Forum général.général Recompresser un son (ou une image) venant d'une compression avec perte

0
7
fév.
2016

Bonjour,

Aujourd'hui, je viens vous demander votre avis après une recherche infructueuse sur ce sujet.

On sait qu'il vaut mieux, si on peut, ne pas compresser avec perte un flux audio (ou vidéo, d'ailleurs) qui a déjà déjà été compressé avec perte (par exemple PCM original → OGG Vorbis → MP3) : à chaque étape, on altère l'information.

Dans le cas qu'il me questionne, on est en possession d'un flux audio PCM (disons, un CD audio) dont l'origine est une version compressé (en OGG Vorbis ~320 Kbps) du flux original (acheté sous forme de CD audio dans le commerce par exemple). Comment faire pour stoker ce flux de façon efficace en évitant d'altérer l'information sonore ?

J'ai expérimenté sur une piste audio que j'ai en format PCM (CD audio original) :

-rw-r--r-- 1 raph raph  63M févr.  7 11:20 Disc 1 - 7 - Take It Back.wav
-rwx------ 1 raph raph  38M avril  7  2015 Disc 1 - 7 - Take It Back.flac

En convertissant en OGG Vorbis avec les paramètres de compression par défaut d'avconv :

-rw-r--r-- 1 raph raph 4,7M févr.  7 10:43 Disc 1 - 7 - Take It Back.ogg

En reconvertissant ce fichier en WAV (évidemment, on retombe sur la taille originale) :

-rw-r--r-- 1 raph raph  63M févr.  7 11:10 Disc 1 - 7 - Take It Back.conv.wav

En compressant ce fichier WAV dans divers formats sans pertes, en utilisant les options de compression sensées être les plus fortes pour chaque format :

-rw-r--r-- 1 raph raph  66M févr.  7 11:09 Disc 1 - 7 - Take It Back.conv.flac
-rw-r--r-- 1 raph raph  59M févr.  7 11:10 Disc 1 - 7 - Take It Back.conv.wav.bz2
-rw-r--r-- 1 raph raph  60M févr.  7 11:10 Disc 1 - 7 - Take It Back.conv.wav.gz
-rw-r--r-- 1 raph raph  58M févr.  7 11:10 Disc 1 - 7 - Take It Back.conv.wav.lzma
-rw-r--r-- 1 raph raph  58M févr.  7 11:10 Disc 1 - 7 - Take It Back.conv.wav.xz

Je suis particulièrement impressionné par les tailles obtenues avec chacune de ces compressions, en particulier pour le format FLAC. Intuitivement, on pourrait se dire qu'il y a moins d'information dans ce flux que dans le flux original. Une explication sur pourquoi la compression en FLAC a une efficacité négative et plus généralement, ce qui fait que j'ai du mal à compresser efficacement sans perte ce flux PCM ayant pour origine un flux encodé avec Vorbis serait la bienvenue. J'imagine que plutôt que de parler de perte, on devrait parler plus généralement d'altération. Existe-t-il une compression sans perte qui s'en sort bien dans ce cas particulier ?

Sinon, est-ce que quelqu'un sait s'il existe un format habituellement avec perte (Vorbis ?) qui soit, dans ce cas particulier, sans perte ou avec très peu de perte, pour compresser ce flux ?

Allez, puisque j'y suis, encore une question : en compressant une image, ou un son, avec JPG ou Vorbis par exemple, il existe, par définition, une représentation exacte de l'image ou du son résultant de cette compression dans ce format. Pourquoi n'arrive-t-on pas à réencoder sans plus d'altération cette image ou ce son dans le même format ?

Si vous connaissez des liens où ces questions ont déjà été traitées, je suis également preneur.

Bon dimanche !

  • # _o/

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 07/02/16 à 19:33.

    On sait qu'il vaut mieux, si on peut, ne pas compresser avec perte un flux audio (ou vidéo, d'ailleurs) qui a déjà été compressé avec perte (par exemple PCM original → OGG Vorbis → MP3) : à chaque étape, on altère l'information.

    • [^] # Re: _o/

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est une excellente illustration des algorithmes de compression avec perte. Je propose un nom : Zarotte. (ou LZMArotte).
      ((a)rotte = (A | And) Really Omissive Transformation TEchnology)

  • # .

    Posté par . Évalué à 3.

    Salut,

    J'imagine que quand tu transformes le wav en ogg, tu rajoutes des artefacts. Pour toi ce n'est que du bruit, mais quand tu veux faire l'opération inverse, pour le transcodeur c'est un signal comme un autre. En quelque sorte tu as ton signal initial + les bruits issues de la première compression destructive.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.