Forum général.général Faire relire des documents écrits en LaTeX

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
4
29
mai
2013

Bonjour à tous,

Quand j'écris des documents en LaTeX et que je veux les faire relire, je suis confronté à un problème. Je ne peux pas donné le .tex, les gens qui me relisent ne sauraient pas quoi en faire. Mais quand je donne le PDF, il faut que ces gens l'annotent et puis je dois faire la correspondance entre les pages et le source LaTeX ce qui est assez chiant.

Du coup, ma question. Comment faites-vous quand vous faites relire un document écrit en LaTeX.

  • # detex

    Posté par . Évalué à 3.

    pour virer les balises latex en ne gardant que les données textes.

    sauf reecriture longues, les paragraphes resteront les memes, donc il suffira de les remettre à leur place.

    • [^] # Re: detex

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est une idée, ce serait mieux s'il y avait un peu de mise en forme mais je n'y avais pas pensé.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: detex

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        M’est avis que ça pourrait se faire à coup de regexp.

        Sinon il y a divers outils pour faire du texte à partir du LaTeX.

        Ou encore, pour les documents simples il est possible de les convertir au format doc et odt (j’utilisais un paquet qui n’est par défaut et déjà ça me pétait toute la mise en page). Ou au format html vu qu’il existe plusieurs éditeurs html wysiwyg.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Méthode simple

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Lorsque je fais relire un document écrit en LaTeX, j'en voie un fichier PDF ou une version papier au relecteur, et je récupère par Email une liste de type

    Page 1
    1 antourés
    14 la groupe

    avec la liste des fautes (par page puis par ligne) ou bien une version papier toute gribouillée.

    Pour faire la correspondance entre le texte et le source, j'utilise le contexte de l'erreur et la fonction recherche de mon éditeur.

    Pour que ce soit plus agréable, j'utilise un porte-livre, qui me permet d'avoir le document papier à hauteur d'écran.

    • [^] # Re: Méthode simple

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour faire la correspondance entre le texte et le source, j'utilise le contexte de l'erreur et la fonction recherche de mon éditeur.

      C'est ce que je trouve très pénible (à la fois pour le relecteur et moi-même et ce que j'aimerais éviter.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Xournal

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 29/05/13 à 23:41.

    Que dis-tu du bon vieux crayon de papier ?

    Sinon, il y a le logiciel Xournal qui permet d'annoter des PDF. Il est compatible avec les tablettes Wacom.

    Et pour faciliter le travail des correcteurs, compiler le PDF avec un double interligne:

    \usepackage{setspace}
    \doublespacing
    
    
    • [^] # Re: Xournal

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je trouve pénible de faire la correspondance entre les pages dans le pdf et le source latex. En plus, le papier ça ne marche que quand on a un contact direct avec le relecteur.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Comme les autres

    Posté par . Évalué à 2.

    PDF + stylo (+ scan éventuellement), ou liste des corrections par email.

    J'ai essayé de convertir en format de traitement de texte (odt ou doc), et c'est la cata: beaucoup de choses sautent (par exemple les équations ou les références), du coup le correcteur passe son temps à corriger des trucs qui ont été générés par la conversion (même si tu leur dit "ne faites pas de correction de mise en forme", les MicrosoftOfficeux ont une sorte de vieux réflexe "gras italique souligné" clic clic clic, c'est juste codé en dur, rien à faire). Au final, perte de temps terrible pour tout le monde.

    Si par bonheur l'interlocuteur n'a pas peur du .tex, on peut utiliser latexdiff pour tracer les modifications ; si on a la chance que la compilation passe (pas mal de bugs, j'ai l'impression que le truc n'est pas vraiment maintenu), c'est vraiment pas mal.

  • # PDF

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    On peut mettre des annotations dans un PDF. Evince prend cela en charge depuis quelques années par exemple.

    • [^] # Re: PDF

      Posté par . Évalué à 0.

      Et au cas ou tes relecteurs n'utiliseraient pas un système libre, depuis sa version 11, Acrobat Reader permet la création d'annotations.

  • # Synctex

    Posté par . Évalué à 2.

    Ça ne résout pas le problème de "comment annoter les corrections" (papier-crayon vs. annotations PDF), mais en ce qui concerne le fait de localiser la ligne exacte dans le code source, il existe de quoi le faire à ta place : au moins Texworks, TexMaker et son fork TexStudio supportent la fonctionnalité synctex. T'as juste à faire un clic droit sur le mot à corriger dans le viewer PDF, puis "Aller à la source", et hop…

    • [^] # Re: Synctex

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est vrai que c'est une idée ça. Dommage qu'il faille démarrer texmaker pour ça. (je ne connaissais pas texstudio, je vais essayé la prochaine fois que j'en ai besoin et que j'y pense).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.