Atelier sur les technologies sémantiques open source à Paris les 5 et 6 juillet

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
12
28
juin
2011
Communauté

Le projet européen IKS — Interactive Knowledge Stack — qui a pour objectif de promouvoir et accélérer le développement du Web sémantique, et dont Nuxeo, éditeur d’une plate‐forme logicielle libre de gestion de contenu et de gestion documentaire, est le partenaire français, organise son plus grand atelier sur le Web sémantique à Paris les 5 et 6 juillet prochains.

Plus de 100 participants sont attendus à cet événement, qui portera particulièrement sur les aspects pratiques de l’utilisation de la technologie sémantique d’IKS pour gérer et intégrer du contenu depuis des sources hétérogènes. À ce titre, il s’adresse avant tout aux développeurs, architectes et responsables de produits et de solutions de gestion de contenu ou gestion documentaire, aux intégrateurs de telles solutions, ainsi qu’aux utilisateurs finaux.

Les participants pourront également prendre part à un concours dont le prix est un financement pour réaliser la prochaine application Web sémantique à succès.

Cet événement gratuit commencera avec la présentation d’Apache Stanbol et VIE (Vienna IKS Editables), deux technologies au cœur du projet IKS. Les membres de la communauté IKS feront la démonstration de l’utilisation de ces deux outils dans des CMS et autres systèmes informatiques, dont Drupal, Alfresco, Wordpress, Nuxeo, etc.. Ces démonstrations montreront comment les utilisateurs finaux peuvent bénéficier de nouvelles fonctionnalités grâce aux services intelligents d’extraction et de mise en relation des contenus fournis par les technologies sémantiques. Des ateliers pratiques seront ensuite organisés sur l’implémentation de ces technologies dans tout type de solution de gestion de contenu.

Il reste encore quelques places (plus beaucoup). Pour vous inscrire, envoyez un courriel à John Pereira à l’adresse john.pereira@salzburgresearch.at.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.