Forum général.hors-sujets Question orientation ,Cpge ou fac

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
2
4
déc.
2015

Bonjour, je suis en CPGE scientifique et j'aimerais avoir votre avis pour mon orientation.
En terminale j'hésitais vraiment entre la prepa et la licence puis Master d'info.
Ayant eu de très bons résultats j'ai fais le choix d'aller en prepa car:

elle me permettait de ne me fermer aucune
porte, car j'aurais la possibilité de bifurquer en licence si besoin.
elle me permettrai de gagner en maturité et en méthodes de travail.

Seulement voilà, j'ai décidé de faire de l'info, du coup je ne me sent pas de bosser encore pendant 1-2ans la physique et la chimie pour ne plus jamais en faire !

Donc je vous pose la question, qu'est ce qui est mieux, bifurquer en licence pour avoir 5ans d'info à mon actif en fin d'étude ou continuer la prepa et bosser des sciences?

Voilà mon interrogation, je précise que je suis pas en difficulté particulière et que je fais partis des premiers de ma classe.

Voilà voilà

  • # Ne néglige pas ces matières !

    Posté par . Évalué à 2.

    Je n'ai jamais vraiment aimé la chimie, donc mon avis est forcément biaisé, mais en ce qui concerne la physique, ou même les maths (plein de futurs développeurs pensent que les maths ne servent à rien pour devenir développeur), un jour, au cours de ta formation info, d'un éventuel doctorat, ou même dans (le choix de) tes futurs boulots, ça te servira. Ne néglige pas ces matières !

    Dans les autres cursus, ils font aussi des maths, de la physique et de la chimie. Certainement moins qu'en prépa, mais ils en font quand même. Par exemple, pour faire un master d'info, tu passes par une licence de math-info, dont la première année est souvent commune à plusieurs cursus scientifiques.

    Quant aux matières informatiques, tu n'en fera pas beaucoup moins en prépa que durant les deux premières années de licence. Mais ne t'inquiète pas, tu auras tout le temps de te rattraper ensuite.

    Bref, si tu t'en sors en prépa, continue comme ça !

    • [^] # Re: Ne néglige pas ces matières !

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 05/12/15 à 08:03.

      Je suis d'accord avec mon voisin du dessus.

      Les mathématiques (algèbre et analyse) que tu verras en prépa sont assez indispensable pour faire de l'informatique de haut vol (théorie des graphs, théorie de l'information) et les apprendre à la fac avec son côtés moins encadré auraient été plus difficile pour moi. (Forcément avec 15 heures de cours par semaine à la fac, faut se faire violance pour aller étudier à la blibliothéque plûtot que boire des bières belges avec les copains.)

      C'est sans doute un peu cliché, mais dans mon école d'ingénieur, les personnes issues de prépa de la section info ont vite rattrapé leur retard en codage pur et avaient tendance à mieux appréhender la complexité algorithmique.

      Aussi, la physique et la chimie que tu apprendras en prépa te feront une culture générale conséquentes qu'il ne sera jamais inutile d'avoir. Et enfin, se creuser la tête ne fait jamais de mal !

      • [^] # Re: Ne néglige pas ces matières !

        Posté par . Évalué à 2.

        J'aime bien quand un prépa nous explique que la prépa c'est mieux, sur le seul argument que s'il n'avait pas eu "maman" pour l'obliger à bosser, il ne s'en serait peut-être pas sorti aussi bien.

        La prépa a ses avantages et ses inconvénients. Tout comme la fac. C'est différent, certes, mais avec un peu de volonté, peu importe le cursus post-bac suivi, on a tous la possibilité de très bien s'en sortir. C'est pas pour rien que le premier semestre d'école d'ingé est souvent un semestre de "remise à niveau", destiné à faire en sorte que tout le monde parte avec sensiblement les mêmes bases.

        Juste pour illustrer mes propos (et m'amuser un peu) :

        Les mathématiques (algèbre et analyse) que tu vois à la fac sont assez indispensable pour faire de l'informatique de haut vol (théorie des graphes, théorie de l'information) et les apprendre en prépa avec son côté hyper intensif aurait été plus difficile pour moi (forcément avec 45 heures de cours par semaine en prépa, il faut se faire violence pour passer son temps à étudier alors que l'on pourrait aller boire des bières belges avec les copains).

        C'est sans doute un peu cliché, mais dans mon école d'ingénieurs, les personnes issues de fac d'info ont vite rattrapé leur retard en mathématiques et s'en sortaient pas trop mal dans les matières informatiques de "haut vol" (quoi que cela veuille dire).

        Aussi, la physique et la chimie que tu apprendras en fac te feront une culture générale conséquente qu'il ne sera jamais inutile d'avoir. Et enfin, se creuser la tête ne fait jamais de mal !

        • [^] # Re: Ne néglige pas ces matières !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          « La prépa a ses avantages et ses inconvénients. Tout comme la fac. C'est différent, certes, mais avec un peu de volonté, peu importe le cursus post-bac suivi, on a tous la possibilité de très bien s'en sortir. »

          Il y a simplement un monde entre « tous la possibilité de très bien s'en sortir » et « tous très bien s'en sortir ». Ce monde c'est le nôtre où en fonction du milieu et des opportunités — et pas seulement de nos mérites — nous pouvons nous en sortir.

          En prépa les étudiants profitent de gros moyens mis en œuvre par l'état, de cours et d'un environnement de très bon niveaux, mais ils doivent être du genre à supporter d'avancer avec le bâton toujours lever derrière eux.

          À l'université, les moyens sont moindre, et les conditions de travail pas forcément aussi contraignantes. Ceux qui y réussissent sont ceux qui y trouvent vraiment leur voie et sont capables de se motiver à travailler.

