs de Debian Sarge et il est hors de question que je paye un centime à la SACEM pour ce genre de chose, et je suis en train de m'énerver en regardant les tarifs des boutiques alors que j'avais payé mon stock de DVD 3 ou 4 fois moins cher en Allemagne il y a 3 ans.
  • # re

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    tu fais comme tout le monde :)
    Tu commande en belgique, http://www.cdrvierge.com/

    Vive l'europe !
    • [^] # Re: re

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      oui évidemment ça je sais le faire, c'est pour ça que j'ai précisé « dans ce foutu pays ».
      • [^] # Re: re

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        (bon c'est vrai que j'ai pas dit que c'était la france....)
    • [^] # Re: re

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je renchéris avec de la pub pour d'autre sites :):
      - http://www.megatic.com/
      - http://www.dretschler.com/catalog/default.php/language/fr
      - http://www.nierle.com/

      Perso j'ai commandé, il y a quelques mois, 100 DVD-R chez MegaMatic pour la somme de 50¤ (port compris). Livraison relativement rapide (env. 1 semaine), très sérieux. Y'a certainement moins cher ailleurs mais à 50¤ on est trrrèèsss loin de ce qu'on peut trouver en France.

      Comme le dit Sylvain: Vive l'Europe :) !
      • [^] # Re: re

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Note que :
        1) tu dois pouvoir te faire rembourser la taxe en tant qu'entreprise (mais ou et comment, ca relève du parcours du combatant)
        2) Si tu commande à l'étranger, tu dois déclarer ton import et payer la taxe (mais ou et comment, ca relève du parcours du combatant), et il n'y a pas d'histoire d'europe et de zone de libre echange pour cette taxe (au même titre que certaines taxes sur l'alcool et le tabac).
        • [^] # Re: re

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          ah oui, j'ai trouvé ça :

          Selon les règles en vigueur, le remboursement de la rémunération incluse dans le prix d'achat des supports vierges est réservé aux entreprises de communication audiovisuelle, aux producteurs de phonogrammes ou de vidéogrammes, aux éditeurs d'½uvres publiées sur des supports numériques et aux personnes morales utilisant les supports vierges à des fins d'aide aux personnes malentendantes ou malvoyantes. Ces règles ne prévoient pas d'autre remboursement pour des usages professionnels, ce que certains considèrent comme une lacune.
          • [^] # Re: re

            Posté par . Évalué à 5.

            Bah de toutes manières, cette taxe mal ficelée sent l'arnaque depuis le début : c'est comme si on te faisait payer la taxe sur les alcools sur l'alcool à brûler dont tu te sers pour allumer ton BBQ.

            Je pense qu'il ne faut pas raisonner de manière individuelle (du style : "Je ne vais pas graver de musique sur ce CD, je ne dois pas payer la taxe"). Il s'agit d'une taxe globale, ciblée vers les gens qui tripotent du "numérique"; en cela, elle est certainement plus juste qu'un impôt supplémantaire sur la retraite de Papy René qui ne fait que regarder Derrick à la télé : si tu graves des trucs, c'est que tu as un ordinateur et tout le matos qui va avec, et qu'il est plus probable que tu fasses des trucs pas très nets avec tes CD. Ça n'a qu'un grossier caractère de probabilité, c'est bête et méchant mais c'est comme ça.

            En bref, le fait qu'une entreprise qui grave des Debian ou qui sauvegarde le contenu de ses serveurs toutes les semaines ne puisse pas se faire dédommager, ce n'est pas vraiment une lacune : c'est dans la logique de la loi. Si on dédommage les boîtes, alors on devrait aussi dédommager les particuliers, et je ne vous raconte pas la paperasserie et les milliers de fonctionnaires nécessaires (remarquez, ça ferait baisser le chômage). Pensez à la sécu : vous payez même si vous n'êtes pas malade. Pensez à la retraite : vous cotisez même si vous avez un cancer généralisé à 25 ans. On paye des impôts pour réparer les routes quand on n'a pas de voiture, pour payer les radars automatiques quand on n'a pas le permis, pour couvrir le déficit du Crédit Lyonnais quand on est à la BNP. C'est de la mutualisation de l'impôt, qui apparaît injuste dans ce cas parce que 1) il n'est que partiellement mutualisé, sur un critère assez discutable, et que 2) le fondement même de cet impôt et la redevance versée en cadeau aux producteurs est très discutable.
            • [^] # Re: re

              Posté par . Évalué à 4.

              tu oublie :
              3) c'est un organisme opaque non elu par le peuple qui recupere cette taxe et la redistribue.
              (tant que c'etait une toute petite taxe sur les VHS , ce n'etait pas grave et meme plutot un bon systeme. Mais maintenant ... VHS, CD, DVD, Cles USB, Disques , memoires ... c'est un tres gros fromage !!! )
            • [^] # Re: re

              Posté par . Évalué à 4.

              Me faire penser a ne pas venir faire un BBQ chez toi. Je ne tiens pas à être brûler.

              Sinon putain, c'est hyper simple de faire un feu de joie avec un peu de papier et du bois bien sec.

              Mais le truc qui marche super mal, c'est de faire du feu avec un cd de britney spires. On ne trouvera jamais un usage à ce disque.
              • [^] # Re: re

                Posté par . Évalué à 2.

                c'est hyper simple de faire un feu de joie avec un peu de papier et du bois bien sec.

                Je suis un gars des banlieues moi monsieur, alors les trucs à la Rahan... :-) Un barbecue, ça s'allume comme une voiture : un peu d'essence, une allumette, et !flash! ça grille. Faut partir en courant, évidemment.

                Non, sans blagues, l'alcool faut le mettre avant de foutre le feu, évidemment, sinon tu vas te prendre un retour de flammes. Tu gagnes un temps fou, surtout si le charbon est un peu hunide, et en plus ca te met le feu uniformément sur toute la surface de barbecue.

                C'est pas hors-sujet, ça va? :-)
                • [^] # Re: re

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  C'est complètement hors sujet mais c'est pas grave. La meilleure solution pour allumer un barbecue, et de loin la plus rapide, c'est le séchoir à cheveux !! En plus ça ne pue pas.
                  5 minutes chrono pour de la braise incandescente. (et pas seulement un feu)
                • [^] # Re: re

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Rah, un barbecue avec du charbon. Mais c'est horrible. Où est le plaisir la dedans. Surtout que les saucisses sont grillées la moitié du temps ^^ .

                  Nan, rien ne vaut un peu de sapin des vosges bien sec pour démarrer le feu et de finir avec des beaux morceaux de chênes coupé par un vosgien (moi-même à l'occurence) . Prendre une bonne plaque en contre-plaqué made in vosges avec du bois vosgiens s'en servir pour faire un bon souffle sur le feu. Bon la méthode du seche-cheveux est moins fatiguante, mais je préfère le compresseur.

                  Après les saucisses, posez deux sec de chaques côtés, c'est cuit, à ne surtout pas manger avec du ketchup.
            • [^] # Re: re

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Tout ceci n'a RIEN A VOIR avec de la mutualisation de l'impot. Tous les impôts/taxes dont tu parles participent de l'intérêt général alors que la taxe sur la copie privée n'est faite que pour des intérêts privés, et bien ciblés.

              En plus elle est complétement inégalitaire. Pourquoi dédommagerait-on les producteurs de musique seulement ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.