Forum général.général Salaire: 38k pour 35h VS 38k pour 39h

Posté par .
1
14
nov.
2012

Bonjour,

on me propose un nouveau travail comme développeur dans une start-up toute nouvelle de 4 personnes.

Mon ancien salaire était de 38k annuels + frais de déplacements sur 35h lors de mon précédent travail (soit environ 39k).

Si je suis payé à 38k dans mon nouveau travail pour 39h, suis-je "redescendu" en prétention salariale ou bien est-ce plus compliqué comme cela m'a été suggéré dans un récent entretien d'embauche ?

On me propose une prime sur objectifs de 2k à 4k annuels.

Si je calcule (naïvement) à l'heure sur un an, le prix brut de l'heure à 35h VS 39h, il me faudrait un salaire de 42k annuels pour compenser : est-ce que ce calcul est valable ?

Il me semble que les RTT ne sont pas obligatoires pour une boite de < 20 personnes.

Merci si vous pouvez m'éclairer.

  • # oui

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    oui

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # droit du travail, convention, rtt, etc

    Posté par . Évalué à 10.

    Il me semble que les RTT ne sont pas obligatoires pour une boite de < 20 personnes.
    c'est nouveau ?

    les RTT c'est pour tout le monde si la personne travaille plus de 35h/semaine.

    par contre ca peut etre annualisé pour travailler 40h/semaine au periode de noel et 30h/semaine en été si le secteur d'activité l'impose.

    de meme dans la convention collective (la Syntec pour celle que je connais)
    pour certains cadres, tu peux travailler 38h30 par semaine SANS RTT, mais ton salaire doit alors etre de 115% ou 120% du salaire plancher de ton grade (hors primes)

    ainsi dans ma boite precedente j'etais à 35Ke+5Ke, le tout sur 12 mois, ce qui faisait 2500brut mensuel pour 38h30 lors de l'embauche.

    quand j'ai etudié la convention, je me suis rendu compte que pour 38h30 mon salaire aurait du etre de 2750euros brut mensuel.

    donc entre ton ancien et ton nouveau job, c'est un ensemble avec lequel il faut tenir compte :

    • du salaire brut mensuel hors prime, mensuel car tu as parfois des boites qui vont te dire 40Ke annuel (3333euros mensuel brut) mais c'est en fait 35Ke (2916euros mensuel brut) + 13 et 14e mois à 2500euros par mois ca te fait une difference de 400euros par mois, ce n'est pas negligeable si ton budget est serré (loyer, credit, assurance, etc)
    • du volume horaire (35h ou pas)
    • des RTT si elles existent ou des heures supps
    • des avantages divers (ticket restau, mutuelle) :
      • ex dans ma boite la mutuelle ca represente environ 1000euros par an de cotisation, payée entierement par la société.
      • les tickets restau ici, c'est 3.20 payés par mois = 8euros dans ma poche soit un surplus de 96euros par mois pour manger

    apres, en dehors du seul critere financier, y a le confort de vie, et de travail,
    si pour le meme salaire tu fais un boulot qui te plait, ou qui est pas loin de la maison…

    • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 14/11/12 à 15:53.

      Message très pertinent, merci ! +1.

      J'ajoute qu'en tant que développeur, il m'est arrivé assez vite de dépasser mon taux horaire pour différentes raisons : deadline à tenir, un module que aimerait boucler pendant que je suis dans le bain, ou tout simplement le fait que je préfère laisser passer le trafic : pour faire Évry (proximité) <-> Boulogne-Billancourt, il me fallait 1h45 en RER et pareil pour en revenir, soit 3h30 par jour. J'ai fini par venir en bagnole quand même et payer le parking tout les jours mais en arrivant vers 10h30 et en repartant vers 20h00, j'arrivais à rallier les deux destinations en 40 minutes. Donc, au final, beaucoup moins crevé et plus productif.

      Tout cela pour dire que si tu es du genre à ne pas compter tes heures, autant être comptabilisé sur 39h et les récupérer sous forme de congés RTT. Si on te laisse en placer la majeure partie, ça te permet par exemple de faire le pont entre Noël et le jour de l'an, ce qui est confortable, surtout en famille.

    • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 14/11/12 à 16:44.

      les RTT c'est pour tout le monde si la personne travaille plus de 35h/semaine.

      NON. Il y a beaucoup d'entreprises où il n'y a pas de RTT. Le salarié "de base" (je ne parle pas des cadres) fait 39h/sem, il est payé 4h en heures supplémentaires chaque semaine et a 5 semaines de congés payés par an.

      • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

        Posté par . Évalué à 1.

        39h/sem, il est payé 4h en heures supplémentaires chaque semaine

        donc tu es bien à 35h
        et tu fais 4h supp par semaine, payer en tant que telles (125% du taux horaires il me semble)

        • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

          Posté par . Évalué à 4.

