Corrèze, 1er déploiement massif du libre dans les collèges

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
19
21
mai
2009
Éducation
Le département de Corrèze a mis en place à la rentrée scolaire 2008 l'opération OrdiCollège.

A l'image d'opérations précédentes du même type, dont la première fut celle du département des Landes, en 2000, cette opération consiste à prêter pour l'année scolaire un ordinateur portable aux enseignants et aux collégiens.

Mais dans cette opération, un choix fort a été fait. Dans cette opération de Corrèze, les enseignants ont été équipés dans un premier temps pour prendre connaissance du matériel et des logiciels, les élèves de 5e ont été dotés quelques mois après. En fin d'année, les élèves garderont leur portable pour la classe de 4e et de 3e, pour ensuite le conserver définitivement à l'issue de leur scolarité au collège.
Il faut saluer le choix technologique retenu avec des ordinateurs 12" légers qui se glissent directement dans le cartable, une bonne autonomie (pas de chargeur à apporter au collège) et une connexion wifi.

Contrairement aux opérations précédentes du même type, le système d'exploitation de référence n'est pas Windows mais le système d'exploitation libre GNU/Linux Ubuntu pour l'ensemble des ordinateurs portables.

C'est donc un choix politique fort, engagé, et pour certains, courageux qui mérite d'être salué. En l'occurrence il s'agit bien là, en France, du premier déploiement massif de postes de travail sous environnement libre dans des établissements scolaires. A noter que le CDDP et l'IFUM de Corrèze, partenaires institutionnels, sont pleinement impliqués dans cette opération pour le déploiement et la formation.

Rétrospectivement, ce n'est donc pas un hasard si nous avons pu rencontrer une représentante du département de Corrèze lors des RMLL 2008 à Mont de Marsan.

A lire ci-dessous, dans les versions électroniques du magazine du département de Corrèze, le détail de l'opération.

C'est bien parti pour la techno-diversité !

A suivre...
  • # bravo

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Belle initiative, intelligemment menée, avec d'abord une formation des enseignants;

    Je n'ai pas trouvé le modèle de l'ordinateur.

    Le Wimax est déployé en Corrèze ?
    A force d'entendre que le Wimax est à l'arrêt dans toute la France...

    L'erreur est humaine, mais la répéter 25 000 fois c'est DEVOPS

    • [^] # Le wimax a l'arret

      Posté par . Évalué à  0 .

      Il est en effet quasiment gelé, son déploiement dépendra de l'attribution de la 4e licence opérateur a free qui s'en servira comme moyen de pression.
      Bien entendu officiellement ce sont deux dossiers distincts :)

      La liberté n'a pas de prix
    • [^] # Re: bravo

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Je n'ai pas trouvé le modèle de l'ordinateur.

      Il s'agit d'ordinateurs Dell Mini 12.
    • [^] # Re: bravo

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Le WiMax est déployé... oui... mais opérationnel ? rien n'est moins sûr.
      Ma mère attend désespérément une connexion haut-débit depuis quelques années... Elle habite Cosnac (10-15 km de Brive)... Les derniers essais étaient loins d'être fructueux ! Ne pas avoir un accès facile au haut débit est une honte aujourd'hui ! (surtout dans des coins aussi peu reculés...)
  • # réflexions amères

    Posté par . Évalué à  2 .

    Fort bien tout cela. Excellent choix technique. Félicitations.


    Bien, peut-on maintenant être un chouïa sérieux et honnête ?

    Ce n'est pas la première fois qu'un prêt massif de portables à des élèves se fait (Landes, Bouches du Rhône) et si on se donne la peine de gratter un peu plus loin que les bilans "officiels" (forcément bons : vu le pognon mis en jeu, une telle opération ne peut pas échouer)

    Qu'en est-il dans la réalité (rapportée par des profs de terrain, je sais c'est pas forcement super crédible comme source non plus) ? Ordinateurs sous-utilisés, malmenés et en panne, souvent conservés à la maison et pédagogie traditionnelle.

    A part ça, c'est une opération marketing forte pour un conseil général.

    Dis, M'sieur le conseiller général, dans mon bahut il faudrait revoir TOUT le câblage tellement il est pourri. Et c'est quoi ce que vous m'avez répondu en conseil d'administration ?

    Ah oui : «trop cher».
    Pas médiatique surtout, 200 prises RJ45 ça ne fait rêver que les geeks, pas les électeurs.

