Forum Linux.embarqué Connexion d'un clavier bluetooth au Neo Freerunner

Posté par (page perso) .
1
19
juil.
2012

Bonjour,

suite a ma derniere question, j'ai finalement opte (en attendant un veritable successeur a mon venere et venerable n900), de partir sur un achat-gadget: un Neo Freerunner.

Niveau attirance, il me fait le meme effet qu'une boite de thon… il est hideux (mais vraiment laid), aux antipodes cote ergonomie et d'un autre age. Pourtant, il est la et je compte bien l'exploiter un peu; il semble bidouillable a loisir, c'est son unique avantage technique a mes yeux.

Bon je n'ai pas perdu de temps avec la distribution installee par defaut et je suis parti sur QtMoko. Tout s'est tres bien passe.

Maintenant, vu la petitesse de l'ecran et l'etroitesse des touches de son clavier virtuel (meme le dernier machin pour qtmoko qui prend tout l'ecran(sic)), j'ai voulu pairer(ok) et connecter(ko) un clavier bluetooth (iGo stowaway) et la, c'est le drame. Impossible de le faire se connecter malgre un pairage nickel.

Quelle est donc la recette magique pour y arriver ?

Merci

  • # au hasard

    Posté par . Évalué à 2.

    un soft (driver, module, appelle le comme tu veux) qui cause à ton clavier au travers du bluetooth ?

    • [^] # Re: au hasard

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pas très originale comme réponse…

      Pour information, j'ai trouvé un lien où ça cause stack bluetooth sur le wiki openmoko et malgrès un suivi scrupuleux et rigoureux de ces pointeurs, rien n'y fait. Je ne connais pas trop la fraîcheur des informations qui y sont présentes.

      Rappel: le pairage des 2 appareils s'est réalisé sans aucun problème. C'est la partie qui passe par la commande dbus-send qui me pose soucis.

      • [^] # Re: au hasard

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pas très originale comme réponse…

        pas des tonnes de log à se mettre sous la dent pour diagnostiquer non plus…

        • [^] # Re: au hasard

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          En même temps, je débute sous le bousin et malgrès l'aspect "GNU/Linux", certains aspect (comme klogd) m'échappe encore: pas de log par défaut…

          Je fais de mon mieux.

          Ne sachant pourquoi ça coince, je vais tenter l'installation d'une slackware (que je maîtrise parfaitement elle) et voir comment tout ça fonctionne derrière (on verra plus tard pour utiliser ce smartphone comme un simple téléphone :))

          • [^] # Re: au hasard

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Hello!

            Je ne vois pas bien la différence entrer pairer et connecter. Pour moi, pairer c'est synchroniser l'OS avec le clavier au moyen d'une clé texte. Normalement, dès que c'est fait tu devrais pouvoir utiliser ton clavier (en tout cas sous gnome).

            Pour les logs, c'est vrai qu'il faut les activer : ils sont désactiver par défaut pour les performances (je crois). Je n'ai pas mon openmoko sous la main, mais je regarderai soit dans les applications de paramètres (une application du styles "logs") soit dans l'application neocontrol pour activer les logs.

            Pour ce qui est du pairage bluetooth, malheureusement mon clavier bluetooth est chez mes parents et je ne risque pas trop d'y rentrer chez eux avant plusieurs jours.

            • [^] # Re: au hasard

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              As-tu eu l'occasion de tester SHR ? Si oui, que vaut-il face a Qtmoko (qui me decoit) ?

              Merci pour toutes les informations (en meme temps, c'est un peu toi le responsable: tu m'as fait me (re)interesser a cette bestiole… :D)

              • [^] # Re: au hasard

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                SHR est bon aussi. Il est plus dans le style iOS/Android en utilisant enlightement. Le meilleur moyen est de tester :)

                Je n'ai jamais trop accrocher, mais je crois que la communauté derrière ce projet est plus grande que celle de QtMoko. Les articles du wiki d'openmoko-fr sur les deux distributions étaient assez complet, mais malheureusement je n'arrive pas à contacter l'administrateur du site (il est sûrement en vacances). Par contre, il y a toujours les articles anglophones sur openmoko.org.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.