          NON

          Faut pas tout confondre notamment horaire légal du travail et horaire de l'entreprise:

          • Les sociétés restées aux 39h (oui ça existe chez les petites) : 39h travaillés, 39h payés (dont 4hrs supp majorées), 5 semaines de CP et pas de RTT. Soit environ 39h x 47 sem = 1833 heures travaillées.

          • Les sociétés sous le régime normal des 35 heures : 35 heures travaillés, 35h payés, 5 semaines de CP et pas de RTT. Soit 35h x 47 sem = 1645 heures travaillées.

          • Les sociétés passés de 39h à 35h avec un accord : 39h travaillés, mais au final 35h de payés sur l'année. Il y a toujours 5 sem de CP. Le surcroit d'heures travaillés en semaine est compensé par des RTT. Mais ca reste 35h payés à peu près 35h. Soit environ 39h x 47 sem - (23 RTT * 8) = 1649 heures travaillées. Le calcul est un peu à l'arrache et dépend de l'accord signé. Un peu plus d'infos par exemple sur http://www.international.adp.com/kiosquetge/actualite-rh-legal/outils-rh/reponses-experts/conges/reponse-expert-fevrier-2011-calcul-nombres-jours-rtt

          • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

            Posté par . Évalué à 3.

            Les sociétés restées aux 39h (oui ça existe chez les petites) : 39h travaillés, 39h payés (dont 4hrs supp majorées), 5 semaines de CP et pas de RTT. Soit environ 39h x 47 sem = 1833 heures travaillées.

            sauf que si les 4h sont majorées, c'est bien qu'elles sont considérées comme au dela de l'horaire legal.
            c'est donc bien qu'on est au 35h avec 4h supp regulieres, toutes les semaines…

            apres tu appelles ca comme tu veux.

            • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

              Posté par . Évalué à 3.

              Encore une fois, tu confonds "être aux 35 heures" et "être soumis aux 35 heures".
              Toutes les entreprises sont soumises aux 35 heures, c'est la durée légale du travail. Mais toutes ne font pas 35 heures (comprendre 35h/sem au final sur l'année).

              Quand tu dis "les RTT c'est pour tout le monde si la personne travaille plus de 35h/semaine.", c'est FAUX, certains salariés sont payés en heures supp, pas en RTT.
              Quand tu dis quand travaillant 1833 heures annuellement, la personne est aux 35 heures, c'est encore FAUX, mathématiquement FAUX.

              Voici la définition de la durée du travail par l'INSEE :
              Fixée à 35 heures hebdomadaires ou 1607 heures annuelles pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, la durée légale du travail est une durée de référence. C'est un seuil à partir duquel sont calculées les heures supplémentaires. Il ne s'agit ni d'une durée minimale (les salariés peuvent être employés à temps partiel), ni d'un maximum : des heures supplémentaires peuvent être accomplies dans le respect des durées maximales au-delà desquelles aucun travail ne peut-être demandé.

              • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

                Posté par . Évalué à 5.

                Ça a beau être pertinent, ça rendrait service à tout le monde si tu évitais les « NON ! », « FAUX », « mathématiquement FAUX » (souvent associés) et autres invectives.

                Loin d'aider à faire admettre ton point de vue, ça ne fait que te rendre désagréable. Quand on a besoin d'aboyer pour convaincre, c'est généralement signe que le discours est creux sur le fond.

                • [^] # Re: droit du travail, convention, rtt, etc

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Désolé d'un tel ressenti, mais c'est tellement des énormités qui sont dites. Ce n'est même pas mon point de vue, c'est le droit du travail.

                  C'est un tel maquis aujourd'hui ce droit que plus personne ne comprends rien. Si en plus, des personnes diffusent des fausses informations commme par exemple que les RTT sont obligatoires si on travaille plus de 35h/sem…
                  Mes réponses sont brutes, c'est justement pour que ces fausses affirmations ne soient pas pris pour argent comptant par le lecteur. Car malheureusement dans le monde des médias aujourd'hui, c'est celui qui sort la phrase affirmative, courte et très réductrice qui a raison. Quand on veut expliquer pourquoi c'est faux et qu'il faut faire des pavés et bien on a déjà perdu l'attention du lecteur. Et le mal est déjà fait.
                  La preuve ? Celui qui a parlé des RTT obligatoires est à +10 de pertinence et est même remercié pour son "analyse". Voilà, grâce à lui, combien de personnes sont maintenant dans l'erreur ? Combien vont se faire méchamment rembarré devant leur patron ou RH car ils ont pris pour argent comptant ce qui a été affirmé. Combien vont être encore plus dépassés par le marché du travail parce que leurs connaissances de base des règles sont fausses ? (parce qu'affirmer que celui qui travaille 39h pendant 47 semaines est aux 35heures… ca me défrise)

                  Quelle est la bonne manière alors de répondre ? Parce que si en disant "Non", "mathématiquement faux" et en démontrant pourquoi, on est perçu comme désagréable, je ne sais pas quoi faire…

  • # C'est compliqué

    Posté par . Évalué à 4.

