Forum général.général Samba et Access

Posté par .
Tags : aucun
2
9
juin
2009
Bonjour,
j'ai remplacé un serveur windows sur lequel était partagé une base de donnée MS Access, par un serveur linux, avec samba, partageant toujours la même base.
A l'origine, le serveur windows se comportais de la sorte :
- Les utilisateurs pouvaient se connecter simultanément à la base de donnée, pour ajouter des enregistrements.
- Lorsque l'administrateur voulais modifier la structure, si les utilisateurs étaient connectés, il ne pouvais pas faire sa modification et demandais aux utilisateurs de se déconnecter.

Aujourd'hui, avec samba, j'arrive soit à avoir un accès bloquant (1 seul utilisateur en écriture à la fois), mais ce n'est pas ce que je veux, soit tout le monde en accès total, mais dans ce cas, je perd la vérification au moment de la modification de structure.

Es-ce que quelqu'un a déjà eu ce cas de figure ? Des pistes à creuser ?
Merci d'avance !
  • # Précision

    Posté par . Évalué à 1.

    Mon message n'étant pas forcément très explicite, je précise que je cherche à reproduire le comportement d'origine....
    • [^] # Re: Précision

      Posté par . Évalué à 5.

      mettre ton fichier access dans un dossier accessible par tous en ecriture
      (pour permettre à tous de pouvoir modifier le fichier)

      c'est à access de gerer les acces concurrents
      • [^] # Re: Précision

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce que d'ailleurs Access fait déjà.
        Lorsqu'un utilisateur ouvre la base de données, Access crée un fichier <nom_de_la_base>.lock dans le répertoire où se trouve le fichier de base de données.
        Lors d'une autre tentative d'ouverture, Access détecte la présence du fichier verrou, et ne donne qu'un accès en lecture à la base.
  • # Pour info, et pour mémoire....

    Posté par . Évalué à 3.

    l'option qui me manquais étais tout simplement
    locking = yes

    Merci !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.