Forum général.général Déterminer un FS ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
29
déc.
2009
Salut

J'ai depuis un certain temps un easy HDD recorder de chez packard bell. http://support.packardbell.com/fr/item/index.php?i=platform_(...)

C'est un lecteur enregistreur de DVD avec disque dur
Je passe sur les défauts du bousin et j'en viens directement à mon problème.

Le graveur fonctionnant très mal, je voudrait tout de même récupérer des fichiers qui sont stockés sur le disque dur de mon lecteur.

mon lecteur possède une prise USB. mais elle ne peut servir que de périphérique d'entrée.

J'ai donc décider de démonter la machine, d'en extraire le disque dur et de le brancher sur une machine windows que j'avais sous la main.

Le BIOS voit très bien le Disque dur, mais pas windows.
Bon j'avais aussi une machine Mandriva 2008 sous la main.
Ni une, ni deux, quelques minutes plus tard, ma mdv voit le disque mais le considère vide, non formaté, sans aucune partition.

Du coup je me suis dit que le FS du disque devait être inconnu de windows et de mdv2008.

Donc :
question 1 : comment déterminer le type de fs utilisé ?
question 2 : existe-t-il une solution pour installer un logiciel de type MythTV sur ce genre de lecteur de salon ?
question 3 : quelqu'un a-t-il une solution pour exploiter la prise USB comme périphérique de sorti ?

Merci
  • # Disklabel BSD

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Avec un peu de chance c'est un disklabel BSD sans table de partition. Je n'ai plus cela en tête, d'autres ici sont plus compétents.

    Avec moins de chance ils ont joué aux cons (format propriétaire, ou chiffré). Et ils ont gagné :-)
  • # fdisk ou gparted

    Posté par . Évalué à 2.

    avec ton linux

    en ligne de commande :
    fdisk -l /dev/sdX
    pour afficher les partitions et leur type (option -l, c'est une L minuscule)

    en mode graphique, avec l'outil gparted, tu choisis le disque et ca t'affiches un shema du partitionnement et quelques infos
    • [^] # Re: fdisk ou gparted

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'appareil date de 2005. la dernière mise à jour du firmware date de 2006.
      Avec le drakconf de mdv2008 je ne vois rien comme partition.
      Drakconf permet de créer/gérer les partitions due disque aussi bien que gparted.
      Néanmoins je testerai ce soir avec gparted/fdisk pour vérifier.
    • [^] # Re: fdisk ou gparted

      Posté par . Évalué à 2.

      Un petit hexdump -C /dev/sdX | less peut parfois également fournir quelques informations.

      Sur ce type d'appareil, il arrive qu'on trouve les disques au format TinyUDF.
      • [^] # Re: fdisk ou gparted

        Posté par . Évalué à 2.

        faut pas qu'il soit trop gros son disque
        pcq sinon ca va en faire des pages à lire

        d'autant plus quand on ne sait pas quoi y chercher
        • [^] # Re: fdisk ou gparted

          Posté par . Évalué à 4.

          Il n'est sans doute pas question de lire toute la partition avec hexdump, mais le début des partitions contiennent parfois des indications sur le type de fs, par exemple chez moi j'ai :

          hexdump -C /dev/sda7 | less

          000001d0 74 2e 2e 2e 00 06 73 79 73 74 65 6d 0c 68 61 69 |t.....system.hai|
          000001e0 6b 75 5f 6c 6f 61 64 65 72 00 00 00 00 00 00 00 |ku_loader.

          hexdump -C /dev/sda4 | less

          00001dc0 2f 6b 65 72 6e 65 6c 2f 6b 65 72 6e 65 6c 00 0a |/kernel/kernel..|
          00001dd0 46 72 65 65 42 53 44 2f 69 33 38 36 20 62 6f 6f |FreeBSD/i386 boo|

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: fdisk ou gparted

            Posté par . Évalué à 2.

            sauf que dans son cas l'outil drakdisk ne trouve "aucune" partition

            il faut donc faire le hexdump sur la totalité du disque
            et les infos des partitions (s'il y en a) peuvent se trouver au mileu...

            comme c'est un cas que j'ai rencontré recemment (une iso mixte de 12Go)
            ben les infos pour la partition qui m'interessait etaient à plus de 1Go du debut
            • [^] # Re: fdisk ou gparted

              Posté par . Évalué à 4.

              ok, c'est pas faux, par contre il peut arriver que les outils classiques de détection de partitions ne puissent pas analyser des partitions qui existent pourtant (j'ai eu le cas avec cfdisk qui pouvait voir des partitions que gparted ne voyait pas, ou l'inverse).

