Jeune et linux arreté après mise en demeure d'un avocat

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
1
22
sept.
2000
Justice
Le magazine "jeune et linux" se voulait être une caricature d'un nouveau magazine sur linux.
Après avoir modifié la couverture d'un jeune et jolie, j'ai pompé un site féminin français du group PRISMA PRESS ( et non brisemoi press :) et modifié les noms et autres, pour mettre le tout sur jeuneetlinux.free.fr.
Cependant, c'était à ce point trompeur qu'une boite de communication belge m'a contacté pour avoir :

  1. - prix tarif brut pour 1 page 4 couleurs
  2. - prix négocié pour 9 parutions (octobre 2000 à juin 2001) 1 insertion par mois
  3. - date de parution
  4. - deadline pour les films
  5. - adresses de livraison des éléments

pour l'un de ses clients.
Après quelques échanges de courrier electronique, j'ai dis que c'etait un magazine virtuel. La boite de comm. n'a pas du apprécié, car peu de temps après j'ai reçu une lettre de L'Agence pour la Protection des Programmes me signalant que j'avais bafoué le droit sur la propriété en pompant un site et m'invite à retirer le contenu incriminé.
Mais j'ai recu aussi une lettre d'avocat de Prisma me sommant de ne plus rendre accessible le site de "jeune et linux" ainsi que ma homepage. ( je ne sais pas pourquoi ma homepage , discours d'avocat ?).
Le site jeuneetlinux.free.fr a donc été fermé pour ne pas tomber sous le coup d'une inculpation de contrefacon/plagiat du magazin femme.
Je ne pensais pas que cela pouvait aller si loin.

La prochaine version, s'il y en a une, sera GPL et donc inattaquable :).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.