Forum Linux.noyau kernel linux et définition d'une minute

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
5
20
fév.
2012

Bonsoir à tous et à toutes,
il y a quelques années j'avais vu un article expliquant que quelque part dans le code du kernel se trouve la définition d'une minute comme étant un nombre compris entre 0 et 61 (ou 62 ? ou un nombre encore plus grand ?). L'article expliquait qu'il ne s'agissait en rien d'une erreur mais de la nécessité, le 31/12 de chaque année, à 23:59, de modifier la durée de la dernière minute pour caler notre calendrier.

Quelqu'un aurait-il la gentillesse de me dire dans quel fichier je dois chercher cette définition ? Je vous en saurais gré.

Merci d'avance !

  • # heu, c'est pas pour ca qu'on a inventé le 29 fevrier ?

    Posté par . Évalué à -2.

    justement pour recaler le calendrier par rapport aux 3 dernieres années de decalage ?

    • [^] # Re: heu, c'est pas pour ca qu'on a inventé le 29 fevrier ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Non ça c'est pour a peu près 1/4 de jour (grosso modo) pour que le premier janvier ne finisse pas par tomber en plein été, il est calculé en fonction de la révolution de la terre autour du soleil ; la seconde intercalaire est là pour garder au fil des ans un soleil qui se lève tous les jours à la même heure (elle se calcule sur la rotation de la terre)

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Leap second

    Posté par . Évalué à 10.

    L'histoire de modifier une (parfois deux) secondes en fin d'année, c'est une seconde intercalaire. J'y connais rien en noyal, mais grep me répond :

    include/linux/time.h: * 0 to 59, but can be up to 60 to allow for leap seconds

    /usr/src/linux/$ grep -r -i "leap second" *
    
    arch/s390/include/asm/etr.h:					/* (buo - 128) =                              leap seconds */
    arch/powerpc/kernel/time.c: * non ambiguous timestamps even around leap seconds.                              This needs
    Documentation/DocBook/media/v4l/io.xml:warped to insert leap seconds, or even turned back or forth by the
    fs/udf/udftime.c: *		 John Brockmeyer (without leap second corrections)
    fs/udf/udftime.c: * We don't take into account leap seconds. This may be correct or incorrect.
    fs/udf/udftime.c: * For more NIST information (especially dealing with leap seconds), see:
    include/linux/timex.h:#define TIME_OK		0	/* clock synchronized, no leap second */
    include/linux/timex.h:#define TIME_INS	1	/* insert leap second */
    include/linux/timex.h:#define TIME_DEL	2	/* delete leap second */
    include/linux/timex.h:#define TIME_OOP	3	/* leap second in progress */
    include/linux/timex.h:#define TIME_WAIT	4	/* leap second has occurred */
    include/linux/time.h:	 * 0 to 59, but can be up to 60 to allow for leap seconds
    kernel/time/ntp.c: * Leap second processing. If in leap-insert state at the end of the
    kernel/time/ntp.c:			"Clock: inserting leap second 23:59:60 UTC\n");
    kernel/time/ntp.c:			"Clock: deleting leap second 23:59:59 UTC\n");
    kernel/time/ntp.c: * Start the leap seconds timer:
    
    

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.