              Actuellement j'ai abimé mes partitions en jouant avec un disque d'installation d'Aros (amiga), celles-ci ne sont pas utilisables ou visualisable par aucun outils de type parted ou cfdisk, pourtant je peux les voir dans les /dev/sd...

              Autre piste possible pour regarder sur le disque : testdisk http://www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk_FR

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Le support, non di diou!

    Posté par . Évalué à 5.

    question 1 : comment déterminer le type de fs utilisé ?
    En demandant au constructeur: lui il le sait.

    question 2 : existe-t-il une solution pour installer un logiciel de type MythTV sur ce genre de lecteur de salon ?

    En demandant au constructeur: lui il le sait.

    question 3 : quelqu'un a-t-il une solution pour exploiter la prise USB comme périphérique de sorti ?

    En demandant au constructeur: lui il le sait.

    Je ne garantis pas que tu auras des réponses, mais:
    - ça ne sert à rien de tâtonner alors que des gens ont la réponse exacte. On a parfois des très bonnes surprises, selon sur qui on tombe.
    - si tu as une réponse qui pue, tu peux nous en faire profiter, un peu de mauvaise pub pour les boîtes qui ne respectent pas leurs clients ça ne fait jamais de mal.
    - si (sait-on jamais) il apparaît que le lecteur enregistreur contient du code sous une licence libre contraignante, y'a peut-être moyen de les obliger à donner certaines infos. Va savoir.

    Sinon, tu peux regarder le début du volume avec un éditeur hexa:
    hexedit /dev/sdX
    Des fois ça parle.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # disque pvr

    Posté par . Évalué à 3.

    En général les disques internes des STB ( ou pour les graveurs de salon) sont protégés par des mots de passe au niveau ATA ( un master et un slave) ce qui empêche leur utilisation autre part. De plus les constructeurs chiffrent les fichiers enregistrés, tu as donc très peut de chance de retrouver les fichiers.
  • # testdisk

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    testdisk http://www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk peut récupérer des fichiers en retrouvant les partitions et fs sur un disque

    j'ai jamais essayé
    • [^] # Re: testdisk

      Posté par . Évalué à 1.

      Je recommande également testdisk, j'ai déjà testé la réparation d'une table de partition totalement effacée et il m'a bien détecté tout seul quelles étaient les partitions, leur taille et leur type.

      Sinon il se peut qu'il n'y ait pas du tout de partition et juste directement un fs, dans ce cas, tu peux tenter un mount directement sur le device avec divers types de partition :
      mount -t ext2 /dev/sda /media/data
      mount -t vfat /dev/sda /media/data
      mount -t ntfs /dev/sda /media/data

      etc
      • [^] # Re: testdisk

        Posté par . Évalué à 2.

        Et c'est encore plus sur avec -o ro
        Surtout si on ne sait pas ce qu'il y a derrière :-)
        (tiens au passage, est-ce qu'on peut forcer et laisser tout un device en read-only en bidouillant sous /sys ?)

        Un autre truc à essayer: un grep sur tout le disque avec un morceau de nom de film connu, un examen ensuite autour peut permettre de deviner le format de stockage d'une entrée de répertoire et donc peut-être du format final du fs.
        • [^] # Re: testdisk

          Posté par . Évalué à 3.

          (tiens au passage, est-ce qu'on peut forcer et laisser tout un device en read-only en bidouillant sous /sys ?)

          Sous /sys je sais pas, mais avec blockdev, oui : (j'ai découvert ici ya pas longtemps):
          blockdev --setro /dev/XXX
        • [^] # Re: testdisk

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          et rien n'empèche de travailler sur une image
          dd if=/dev/disk of=image
          ou
          dd_rescue /dev/disk image
          et de dupliquer cette même image pour n'avoir pas à ressortir le dd si on a trop trituré !

          Bon ça demande un gros disque mais après on peut tout imaginer.

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.