Forum général.général Montages automatiques Samba par utilisateur & Gnome 2.6

Posté par .
Tags : aucun
0
1
juil.
2004
Bonjour,

Sous gnome, j'aimerais trouver un moyen de :
- monter automatique des partages Samba au login
- démonter automatiquement ces partages à la déconnexion

sans que l'utilisateur ait à saisir un mot de passe.

Pour le moment, j'ai essayé sans succès :

1) des scripts mount & umount
Dans le style :
mount -t smbfs -o username=...,uid=...,gid=...,credentials=<file> //<serveur>/<partage> /home/<user>/Desktop/<partage>


Mais au mieux j'ai un accès en read only ou la création de fichiers sur le partage est effectué en root et ne peuvent être supprimés
Par ailleurs, le umount ne fonctionne pas malgré un
fuser -km <point de montage>

Enfin, je ne sais pas où appeller ces scripts dans Gnome (.bash_login & .bash_logout ne concernent que console/terminal)

2) LinNeighborhood
avec des paramétres globaux (/usr/lib/linneighborhood/...) et locaux (~/.linneighborhood/...) mais Nautilus crashe dès le second/troisième montage (smbmount ne semble pas rendre la main) et "pourrit" litteralement le desktop de l'utilisateur (même en cas de relance du serveur X)

Pour le moment, j'en suis réduit à ajouter des exports NFS mappant les partages Samba pour LE poste Linux. Et l'utilisateur doit exécuter manuellement le script de montage des partages NFS (qui ne sont pas démontés à la déconnexion : pas très élégant...

Quelqu'un aurait-il une idée/piste à proposer ?

PS: nautilus et smb://... ne sont pas envisageables car ne gèrent pas les associations automatiques (genre double-clic sur un .sxw lance OOo)
  • # pam_mount

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    En fait, il y a plusieurs possibilités :
    1. tout d'abord, avoir une ligne fstab qui marche, même si root monte les perms doivent être données au bon utilisateur :
    //serveur/partage /point/montage smbfs noauto,users,username=login_samba,uid=proprio,gid=proprio, credentials=/home/proprio/.fichier.cred 0 0

    avec un ~/.fichier.cred bien écrit
    username = login_samba
    password = foobar

    et faire des scripts qui se lance appelé par .xinitrc, par exemple. Mais ça craint.

    2. ensuite regarder pam_mount : http://www.flyn.org/projects/pam_mount/(...)
    Là c'est plus simple, chaque utilisateur peut définir ce qu'il veut monter, ou pas, selon ce que l'administrateur a décidé pour lui. Ça marche aussi avec pam_ldap et pam_winbind.
    • [^] # Re: pam_mount

      Posté par . Évalué à 1.

      Je pense que pam_mount est grandement adapté a ca, j'avais testé un peu avec des montage samba est c'est genial !! (ou alors c'ets pas pam_mount mais un autre module de pam qui fait la meme chose :)
    • [^] # Re: pam_mount

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai en effet un peu regardé du côté de pam_mount mais sans aller beaucoup plus loin...
      Merci pour le lien (et pour le .xinitrc), je vais regarder plus avant.

      De toutes façons, je conçois difficillement de placer dans le fstab l'ensemble des montages, pour tous les utilisateurs.
      Ne serait-ce qu'avec 5 utilisateurs x 5 partages, ca devient vite surchargé non ?
      De plus, les "devices" à monter sont identiques pour tous. N'est-ce pas gênant ?

      PS: et faire des scripts qui se lance appelé par .xinitrc, par exemple. Mais ça craint.
      Est-ce la solution ".xinitrc" qui craint ou le fait de passer par le fstab ?
      • [^] # Re: pam_mount

        Posté par . Évalué à 2.

        J'oubliais...
        Existe-t-il un équivalent au .bash_logout pour le .xinitrc ?
        Par avance, merci
        • [^] # Re: pam_mount

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          pam_mount est vraiment ce qu'il te faut ... Pour ne pas avoir a t'embêter avec les comptes de chaque utilisateur, jette un coup d'oeil au fichier de conf, super bien fait :
          # If user is "*", "&" will be replaced by name of the user logging on in the
          # volume, mount point, mount options and fs key path fields.  "~/*" will be
          # replaced with "user's homedir/*."  In this mode, the user need not
          # own the mount point, but it must exist.
          #
          # volume user [smb|ncp|nfs|local] server volume mount_point mount_options 
          fs_key_cipher fs_key_path 
          #
          # volume * smb krueger &     /home/&         uid=&,gid=&,dmask=0750 - -
          
          Je vois pas comment faire mieux autrement, c'est vraiment le truc idéal ...
  • # Merci

    Posté par . Évalué à 2.

    Merci à tous pour vos solutions. Ca m'enlève un baobab du pied ;o)
    Je sais pourquoi maintenant linuxfr is linuxfr (sur le ton de BigMac is BigMac dans Pulp Fiction)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.