    Quand pourra-t-on avoir de quoi travailler avec les gamins ? Un réseau digne de ce nom, des clients fonctionnels dans les salles de classes, des TBI, un ENT qui marche, une décharge conséquente pour le couillon qui se tape tout le boulot,
    • [^] # Re: réflexions amères

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Je ne connais pas la situation mais il y a l'air d'avoir des points améliorés par rapport à ce que tu cite:

      -Pour le réseaux, les ordis sont équipés de wifi, c'est nettement plus facile à déployer

      -Pour les ordis sous-utilisé, il y a quand même eu un temps de « formation » pour les profs, donc ils ont eu le temps de voir à quoi ça ressemble et pu prévoir de quoi débuter avec les élèves.

      -Pour les pannes et les laissés à la maison, il faudra voir ce que ça donne (mais à mon avis les laissé à la maison sont proportionnels à mon deuxième point.

      Je suis bien conscient que ce n'est pas comme ça que ça passe dans ton cas mais ça à l'air d'être un peu mieux que ce que tu a l'air de raconter.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: réflexions amères

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Je vais tout à fait dans ton sens.

      Quand on voit comment sont malmené les libres et les cahiers de nos chère têtes blondes. Je me demande comment on peut espérer leur faire amener régulièrement dans leur cartable un ordinateur. Les collégiens jettent leur cartable, sautent dessus etc... Avec un PC dedans, faut que le cartable soit particulièrement rembouré ou le PC particulièrement résistant pour avoir une chance de résister un ans.

      Il aurait mieux valu faire en sorte que les gamins aient un pc par salle de classe, dans lesquelles ils resteraient (les PC) : déjà comme cela, les PC sont malmenés.

      Et plutôt que de déployer du WiiMax dont l'inocuité pour les personnes est, sinon prouvée, pour le moins discutée, pourquoi ne pas avoir privilégié le cablage en RJ45 des établissement non encore pourvu ?

      Ça ressemble effectivement à quelque chose de bien pour les établissement. C'est un gros budget pour le CG mais est-ce bien pour les élèves ? pour l'enseignement ? J'espère qu'on aura un bilan l'année prochaine de cette 'expérience' avec en particulier : le taux d'utilisation en classe, le taux de panne, le taux de dégradation des PC etc ...

      Le problème de toutes ces décisions, c'est qu'elles sont en général menée sans concertation avec les acteurs de l'EN : les parents d'élèves vont-ils être content de devoir repayer les PC détériorés par leurs enfants ? les enseignants ont-ils demandés ce genre de matériels ? (Dans tous les établissements du département ? J'en doute !)

      Dans le même ordre d'idée, le responsable TICE de mon établissement a demandé 24 postes pour l'établissement (il se doutait bien que cette demande dépassait le budget du CG mais qui ne demande rien n'obtient pas grand chose), et le CG nous a doté de 8 postes (on était déjà bien content) et de 3 imprimantes réseau laser couleur. Sur le papier, c'est bien, c'est beau, mais : les consommables sont à la charge de l'établissement et bien trop cher pour le budget de notre établissement. Résultat : les imprimantes laser restent très peu utilisées (sauf une au CDI). Bilan : le CG a dépensé 2 imprimantes assez cher pour rien. Si on avait consulté les demandes des acteurs de l'enseignement, cette dépense aurait été évitée et le budget utilisé ailleurs (par exemple pour des postes)
    • [^] # Re: réflexions amères

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Installer 200 prises RJ45 est loin d'être anodin dans des établissements anciens non prévus pour, surtout si cela concerne xx établissements scolaires. J'ai vu parfois les serveurs d'établissement dans de drôles d'endroits.
      Mais globalement, il me semble que les départements font d'importants efforts. Ils ont de plus en plus de charges territoriales et bientôt beaucoup moins de moyens. Donc rassure toi, ce sera pire bientôt.

      C'est quoi l'ENT en question ?

      Il y a une académie où ça roule niveau des ENT ?
  • # Ouverture d'esprit

    Posté par . Évalué à  6 .

