Forum Linux.général Transcodage MP3 à la volée et montage FUSE.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
3
15
sept.
2014

Je viens de découvrir mp3fs, qui permet de transcoder à la volée des fichiers audio de FLAC vers MP3. Ces derniers, montés dans un dossier, peuvent être directement lus par un lecteur (ou matériel) ne supportant pas FLAC.

Étant disponible en version 0.91-1 dans Debian, je me dis super !, et puis je repense au fait que, en ouvrant un CD audio avec mon explorateur, Dolphin (Kde), je vois des dossiers FLAC, MP3, OGG et WAV. En les copiant sur mon disque, j'obtiens les bons formats.

J'ai toujours trouvé ça génial, mais par quelle magie ? Ces fichiers sont-ils transcodés à la volée, sont-ils directement accessibles (pas essayé avant de rédiger le post) … ?

Il y aurait-il un (ou pleins, c'est encore mieux), qui pourrait m'éclairer ?

  • # Nous vivons une époque formidable : )

    Posté par . Évalué à 3.

    Ces fichiers sont-ils transcodés à la volée, sont-ils directement accessibles (pas essayé avant de rédiger le post) … ?

    C'est exactement ça, bien deviné ! Ils sont accessibles par n'importe quel gestionnaires de fichiers ou n'importe quel lecteur audio, et les fichiers auxquels qu'on aura lus (ils ont donc été transcodés) seront "perdus" au moment où l'on démontera l'arborescence.

    Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

  • # Autres fichiers?

    Posté par . Évalué à 1.

    Ça m’intéresse!
    Quid des autres fichiers, et notamment des fichiers déjà en MP3? sont-ils montés eux aussi?

    • [^] # Re: Autres fichiers?

      Posté par . Évalué à 2.

      Tout est monté. C'est comme un --bind. Tout se comporte normalement, à part pour les .flac qui sont transcodés quand on y accède.

      Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.