    Hop plusieurs points

    • si t'es pas à 5€ près, que t'as pas d'emprunt a rembourser, choisis le boulot qui t'intéresse le plus.Mmaintenant, si tu as un emprunt à rembourser, la startup, c'est un gros risque.
    • c'est loin ? Y a du télétravail de possible (si startup et qu'il y a peu de développeur, le télétravail est une piste intéressante ) En gros si tu es sensé bossé 4H de plus mais que tu gagnes 10H de transport par semaine, la perte est pas si nette que ça.
    • L'objectif il est atteignable? J'ai eu un pote qui avait eu ce genre de proposition, il n'a eu que le quart de la prime en ayant tenu les délais…

    Enfin comme moi je cherche un job à la semaine de 4 jours, je verrai le passage de 35H à 39H comme une grosse régression (surtout que les 39 sont théorique, dans une startup ça peut vite chiffrer).

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Donc

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Donc, avec ton expérience passée, on te propose moins… sympa.

    De toute façon, tout se négocie.

    C'est mieux si tu as déjà d'autres offres ailleurs, surtout si elles sont plus élevée (tu verras, d'un coup le salaire s'aligne, attention quand même à ne pas se la jouer trop minimaxeur).

    et pendant toute la période d'essai, tu peux encore changer de taf (et eux peuvent aussi facilement te remplacer).

    Bon courage
    A+

  • # Salaire à l'embauche

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Perso, je pense que le salaire se négocie à l'embauche. Il est vraiment dur d'être augmenté une fois que tu as rejoint la structure, et les promesses ou perspectives s'éloignent bien souvent. Du coup le changement d'employeur est le moment de faire la culbute. Si on te propose pareil, pour bosser plus, avec juste des promesses… Perso je passerais mon chemin, sauf si le boulot est celui de mes rêves. si le boulot t'intéresse vraiment, tu peux peut-être négocier des choses écrites sur ton contrat, en termes de progression, de responsabilités, histoire d'éviter les plans tordus où on « ne te doit rien car rien n'est écrit ». J'ai quand même un collègue de boulot à qui on a parlé de prime d'intéressement pour rejoindre la boîte alors que cela faisait un moment qu'on perdait de l'argent. 1 mois après son arrivée, il y a eu un plan de chômage partiel. Il avait une famille et un crédit, il a préféré ne pas finir sa période d'essai et aller voir ailleurs.

    • [^] # Re: Salaire à l'embauche

      Posté par . Évalué à 1.

      Je dirais même plus, if faut négocier sa première augmentation sur le contrat de travail à l'embauche :
      - Avantage pour toi tu as l'assurance de ton augmentation, et donc tu peux partir sur un : OK il me prennent à 38k mais l'an prochain je serait à 40k (+5%).
      - Avantage pour eux : cette augmentation n'est pas dans le budget de cette année, donc si ils te prennent à 38k (car ils ont pas le budget pour plus), c'est ok pour eux et la direction.

      • [^] # Re: Salaire à l'embauche

        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 15/11/12 à 00:53.

        ah tiens, moi j'ai fait l'inverse : j'ai négocié les 20% d'augment' au changement en leur indiquant que j'attendais 10% par an, ensuite (que je n'ai pas obtenus, faut pas rêver).

        Résultat : j'ai eu mes 20%, donc 50 k€, 10 ans après j'ai 60 k€ (c'te loose). En réalité, j'ai eu de 2 à 6% d'augment' entre temps, j'avais des stock options (qui n'ont rien donné, mais bon, stait le jeu en 2000… bulle Internet toussa), je garde mon variable (de ~10% alors qu'à chaque fois je demande le même que J6M soit 60% de mon fixe, à fixe gardé hein faut pas déconner).

        En même temps : je suis sur des missions longues (entre 1 à 3,5 ans), donc 3-4 mois d'intercontrat ce n'est pas si dommageable. Je peux m'impliquer quand je le souhaite en interne, à eux de me mobiliser selon les opportunités, faudrait-il encore qu'il y ait l'organisation hormis qu'informelle et opérationnelle (nous en sommes loin), encore heureux que je sois connu et reconnu :-) (ça se travaille de faire reconnaître ses compétences et ses disponibilités quand tu es perdu en mission… de l'intérêt de pouvoir dégager du temps si besoin, et d'en avoir).

