• # man sed

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 01/10/17 à 09:25.

    Elle applique la commande d aux lignes qui correspondent à l'adresse /^#/

    • [^] # Re: man sed

      Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

      Bonjour

      Merci pour ta réponse rapide

      je n'ai pas pu faire man sed car je n'ai pas de machine linux actuellement. elles sont à la fac

      Je n'ai pas bien compris à cause de l'accent circonflexe qui a mis en exposant.

      Tu voulais bien dire qui correspondent à l'adresse /o#/ en remplaçant le o par un circonflexe?

      • [^] # Re: man sed

        Posté par . Évalué à 2 (+2/-1).

      • [^] # Re: man sed

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

        c’est un devoir ?

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: man sed

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

        Bonjour,

        Je te conseille vivement d'au moins installer un Linux dans une VM (donc si tu la casse, pas grave tu l'achève et tu réinstalle/revient au snapshot précédent). Ainsi, non seulement tu pourra voir la page de man (elle est aussi sur le web comme dit dans un autre post), mais en plus tu pourra expérimenter avec la commande donc bien comprendre son fonctionnement. Et il en sera de même pour les TP suivants que tu aura cette année. C'est en forgeant que l'on devient forgeron, et tu as de la chance, c'est un métier où l'on peut avoir une forge à domicile!

  • # sed '/^#/d' .bashrc

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

    ^ => le caractère ou motif de recherche suivant devra être début de ligne.
    d => supprimer du flux la ligne qui corresponds au motif de recherche.

    sed '/^#/d' .bashrc

    Cette ligne de commande sed
    ne laissera passer vers stdout (flux standard de sortie)
    que les lignes du fichier .bashrc dont le premier caractère n'est pas un caractère #

    (Pour .bashrc les lignes qui commencent par un caractère # sont des commentaires.)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.