          Écart budgétaires mis à part, le bon choix pour une personne donnée est celui qui correspond à son caractère.

          • [^] # Re: Ne néglige pas ces matières !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            En résumé :
            - ne jamais embaucher une personne qui a fait une prépa, car elle ne fonctionne qu'avec une motivation externe à coup de pieds aux fesses (donc dès que le patron a le dos tourné, c'est mort)
            - ceux qui réussissent en fac sont des personnes autonomes et efficaces. L'obtention du diplôme indique une motivation au dessus de la norme

            Je ne suis pas certain que ce soit le reflet de la réalité :-)

  • # Continuer la prépa

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    La réponse courte est dans le titre :)

    La réponse longue :
    Comme tu le dis toi-même, tu vas gagner en maturité et en méthode de travail. Tu vas apprendre à réfléchir sur des problèmes et sur comment les résoudre. Je vois encore trop d'informaticiens se jeter tête baissée à pisser directement du code…

    Faire de la physique et de la chimie ça peut être chiant. Je le concède. Mais cela peut t'apporter beaucoup. Bon, j'admet que je pense plus à la physique qu'à la chimie mais oui, cela peut t'apporter. De même que les maths.

    Je suppose que tu t'orientes plus vers un métier d'ingénieur en informatique que simple développeur. Tu appréhenderas mieux tes projets si tu as des connaissances autres que des connaissances purement informatiques.

    Pour te donner quelques exemples au cours de mes différents projets (sur 5 ans) (pour info, j'ai suivi le parcours prépa/école d'ingé/doctorat) :
    - je me suis servi de maths pour des calculs de coordonnées dans un système de gestion graphique, pour venir en aide à un collègue. Il n'arrivait pas à s'en sortir. Cela faisait 1/2 journée qu'il bossait dessus sans résultat. En 5min, via de l'algèbre linéaire, le problème était résolu et il ne lui restait que les équations à implémenter ;
    - il me fallait résoudre une équation non linéaire, et trouver x pour que f(x) = y. Une simple analyse de fonction m'a permis de détecter qu'elle était croissante et admettait donc une solution que je pouvais facilement déterminer via la méthode de Newton. Mon implémentation a fait passé les temps de calcul de plus de 1h à moins d'1s !
    - mes connaissances en physique m'ont permis de déterminer qu'un logiciel de simulation ne donnait pas les bons résultats, non pas car les équations n'étaient pas bien implémentées, mais tout simplement parce qu'elles étaient fausses. Et là, le client s'est trouvé bien bête !

    Ca, c'est pour te parler des connaissances en elles-mêmes. Mais cela t'apporte d'autres compétences transverses, sur la manière d'aborder les problèmes, de chercher une solution et de les résoudre. Cela ne pourra que te servir.

  • # Bien ,je vois

    Posté par . Évalué à 1.

    Alors concrètement les deux formations sont équivalentes mais différent par leur pédagogie ?

    En tout cas ce qui est sur c'est que je finirai mon année !
    Et c'est super motivant de lire que la physique me servira plus tard (surtout après s'être fais roulé dessus en Ds, du coup merci).

    Il me reste encore pas mal de temps pour y réfléchir et dans tout les cas je dois me donner à fond cette année.
    Surtout qu'avoir un bon dossier aide à entrer la ou on veut.

    Merci beaucoup pour vos réponses dans tout les cas !

    Je pense que je reviendrais ici à la fin de l'année pour expliquer mon choix et mon expérience, ça pourrait aider d'autres.

    • [^] # Re: Bien ,je vois

      Posté par . Évalué à -2.

      Pour info et complètement hors sujet mais la virgule n'est jamais précédée d'un espace, elle est par contre toujours suivi d'un espace, sauf peut-être dans le cas des nombres.
      -> Bien, je vois.
      OL

      - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

      • [^] # Re: Bien ,je vois

        Posté par . Évalué à -2.

        Une espace et pas un espace, désolé…

        - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

    • [^] # Re: Bien ,je vois

      Posté par . Évalué à 2.

      Alors concrètement les deux formations sont équivalentes mais différent par leur pédagogie ?

      Différent aussi par leur but : tu veux un cursus plutôt « ingénieur », ou plutôt « recherche » ? Il y a clairement une différence d'ambiance, et de façon d'aborder les problèmes, à toi de voir ce qui te correspond le mieux, même si les parcours peuvent se croiser relativement facilement.

      Par contre arrêter la prépa au milieu, c'est un peu con :-/

      Ps : perso la physique/chimie ne servent pas dans mon taf, mais comme culture générale : Ça te permet de mieux comprendre les articles de science foireux, par ex. sur le changement climatique, les pollutions, etc.

  • # La bonne question

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    La bonne question c'est plutôt ce que tu veux vraiment faire après (faire de l'info c'est super vague). Est-ce que tu préfères faire de la recherche, du développement, de l'ingénierie, etc.

    Reste dans ta prépa, ça te laisseras tous les choix ouverts, mais en parallèle essaie de vraiment réfléchir à ce que tu veux faire après (recherche, ingénierie, etc) et de sonder quels domaines t'intéressent. À ma connaissance il y a une option informatique dans la filière MP, à envisager si tu peux rejoindre cette filière.

    Actuellement les profils qui combinent plusieurs connaissances sont très recherchés (car rares) donc avoir une culture scientifique large te permets aussi d'avoir bien plus de choix dans ce que tu peux faire par la suite. Un exemple particulier (car ça change vite en fonction des besoins) mais actuellement les mathématiciens avec un très bon bagage informatique ou l'inverse sont très recherchés car le big data buzze à mort, mais dans 10 ans ça sera autre chose (peut-être la bio data ???).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.