        J'ai eu un collègue qui plafonnait à 40 k€, du même âge que moi, je l'ai poussé à 50 k€ du fait de ses compétences et en lui indiquant des positionnements plus pertinents. Bon, stait un fainéant sur le salaire, je ne compte plus le coup de pied au cul que je lui ai filé :-) (stait un bon, il les méritait de se bouger un peu).

        • [^] # Re: Salaire à l'embauche

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Résultat : j'ai eu mes 20%, donc 50 k€, 10 ans après j'ai 60 k€ (c'te loose)

          Je me suis dit que j'avais gâché ma vie jusqu'à ce que je voie sur ton parcours sur Viadeo que tu es sorti d'école 10 ans avant moi :-p. M'enfin même comme ça je ne suis toujours pas au salaire que tu avais il y a 10 ans. Le 11 septembre 2001 avait un peu tendu le marché, et difficile de récupérer ensuite…

          • [^] # Re: Salaire à l'embauche

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            j'ai changé en mai 2001 :-) J'ai dû faire parti des derniers ponts d'or offerts à ceux venant des telecom àmha ;-) (mais ça a été une bonne expérience, même si je n'y travaille plus). Tu oublies la bulle Internet au passage tout de même :)

  • # comparaison difficile

    Posté par . Évalué à 4.

    La comparaison est pas évidente.
    déjà il faudrait ponderer les avantages, les frais, les primes, les valeurs salaires, et….. +la notion plaisir et changement…et ne pas oublier qu'on sait ce qu'on pert mais pas tjrs ce qu'on gagne….

    Prendre un emploi avec un salaire plus faible, avec plus de plaisir, et moins de frais de déplacement par exemple est souvent plus rentable en terme de "bien être" que de conserver un salaire plus haut.

    faire la comparaison avec le peu d'éléments que tu as décrit,

    Mon ancien salaire était de 38k annuels + frais de déplacements sur 35h lors de mon précédent travail (soit environ 39k).
    
    Si je suis payé à 38k dans mon nouveau travail pour 39h, suis-je "redescendu" en prétention salariale ou bien est-ce plus compliqué comme cela m'a été suggéré dans un récent entretien d'embauche ?
    
    On me propose une prime sur objectifs de 2k à 4k annuels.
    
    Si je calcule (naïvement) à l'heure sur un an, le prix brut de l'heure à 35h VS 39h, il me faudrait un salaire de 42k annuels pour compenser : est-ce que ce calcul est valable ?
    
    Il me semble que les RTT ne sont pas obligatoires pour une boite de < 20 personnes.
    
    

    c'est pas assez bien renseigné à mon avis pour pouvoir vraiment comparer….
    donc ce qui va compter là concrétement pour choisir c'est plutot l'envie de changement, voir si tu as + de frais ou pas, et voir si tu as plus de temps "à toi" en ne faisant plus de déplacements.
    beaucoup plus que de savoir combien tu perd "virtuellement" puisque comme tu le dis toi même c'est comparer 39K à 38+2 ….bref kif/kif à quelques avantages perdus/gagnés près…
    surtout que 38K c'est pas mal… y'a des millions de gens en France qui reveraient d'avoir un salaire comme celui là… (chomeurs, sdf, smicards, petits boulots, techniciens, etc…)
    donc se focaliser sur la question d'argent dans un cas comme le tiens je trouve ça vraiment stupide…AMHA il est bien plus important de comparer tout le reste et surtout pas cet aspect là, vu la situation dans laquelle tu es et la proposition que tu as.

  • # 35h dans une startup...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ça me laisse perplexe, j'aurais vu le double

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: 35h dans une startup...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Comme il l'indique, c'est un contrat de 39h qu'on lui propose dans la startup.

      • [^] # Re: 35h ou 39h

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        dans une startup, je n'y crois pas.

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

        • [^] # Re: 35h ou 39h

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          On est d'accord sur ce point, c'est juste que quitte à faire des heures, autant en avoir un maximum sur le contrat pour faire grossir le salaire et avoir des RTT. On se doute bien que les heures supp' seront écrêtées…

        • [^] # Re: 35h ou 39h

          Posté par . Évalué à 1.

          startup c'est 39h/jours surtout

  • # Net ou brut

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Juste par curiosité, tu parles bien de salaire brut? Bon courage pour ta décision!

    • [^] # Re: Net ou brut

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour info je n'ai jamais négocié de salaire en France, je pose une vraie question, ce serait sympa d'y répondre.

      • [^] # Re: Net ou brut

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 17/11/12 à 11:48.

        en france on parle en brut annuel (sauf dans certaines administrations) et generalement sur 12 mois, mais vaut mieux se faire confirmer ca à l'entretien

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.