Conférence sur l'open source pour la production et la diffusion musicale

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
5
13
nov.
2008
Audiovisuel
Dans le cadre de l'événement « L'électronique, une révolution pleine d'avenir » jusqu'au 23 novembre 2008, l'association Technopol et le CNAM organisent une conférence sur l'open source pour la production et la diffusion musicale le samedi 15 novembre 2008 15h au CNAM de Paris, 292 rue Saint-Martin, Paris 3e (Salle de Conférence à côté du Café des Techniques). Cela sera l'occasion de discuter de la place des logiciels libres dans la création musicale et faire le point sur les outils existants. Venez nombreux ! Résumé de la conférence pour laquelle il y aura un support PDF publié :

Depuis le synthétiseur numérique jusqu'au lecteur audio personnel, tous les domaines de la production et de la diffusion musicale peuvent être aujourd'hui initiés grâce à des logiciels dit « open source » ou « libres ». Ces composants, publiés sous licence libre et souvent téléchargeables gratuitement, sont le fruit de nombreuses collaborations entre diverses communautés de développeurs - bénévoles ou salariés – autour d'Internet. Ils sont désormais une alternative sérieuse aux outils commerciaux classiques.

Nous explorerons la capacité de ces outils et des formats ouverts à s'insérer dans le processus de création, notamment en pérennisant le modèle d'échange, de sauvegarde et de diffusion des informations liées aux œuvres. Dans la multitude des solutions existantes, un tour d'horizon incluant quelques démonstrations sera enfin proposé.
  • # GNU/Linux, le cauchemard de la MAO

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ça fait quelques semaines/mois que j'ai commencé à utiliser mon ordi pour faire de la MAO et franchement c'est l'horreur.

    Je ne parle pas des logiciels comme audacity ou ardour qui en eux même permettent beaucoup. Non, c'est plus bas que ça merde vraiment. Je ne sais pas trop comment on en est arrivé dans une aussi horrible gestion du bousin, mais on est en plein dedans.

    Quand je vois comme je galère, moi qui ai pourtant fait des études en informatique et utilise GNU/Linux depuis plusieurs années maintenant, je me vois franchement pas recommander son utilisation pour faire de la MAO à aucun musicien.

    C'est bien simple, entre deux prises de sons, il arrive souvent que l'entrée de ma carte son externe soit coupé, sans que je ne demande rien. On est très très loin du «ça fonctionne, ça fonctionne tout le temps, ça fonctionne tout le temps de la même manière».

    Récemment dans une dépêche autours de OpenBSD il était sujet d'un nouveau serveur son. Quelque chose de simple, propre et efficace apparemment, ce qui chez OpenBSD semble une des constantes avec le dédain pour les non-utilisateur d'OpenBSD et le culte voué à Théo De Raat. Je me demande si l'on peut pas espérer quelque chose de ce coté là pour la MAO libre. Cela dit je ne connais pas l'état de la MAO sous *BSD aujourd'hui, j'imagine que ça peut être difficilement pire que sous GNU/Linux.

    En tout cas, pour autant que je sache le seul OS qui marche bien clef en main pour la MAO, c'est Mac OS X. Dans la presse spécialisée déjà c'est le standard de fait, et on trouve sur le marché de consoles de mixages que vous pouvez connecter en rj45 avec votre ordinateurmac, le tout utilisant bien entendu un protocol proprio jusqu'à la mort.

    Toujours est-il que aujourd'hui si on veut faire de la musique sans trop ce prendre la tête avec des histoires de configuration et de latence, soit on prends un mac, soit on s'achète du matériel dédiée. Dans les deux cas il faut raquer et on est loin du libre (à moins de trouver du matériel qui soit fourni avec les plans de la bestiole, mais j'y crois pas trop).

    Bref, je ne pourrais pas aller à cette conférence (quelqu'un veut me payer le train? ;P) mais je lirais le rapport avec intérêt.
    • [^] # Re: GNU/Linux, le cauchemard de la MAO

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je vois pas trop de quoi tu parle. Perso avec pulseaudio, éventuellement jack par dessus, avec LMMS et audacity ça marche au poil. Par contre je m'y met pas trop, j'ai déjà passé trop de temps à apprendre à utiliser Reason sous windows, j'ai pas mal la flemme de repartir de zéro.

