Conférences à Angers les 3 et 10 mars 2017 : surveillance étatique et résistance numérique

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags :
12
22
fév.
2017
Internet

Deux conférences à Angers à l’Étincelle, 26 rue Maillé à Angers, coorganisées par le Hackerspace de l’Étincelle et la librairie Les Nuits Bleues :

  • le 3 mars 2017 : L’après Snowden : bilan sur la surveillance étatique, avec Kitetoa, journaliste du site reflets.info ;
  • le 10 mars 2017 : Hackers, au cœur de la résistance numérique, avec Amaelle Guiton.

L’après Snowden : bilan sur la surveillance étatique

Depuis les révélations d’Edward Snowden, nous savons qu’il est possible pour un gouvernement, celui des États‐Unis en l’occurrence, d’effectuer des écoutes massives de sa population.

Alors que le numérique prend une place de plus en plus importante dans nos vies, la question de la surveillance étatique devient cruciale. Nous utilisons toutes et tous notre ordinateur ou notre téléphone quotidiennement, mais peu d’entre nous se posent des questions sur ce que ces usages réguliers impliquent en termes de surveillance.

« La NSA est‐elle la seule à avoir ces capacités  », « Que fait la France ? » et « Quelles sont les conséquences de ces pratiques ? »
Kitetoa, journaliste du site reflets.info, nous permettra d’y voir plus clair en répondant aux questions que l’on peut se poser dans ce domaine.

Conférence le 3 mars à 18 h à l’Étincelle, 26 rue Maillé à Angers, coorganisée par le hackerspace de l’Étincelle et la librairie Les Nuits Bleues.

Hackers, au cœur de la résistance numérique

Communiquer, partager, s’informer librement : c’était l’utopie des pionniers et pionnières du Net. Quarante ans après ses premiers balbutiements, les gouvernements et les grands acteurs privés contrôlent toujours plus étroitement les échanges, rongent liberté d’expression et droit à la vie privée. Le Réseau est devenu une extension du domaine de la lutte politique.

Amaelle Guiton, nous parlera de celles et ceux qui, sous le masque Anonymous ou à découvert, sont les artisans d’un Internet libre. Elle nous emmènera au cœur de la résistance numérique, pour savoir ce que « hacker » veut dire.

Conférence le 10 mars à 20 h à l’Étincelle, 26 rue Maillé à Angers, coorganisée par le hackerspace de l’Étincelle et la librairie Les Nuits Bleues.

  • # Et Paris ?

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    C'est toujours en province qu'il y a les meilleurs conférences !

    A quand un peux d'égalité pour les franciliens ?

    Sinon, est-il prévu une captation Vidéo ?

    • [^] # Re: Et Paris ?

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      Vu le réseau de transport français bien centralisé, seuls les Parisiens ont la possibilité de prendre un train direct pour toutes les conférences en province.

      Cette signature est publiée sous licence WTFPL

      • [^] # Re: Et Paris ?

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 22/02/17 à 22:21.

        Désolé, j'aurais du mettre la balise d'ironie, sur mes 2 premières phrases

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.