Forum Linux.redhat Ralentissement pendant download

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
1
6
sept.
2013

Bonjour,
Je suis sous Fedora18 (avec XFCE). Quand je télécharge ou copie un fichier sur le réseau, mon PC devient inutilisable, la souris saccade, je dois cliquer plusieurs fois pour que ce soit pris en compte.Quand je lance top aucun processus ne dépasse les 0.3% d'utilisation CPU et au niveau de l'utilisation mémoire c'est pareil, je ne vois rien d'excessif.

Avez-vous déjà rencontré ce problème et comment peut on le régler?

  • # iowait

    Posté par . Évalué à 4.

    si ton processeur ou ta ram ne sont pas suroccupé, il faut alors regardé du coté des acces disques.

    tu le vois en faisant un top, dans les % en haut, tu as les %wa, qui sont les % d'attentes de lecture/ecriture sur les peripheriques blocs (les disques durs)

    si le % est eleve, ta machine passe son temps à attendre que le disque ait fini d'ecrire pour passer à la suite,

    tu peux alors regarder si tu as des erreurs de disques, parfois dans /var/log/messages
    pour suivre le fichier en temps reel tail-f /var/log/messages

    attention toutefois, la derniere ligne peut ne rien retourner si syslog n'est pas configuré pour tout logué.

  • # USB ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai déjà observé de fort ralentissements réseaux, même l'ICMP/ping ne passait presque plus, lors de l'utilisation de clé USB. Le phénomène est arrivé après quelques mises à jours de ma Debian Testing.

    J'ai changé pas mal de choses, tant hardware que software sur ma machine, et depuis je ne rencontre plus ce problème.

  • # retour sur ces propositions

    Posté par . Évalué à 0.

    J'ai débranché mes clés USB (hormis la clé WIFI) et j'ai lancé une copie de fichier sur le réseau. J'ai toujours les saccades, top m'indique wa~45% et rien ne s'inscrit dans /var/log/messages.

    Je vais cherché ce qui provoque les temps d'attentes…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.