Forum général.général Habilitation électrique et métier d'informaticien

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
5
1
juil.
2014

bonjour,

une certaine part des intervenants sur ce site sont informaticien avec une partie exploitation de parcs informatiques. La réglementation veut que ces intervenants soient "habilités" pour la manipulation électrique. Il existe plusieurs niveaux de formation fonction du niveau d'interventions de chacun.

Je dois avec mon équipe suivre une formation afin d'obtenir cette habilitation. Il se pose la question de savoir quel niveau choisir : ni trop, ni trop peu :
- le B0 est adapté aux circuits basse tension et très basse tension et pour des non électriciens,
- B1 serait pour un exécutant électricien : tout au plus, nous réarmons les disjoncteurs ; en cas de soucis, c'est bien un électricien dont c'est le métier qui se chargera de remettre de l'ordre dans les circuits. Le site est bien pourvu d'une équipe d'électriciens.

Il nous arrive d'intervenir dans le coeur des machines (très basse tension, machine à l'arret) pour maintenance ou upgrade.

Et vous, qu'avez-vous fait comme formation, pour quelle responsabilité ? Y-a-t-il un standard pour un exploitant de salle informatique ?

  • # B0

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Moi et mon équipe avons l'habilitation "Non électricien" B0 pour le domaine "Basse tension".

    • [^] # Re: B0

      Posté par . Évalué à 5.

      Pareil, et avec ça on n’est même pas sensé changer une ampoule :D Obligé de demander à l'agent de nettoyage qui est certifié, lui.

  • # H0/B0

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    pour un déploiement de machines dans un cpe.

    Système - Réseau - Sécurité Open Source

  • # A mon avis BE Manoeuvre (pour le disjoncteur)

    Posté par . Évalué à 4.

    Pour avoir le droit de réaliser la manoeuvre du disjoncteur (niveau cité en exemple dans la norme pour les informaticiens).

    Le niveau B0 est destiné à autorisé l'accès a un local dans une zone protégé (exemple pour un peintre ou un maçon), l'intervenant n'est autorisé à rien d'autre (d'électrique).

    Il nous arrive d'intervenir dans le coeur des machines (très basse tension, machine à l'arret) pour maintenance ou upgrade.

    Reste à voir la distance lors de cette opération avec le 230V. Si chaque machine dispose d'une alimentation 230V capoté (comme dans un PC) c'est B1V ou B2V et s'il reste sous tension pendant l'opération alors c'est sans doute carrément une habilitation aux travaux sous tension qu'il faudrait. Si la machine est consigné (aucune connexion électrique aucun soucis pour le BE manoeuvre)

    Ce qui est "marrant" dans cette norme, c'est que quoi qu'il arrive c'est l'employeur qui décide de tout (et est responsable), les organismes dispensant les habilitations ne faisant qu'émettre un avis.

    Voici un peut de lecture

    De toute façons c'est sans doute le formateur qui selon la nature de travaux vous proposera le mieux adapté.

  • # BR

    Posté par . Évalué à 3.

    Avec ça tu peut changer un fusible voir plus.

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # BS/BE Manoeuvre

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je dirais aussi l'habilitation BS-BE manoeuvre.

    En effet c'est utile pour remonter un disjoncteur (400V et 32A maximum) dans une salle informatique par exemple. Sinon sans habilitation tu n'as pas le droit de le faire :)

  • # machine basse tension, ou pas

    Posté par . Évalué à 2.

    Il nous arrive d'intervenir dans le coeur des machines (très basse tension, machine à l'arret) pour maintenance ou upgrade.

    toi t'as jamais touché un condensateur de carte mere :p

    • [^] # Re: machine basse tension, ou pas

      Posté par . Évalué à 3.

      sur les cartes mères des matériels récents, il est assez rare de trouver des condensateurs à haute tension, si ce n'est sur les "inverteurs" qui permettent une montée en tension pour alimenter les tubes néons des anciens portables et écrans.

      Sur les TV cathodiques, ce n'était pas rare. Si on démonte les alimentations à découpage, il y a aussi un petit risque sur ce point.

  • # B0/1/2/C V/T

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Les habilitations je fessais ça en cour. C'est en se disant que c'est loin qu'on réalise que les années passent.

    La première lettre B pour basse tension, ça semble bon.
    La formation te rendra habilitable de 0 a 1000 volts, mais tu sera sûrement habilité avec une restriction en TBT

    B0 - Comme dit avant c'est juste pour ceux qui savent à quoi il ne faut pas toucher. Et qui savent surtout qu'ils n'ont aucun droit d'y mettre les pattes.
    B1 - Tu n'as le droit d'y toucher que si tu est sous les ordres d'un B2. Tu l'assiste dans son travail.
    B2 - Tu peu te donner tes propres ordres ou en donner à un B1.
    Il faut impérativement un B2 sur le chantier, le B1 ne pouvant intervenir seul.
    BC - Le chargé de consignation : c'est lui, et lui seul qui est habilité à mettre hors tension du matériel, et à pouvoir attester de sa mise hors tension (sans posibilité de remise sous tension).

    Suivant qui est chargé de mettre hors tension les machines, il te faudrait ou non, un où des BC

    Pour moi il te faudra au minimum de B2 qui pourrons soit intervenir seuls, soit commander des B1 si tu as une série d'opération à faire (upgrade sur plusieurs machines simultanément par exemple).

    A savoir que la formation ne t'habilite pas, elle te rend simplement habilitable.

    Je suis moi même, de par ma formation, habilitable B2 BC, mais n'ai jamais eu plus qu'une habilitation B1

    Ça semble lourd, mais le système des habilitations électrique n'as pas été réfléchis pour la TBT

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.