AFULTab : le grand jeu concours de la tablette libre

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
12
6
nov.
2011
Communauté

Psssittt ! Psssittt ! Un grand jeu concours ! \o/

L’idée

Adoptez une tablette tactile de bonne facture, disponible sur le marché, nourrissez‐la avec des logiciels libres, cliquez sur entrée et savourez !

L’AFUL lance ce concours notamment pour faire la démonstration qu’il est possible de créer une tablette, vite faite, bien faite, et qui réponde aux besoins de l’entreprise ou d’un usage personnel.

Et moi, si je veux participer ?

Qui que vous soyez, particuliers, associations, écoles, entreprises, etc., sans limite de frontières, ni de nombre de participants par projet, débridez votre imagination ! Venez !

Qu’est‐ce que je gagne ? Le droit de jouer et de rejouer ?

Le gagnant élu par le jury, composé de membres de l’AFUL, remportera le montant total de la tirelire ! Déjà 800 € d’assurés, cette somme est appelée à croître pendant toute la durée du concours en fonction des mécènes qui se feront connaître.

Tous les détails en page métamorphose sur le site de l’AFUL. <3

  • # Corrigenda

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    800€, en fait, c'est pour des bourses pour certains candidats:

    l'AFUL soutiendra, via une dotation d'une somme de 800€, un nombre limité de candidats pour leur permettre de participer au concours.

    Deux bourses sont offertes par l'AFUL, et deux autres (pour l'instant), par des gentils mécènes.

    La cagnotte est à 1000€ pour l'instant.

  • # Obligation des projets financés via l'AFUL

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Initiative intéressante, même très bonne, par contre pour les projets sponsorisés par l'AFUL, il y a une petite condition pas bien claire :

    « Le participant cède un droit de copropriété à l'association sur tous les développement réalisés dans le cadre du concours. Dans la mesure où une telle cession est ou devient invalide, inopérante ou inapplicable, vous accordez à l'association le droit perpétuel, irrévocable, non exclusif, mondial, sans frais, sans redevance, licence illimitée d'exercer tous les droits en vertu des droits d'auteur. »

    Ça sent la clause simple en apparence mais compliquée en matière de propriété intellectuelle, et donc propre à générer des incompréhensions mutuelles… D'autant plus que si le projet échoue, il faut rendre la tablette, et donc rendre partiellement le financement. Ceci suppose aussi que la tablette est achetée sur les 800 €, ce qui n'est nulle part précisé dans le texte.

    Pourquoi ne pas simplement demander à ce que les développements effectués soient sous licence libre ? Quel intérêt a l'AFUL à en devenir propriétaire ?

    • [^] # Re: Obligation des projets financés via l'AFUL

      Posté par . Évalué à 2.

      Cette clause est là pour s'assurer que le code produit grâce à une subvention de l'AFUL restera sous licence libre et de permettre à l'AFUL de défendre ce code au cas (très improbable) où il surviendrait un différend juridique dans l'avenir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.