Drupagora, le 14 juin 2018 à Paris — Ouverture de l’appel à communications

Posté par . Édité par ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
11
23
mar.
2018
Technologie

La huitième édition de Drupagora, événement francophone sur le CMS Drupal aura lieu le jeudi 14 juin 2018 à Paris. Les organisateurs souhaitent proposer des conférences de grande qualité répondant vraiment aux problématiques actuelles des professionnels. Cette année, le fil rouge du programme sera : « Drupal et les nouveaux frameworks OnePage pour une expérience utilisateur 3.0 ». Avec pour thématiques principales :

  • Drupal en back, un framework JavaScript en front. Comment profiter du meilleur des deux mondes ?
  • Drupal et Angular/React, comment gérer l’intégration ?
  • Drupal et Angular/React, quelles compétences privilégier chez un développeur ? Comment gérer son recrutement et la montée en compétences ?
  • retour d’expérience d’une migration vers du One Page ;
  • retour d’expérience d’une migration Drupal 8 ;
  • cas clients spécifiques.

L’appel à communications est disponible sur www.drupagora.com et ouvert jusqu’au 28 avril 2018 à minuit. Notez également que les inscriptions à Drupagora sont ouvertes au tarif early bird jusqu’au 28 avril 2018 (place à 40 euros au lieu de 100 euros).

Informations complémentaires

L’appel à communications est disponible sur www.drupagora.com et ouvert jusqu’au 28 avril 2018 à minuit.

Date et lieu

Drupagora se tient à l’Université Pierre et Marie Curie, Paris Ve, le jeudi 14 juin de 9 h à 18 h. La conférence se déroule sur une journée avec une programmation qui sera consultable sur le site : http://www.drupagora.com.

Tarif et inscription

  • 40 € jusqu’au 28 avril 2018 ;
  • 75 € jusqu’au 20 mai 2018 ;
  • 100 € en tarif normal ;
  • inscription sur http://www.drupagora.com.

Organisation

L’organisation de Drupagora est pilotée par un comité de programme composé d’experts reconnus sur Drupal.

  • # One Pages

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    On voit de plus en plus les applications de CMS traditionnelles se reporter sur le back office pour laisser la place à des front Js. En tout cas pour des applications ou le SEO n'est pas un sujet.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.