Forum Linux.général Modems/routeurs, iproute2 et Wanadoo

Posté par .
Tags : aucun
0
12
mai
2006
Je cherche à équipper un routeur sous Linux (Ubuntu) de deux connexions ADSL (une Free et une Wanadoo). L'idée est de faire de la tolérance de panne, et de permettre à la machine de rester connectée lorsque l'une des deux connexions tombe.

J'ai trouvé dans la doc d'IpRoute qu'il était possible de définir une route multichemin (mot-clé "nexthop", dans ip route), de manière à ce que le traffic soit partagé à peu près équitablement entre les connexions actives, fussent-elles une seule.

Seul inconvénient de la méthode (mis à part le fait que je n'ai pas encore pu la tester en pratique), c'est que la détection de "panne" des liens se base sur le "nexthop", ou saut suivant. Autant sur une Freebox sans le mode routeur, ça passe très bien (l'interface du routeur obtenant l'IP publique, le "saut suivant" correspond bien au lien qui nous intéresse), autant ça ne marche pas du tout avec un modem-routeur classique. Et pour cause, le nexthop correspond au lien ethernet entre le routeur Linux et le modem-routeur, et la chance qu'il tombe en carafe en même temps que la connexion internet correspondante est assez faiblarde.

Donc, deux possibilités : mettre un client PPPoE sur le Linux et le modem-routeur en mode bridge. Pour diverses raisons (notamment de cohérence de la configuration des deux lignes sur la passerelle) je n'y tiens pas et souhaiterait éviter. L'autre piste, plus séduisante, serait de reproduire le comportement de la Freebox avec un modem-routeur classique sur la ligne Wanadoo. J'ai un Netgear DG834 sous la main, mais je peux envisager de le remplacer par un autre modèle si ça s'avère obligatoire. J'ai eu des échos de succès sur ce type de chose avec des vieux Alcatel STH/STP, mais j'ai besoin d'un modem compatible ADSL 2+.

D'après ce que je trouve sur le net, ça serait lié à l'Encapsulation Ethernet définie par la RFC 1483, mais j'aurais été intéressé par des retours d'expériences sur le sujet, si quelqu'un a déjà tenté. Merci.
  • # plus simple peut-etre...

    Posté par . Évalué à 1.

    tu met des modems/routeurs sur les 2 connexions internet
    (freebox et netgear)

    ensuite tu fais simplement du bonding de carte reseau pour "multiplier le debit"

    ainsi pas de souci de configuration du routeur, il ne voit que 2 cartes
    celle du lan et celle d'internet (qui sera en realité le cumul des deux)

    ca se joue surement dans le noyau et dans les conf.
    j'ai pas plus d'info que ca par contre, desolé.
    • [^] # Re: plus simple peut-etre...

      Posté par . Évalué à 1.

      Disons que le but initial, c'est plus la tolérance de panne que l'augmentation du débit. L'idée de base était de définir une connexion principale et une de secours, et de basculer vers la seconde lorsque la première est indisponible. Seulement, ça serait autrement plus mieux de pouvoir utiliser les deux lorsqu'elles marchent.

      D'autant que, de mémoire, le bonding sert plutôt à aggréger des liens locaux, et non des liens vers l'extérieur. Typiquement, pour permettre de faire un lien à 2Gbps entre deux routeurs ou noeuds d'un cluster.

      Mais je cherche quand même par là, merci :)
  • # Ça devrait t'aider ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

  • # Il faut chercher autour du 'load balancing'

    Posté par . Évalué à 1.

    http://linuxfr.org/comments/708366.html#708366 regarder le premier lien :þ

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.