    C'est vrai qu'il faut se méfier du tout informatique pour l'éducation, le mieux restant des enseignants compétents et motivés (oui je sais ce n'est pas le cas tous les jours mais souvent quand même).
    Par contre il ne faut pas sous-estimer l'importance de faire découvrir "en vrai" à des milliers d'enfants qu'il existe autre chose que windows et Mac. De nombreux collègues l'ignorant que dire des élèves?
    • [^] # Re: Ouverture d'esprit

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      En effet, en ces temps de promotion à tout va des TICE ("IPPT bis" en vue), on a envie de se dire que tout commence par les enseignants. Il n'y a que l'embarras du choix sur ce qui pourrait être fait:

      - proposition nationale sur du matériel portable pour les enseignants
      - défiscalisation pour les enseignants qui s'équipent (plop 20% d'un coup)

      En négociant sur un appel d'offre national, on devrait bien arriver à des ordinateurs portables à 50% du prix public pour les enseignants.

      Il est clair que sans ça, on restera à des taux d'utilisation de 30-40% lorsque l'équipement est optimal.

      Après on peut se consoler en se disant qu'il n'y a pas que les TICE dans la vie ;-)
  • # un bémol

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Je trouve ce genre d'initiative excellente, mais je me demande toujours combien d'argent est gaspillé ? Un certain nombre d'enfants ont déjà un ordinateur à eux ou ont accès à un ordinateur à la maison.

    Bon, ça doit être une minorité.

    Sinon, reste à savoir si tout le monde a un accès à Internet, via l'ADSL, le Wimax ou un hotspot. Je me demande dans un département comme la Corrèze, quel est le pourcentage de personnes connectées à Internet ?

    L'erreur est humaine, mais la répéter 25 000 fois c'est DEVOPS

  • # Encore Ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

    Encore Ubuntu... Certes, c'est un énorme progrès par rapport à Windows, mais
    pourquoi ne pas utiliser Mandriva qui est la seule entreprise européenne et
    française de surcroît qui propose une distribution ?
    Comme SuSE est maintenant américaine, on ne peut plus la compter comme européenne.

    Mark Shuttleworth a déclaré : je ne veux plus que l'on dise Linux mais Ubuntu.
    Le message est clair. Il semble bien qu'il ait gagné. Il est possible que les élus du CG19 n'aient jamais entendu parler d'une autre distribution.

    Garder la diversité est une richesse.
    • [^] # Re: Encore Ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Les pourfendeurs du libre doivent bien rire.

      Il est clair que Mark Shuttleworth a réussi où les autres ont plutôt du mal, avec une approche marketing qui fait du bien et qui sort l'OS libre de l'ornière. Il y a clairement une touche Ubuntu que les autres distributions n'ont pas ou de façon pas très claire.

      Il aurait pu aussi se payer un autre voyage dans l'espace plutôt que de financer à fonds perdu des développeurs.

      D'un autre côté, Ubuntu a une paternité africaine certaine avec un bon zeste d'européanité.

      Je trouve que ça le fait plutôt pas mal !

      La diversité c'est aussi accepter que Mandriva ne soit pas partout.
    • [^] # Re: Encore Ubuntu

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je suppose que pour un tel projet, il y a eu un appel d'offre.
      - Mandriva a répondu ?
      - Si oui, son offre était-elle la plus intéressante ?
      Si non à une des deux questions, il ne faut pas venir se plaindre.
    • [^] # Re: Encore Ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Raz le bol d'obliger les personnes à vouloir prendre mandriva... Comme dis ci-dessus, il y a des procédures avec appel d'offre.

      Je rappelle que debian est très bien ancré en europe et en france en particulier. Combien de développeurs debian en Europe et combien de développeurs mandriva ?

      Et puis, il y a la Suse...

      Bref, pour un ancien qui a bien connu les problèmes avec BULL et Thompson, tu nous gonfles un peu avec Mandriva à chaque fois !
    • [^] # Re: Encore Ubuntu

      Posté par . Évalué à  2 .

      À mon avis, il n'a pas voulut dire que l'on ne devait plus dire linux pour désigner toute distribution gnu/linux ou pour désigner le noyau, mais plutôt ne plus dire linux pour désigner la distribution Ubuntu, ce que je trouve normal. (imagine, t'entends parler de linux, tu crois que ca serait plus simple d'installer d'installer un système basé sur linux en cherchant "linux" dans un service de recherche sur internet, ou en cherchant "ubuntu" ou "opensuse" ou "mandriva" ... ?
      • [^] # Re: Encore Ubuntu

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Quand tu cherches « linux » dans Google, le deuxième lien, c'est ubuntu-fr.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.