Forum Linux.debian/ubuntu Boot même si partition HS

Posté par .
Tags : aucun
2
10
août
2009
Bonjour,

lorsqu'une Debian boote et qu'une partition est HS, alors le démarrage ne se fait pas. Il faut entrer le mot de passe root sur la console. Ca arrive lorsqu'une partition est mal configurée dans /etc/fstab ou lorsqu'une partition est trop mal en point pour passer le fsck.
C'est particulièrement gênant lorsqu'on n'a pas la machine sous la main.

Pour contourner ce problème, seule la partition "principale" est montée au boot. Puis j'ai un script dans /etc/init.d/ qui monte les autres sans rien bloquer.

Ma méthode me semble un peu complexe. N'y a-t-il pas une option dans /etc/fstab ? Ou une méthode "officielle" ?

Bien entendu, si la partition / est foirée, pas d'espoir.
  • # j'ai pas compris l'interet

    Posté par . Évalué à 2.

    dans le cas normal :
    ta machine demarre le noyau, charge un initrd
    puis monte les partitions presentent dans /etc/fstab

    dans ton cas :
    tu fais la meme chose sauf que tu as mis un noauto dans /etc/fstab sur les partitions "non-vitales" et tu les montes via un script fait main.


    dans les 2 cas si la partition / (qui contient /etc/fstab) n'est pas valide
    alors le boot va s'arreter

    et il me semble qu'on ne peut pas y faire grand chose.

    cependant dans le initrd il y a un minishell qui permet justement d'avoir la main et de pouvoir tenter quelques manipulations sans etre sur le disque dur
    • [^] # Re: j'ai pas compris l'interet

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu n'as pas dû lire son texte :-)

      Il précises que si / est HS, alors bien entendu ça ne fonctionne pas. Mais dans ce cas on s'en fiche puisque justement la machine ne *peut*pas* démarrer.

      Je le rejoins sur le fait que c'est chxxxx lorsqu'une machine refuse de démarrer sous le stupide prétexte qu'une partition n'est pas en bon état. Tant que / est bonne (en supposant qu'elle contient /boot /bin etc pour simplifier), alors une machine *doit* démarrer (selon moi hein). Ensuite on peut se connecter et réparer les bêtises... plutôt que prendre sa bagnole pour bêtement constaté que tu t'es planté dans un point de montage. Et comme ça fait 3 mois que la babasse n'a pas redémarré, ben t'es méga furax :-)

      La réponse des noobs: "t'as qu'a tester lorsque tu fais des modifs".
      Ben oui, on est d'accord. Et qui ne se trompe jamais, même en faisant un test ? Ou en oubliant un test ?
      Et une partition qui flanche à cause d'un disque HS, aucun test ne permet d'éviter cela.

      La machine qui refuse de démarrer sous prétexte qu'une partition non vitale est HS, ça me fait le même effet que les automobiles qui ne veulent pas rouler lorsqu'un capteur de porte ou de ceinture est HS: c'est le conducteur qui décide, pas le constructeur.
      • [^] # Re: j'ai pas compris l'interet

        Posté par . Évalué à 1.

        quelles pourraient bien etre le repertoire que l'on va isoler dans une partition à part
        si finalement cela ne bloque pas le demarrage du serveur ?
        • [^] # Re: j'ai pas compris l'interet

          Posté par . Évalué à 2.

          Justement, tout ceux qui ne bloquent pas le démarrage de la machine.
          Entre autres, les partitions pour les données utilisateurs (avec Samba), celles qui contiennent les bases de données, celles qui contiennent les disques virtuels KVM et vmware, celles qui contiennent les sauvegardes.

          Les partitions ça sert justement à éviter que si l'une d'entre elles est moisie, ça ne perturbe pas le contenu des autres.
          Et si possible que ça ne perturbe pas le démarrage mais c'est moi qui ajoute la contrainte :)
  • # Dernier champs su fstab

    Posté par . Évalué à 2.

    Le 6è champs d'une ligne de fstab indique quand il faut faire un fsck : 1 pour /, 2 pour les autres, et (ce qui t'intéresse) 0 pour ne pas les fscker du tout.
    • [^] # Re: Dernier champs su fstab

      Posté par . Évalué à 1.

      Mille fois hélas, ça ne marche que si la partition est montable. Dans tous les autres cas ça pose le même problème.

      Si fstab contient une erreur de dernière minute, si la table de partitions du disque 2 est mauvaise, si le disque 2 est en panne, si un secteur défectueux est au mauvais endroit.
      Bref, ça ne supprime que les erreurs dues aux coupures intempestives.

      Pour le moment je ne connais que ma solution qui fonctionne bien. Ce n'est peut-être pas par hasard :-(
  • # une solution possible ?

    Posté par . Évalué à 2.

    pourrait etre d'integrer ssh-serveur dans le initramfs/initrd

    ainsi meme quand on tombe en faisafe (partition HS)
    on pourrait prendre la main sur la machine

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.