fOSSa conférence sur le libre/open-source d'envergure

Posté par . Modéré par Florent Zara.
5
11
nov.
2009
Communauté
L'histoire du logiciel libre débute dans les années 70 grâce aux universitaires et chercheurs académiques : pour cette communauté, distribuer un code informatique sous une licence permissive était une règle naturelle. Depuis, le monde du logiciel libre connaît un succès extraordinaire à travers le monde industriel. Cependant, les objectifs initiaux définis par le monde académique semblent, aujourd'hui, être oubliés.

La conférence fOSSa (Free Open Source Software for Academia) propose de repositionner le Libre au centre des collaborations recherche-industrie. Le programme couvre les aspects fondamentaux du logiciel libre/open-source (modèles économiques, licences, collaboration, communautés, promotion, exploitation) et propose des retours d'expérience ainsi que des présentations de projets innovants.
  • Date : 17-18 Novembre 2009
  • Lieu : World Trade Center - Grenoble - France
fOSSa (Free Open Source Software for Academia) est organisée conjointement par le chapitre local Europe d'OW2 et l'INRIA. La conférence s'adresse au monde académique/universitaire, mais aussi aux industriels dans la mesure où les relations recherche/industrie sont de plus en plus souvent au coeur de développements collaboratifs libres/open-source: fOSSa propose de repositionner le Libre au centre des collaborations recherche-industrie.

Les intervenants seront, entre autres, Clément Escoffier (Apache), Ralph Mueller (Directeur Fondation Eclipse Europe), HP Fossology (Bob Gobeille et Bruno Cornec), INRIA (Luc Grateau et Jean Bernard Stefani), Arnaud Laprévote (Directeur R&D Mandriva), Cédric Thomas (OW2 Consortium CEO), Roberto Di Cosmo (AFULL, CIRILL & Mancoozi), Plumes (Jean Luc Archimbaud et Teresa Gomez Diaz) ...
  • # Workshop Haiku

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    je proposerai un petit exposé sur Haiku pendant les workshops...

    A noter que le WTC se situe juste à la sortie "europole" de la gare de grenoble, pour ceux qui viennent en train.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.