      J'ai découvert energyXT y'a pas longtemps et c'est pas libre ni même ouvert ou gratuit mais c'est léger, ça marche bien et permet plein de trucs, alors c'est très prometteur :)

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: GNU/Linux, le cauchemard de la MAO

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bah j'ai peut être pas de chance, ou c'est mon matériel qui est mal géré, mais chez moi c'est franchement l'horreur. Depuis que j'ai viré pulseaudio, j'arrive enregistrer une prise (après avoir vérifié que le système ne m'a pas capricieusement coupé l'entrée de mon pré-ampli) sans trop de problème. Bon comme je fait toute manière tout en une prise pour le moment, c'est pas trop dérangeant, mais j'ai remarqué que sous audacity, quand je tente une deuxième prise, le curseur se déplace très très lentement sur la ligne de temps, et je doute qu'il fasse la prise correctement. Et pourtant, je demande même pas de retour logiciel donc il y a vraiment pas de quoi fouetter un chat.

        Tu as quoi comme distribution ? Là je tourne sur une etch où ça marchote. J'ai essayé une Studio 64 mais ça ne marchait pas du tout. Je n'ai même pas réussi à faire tourner jack dessus, et ce n'est pas faute d'avoir épluché de la doc et des forums. Il y avait ubuntu studio aussi, je ne sais pas trop ce que ça vaut, si quelqu'un à des retours d'expérience je suis preneur.

        Sinon j'ai installé ardour depuis les sources (pas dans les dépôts pour une obscur raison), ce qui sans être la compilation la plus douloureuse que j'ai eu à faire, n'ai pas vraiment le genre de truc que je me vois conseiller à quelqu'un qui veut faire de la musique sans ce prendre la tête. Voila, après ardour je l'ai pas encore utilisé, mais pour l'instant audacity me suffit.
        • [^] # Re: GNU/Linux, le cauchemard de la MAO

          Posté par . Évalué à 0.

          ben, Ubuntu ou Ubuntu Studio, j'ai pas de soucis particulier, et pas de coupure comme tu le signales, n'aurais tu pas un soucis matériel?
          J'ai mon portable en Ubuntu Studio, et j'ai installé le paquet ubuntu-studio-audio sur mon fixe, et ça marche bien. J'ai différentes cartes réseaux (internes ou USB), et je m'en sors. Je fais des trucs simples: une entrée audio pour la guitare, et Hydrogen sur une autre piste.
          J'ai des config matérielles pas très grosses, genre 1Ghz et 512M de RAM.

          Euh, Etch sur les serveurs c'est bien, mais pour un poste de travail....

          Sinon, le lien ultime pour la MAO sous Linux: www.linuxmao.org
          • [^] # Re: GNU/Linux, le cauchemard de la MAO

            Posté par . Évalué à 2.

            Sinon, le lien ultime pour la MAO sous Linux: www.linuxmao.org
            Sauf le respect que je peux avoir pour ces courageux musicos... on n'est pas dans la merde!
        • [^] # Re: GNU/Linux, le cauchemard de la MAO

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tu utilises quoi comme matos ? Tes symptomes ressembles plus à des soucis de drivers qu'un manque de qualité de la chaine audio (bon ok les drivers dont partie de la chaîne, mais ton matos est p-e déconseillé sous linux).
          J'ai une très mauvaise expérience avec ma carte son (rme digi32 pro) mais après avoir fais plusieurs essais sous windows, je me suis rendu compte que la carte son n'était simplement pas faite pour l'utilisation que je voulais en faire.

          Mais je compte régler ça :) ma m-audio delta 66 arrive lundi.
          Normalement tu démarres jack dessus, de préférence avec un noyau real-time et ça roule dessus.
          • [^] # Re: GNU/Linux, le cauchemard de la MAO

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Niveau matos c'est une m-audio preamp, sur laquel je branche encore d'autres trucs en amont, mais ça c'est pas vraiment intéressant au final, j'ai un flux stéréo avec seulement le canal gauche d'utilisé, ce que je traite en mono bien évidémment.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.