Libérer votre téléphonie avec XiVO

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
16
29
mai
2009
Communauté
XiVO est un logiciel développé par la société Proformatique sous licence GPLv3. Il permet de mettre en oeuvre un PBX clé en main complet dans une entreprise pour déployer un autocommutateur téléphonique. Développé depuis plusieurs années XiVO s'ouvre maintenant à la communauté en espérant se voir utilisé par un maximum d'intégrateurs et d'entreprises.

XiVO est composé d'une interface web pour la gestion du PBX, d'un serveur de provisioning, un serveur de CTI et un client CTI multi plate-forme — permettant de faire apparaître automatiquement des informations liées à l'appelant sur le poste informatique — avec une gestion de profil unique vous permettant de répondre au plus près de vos besoins métiers autour de la téléphonie.

Vous trouverez à votre disposition un wiki avec de la documentation et des informations sur le logiciel. N'hésitez pas à nous remonter un maximum d'informations, de documentation, de bugs etc. Voilà déjà plusieurs années que nous développons XiVO et que nous attendions ce moment. La version 1.0 de XiVO, sous licence GPLv3, est maintenant accessible à l'ensemble de la communauté du logiciel libre.

Depuis plusieurs années Proformatique soutient Asterisk dans les entreprises françaises tout en expliquant l'utilité et l'intérêt de travailler au maximum avec du logiciel libre. Nous avons été actifs dans la communauté Asterisk en organisant et sponsorisant des événements sur Asterisk et le logiciel libre en général.

Nos efforts ont porté leurs fruits puisque nous avons été félicités par Digium pour le développement de notre produit. De plus de nombreuses entreprises ont adhéré à notre projet et nous ont soutenu dans cette aventure. Pour exemple, une référence publiée par Digium fonctionnant sous XiVO : https://www.digium.com/en/company/casestudies/viewcasestudie(...)

J'en profite également pour remercier chaleureusement toute l'équipe de Proformatique qui a travaillé sans relâche, nous permettant ainsi d'obtenir un tel produit ainsi que tous ceux qui nous ont soutenu.

Pour finir, nous restons ouvert à toutes contributions type documentation, suggestions pour faire évoluer le produit ou corrections de bugs s'il y en a ... Et merci à ceux qui ont choisi XiVO et adopté ainsi une solution logiciel libre !
  • # Erreur sur un lien

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Par contre y a un petit souci sur le lien du cas client, il y a un . en trop dans le lien. Faut juste enlever le point dans le lien à la fin.
  • # Le libre comme dernière solution

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    XiVO s'ouvre maintenant à la communauté en espérant se voir utilisé par un maximum d'intégrateurs et d'entreprises.
    et plus loin:
    Depuis plusieurs années Proformatique [explique] l'utilité et l'intérêt de travailler au maximum avec du logiciel libre.

    En gros ils ouvrent XiVO car ils n'arrivent pas à le vendre correctement, et ils prétendent soutenir le libre depuis plusieurs années.
    Tout comme Sun avec ses produits en perte de vitesse, Netscape et bien d'autres.

    Un preuve, finalement, que le libre fait mieux vivre les logiciels que le propriétaire dans la plupart des cas.
    • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      <mode intégriste>
      Ils vont exploiter les petits dev du libre pour revendre leur sauce... pffff saleté de capitaliste !
      </mode intégriste>

      <mode naïf>
      Ils ont préférés attendre d'avoir rentabilisé l'investissement temps, homme, matériel et ensuite libérer leur programme, ce qui n'est pas forcement une mauvaise idée. L'avantage est que la communauté ne sera pas utilisé pour faire du debug mais vraiment pour apporter de nouvelle idée.
      </mode naïf>

      Je préfère croire à la deuxième solution et accueillir ce genre de société qui passe le cap, plutôt que celle qui font l'inverse.

      Born to Kill EndUser !

      • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.


        <mode intégriste>
        Ils vont exploiter les petits dev du libre pour revendre leur sauce... pffff saleté de capitaliste !
        </mode intégriste>


        Ah oui j'adore exploiter les petits dev du libre pour revendre ma sauce !

        Mais ... où va le monde pour voir des réponses comme ça, c'est dingue.

        Et sinon on ne passe pas de cap vers le logiciel libre, on veut juste faire profiter à la communauté de notre travail.
        • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          héhé j'aurais dû mettre un :

          if (humour == true) {
          echo '<mode intégriste>';
          echo 'Ils vont exploiter les petits dev du libre pour revendre leur sauce... pffff saleté de capitaliste !';
          echo '</mode intégriste>';
          } else {
          echo 'La porte est ouverte ;) ';
          }

          Born to Kill EndUser !

          • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Désolé j'ai pas trouvé ça marrant car je déteste définitivement les boites qui font ça ! Donc ça me fait un peu mal au ... qu'on me dise ça en fait ;).
            Sinon ton code serai plus d'actu comme ça.



            [entrant]
            exten => 666,1,Goto(humour,s,1)

            [humour]
            exten => s,1,Set(HUMOUR=1)
            exten => s,n,GotoIf(${HUMOUR}?:nohumour)
            exten => s,n,NoOp(<mode intégriste>)
            exten => s,n,NoOp(Ils vont exploiter les petits dev du libre pour revendre leur sauce... pffff saleté de capitaliste !)
            exten => s,n,NoOp(</mode intégriste>)
            exten => s,n,Hangup()
            exten => s,n(nohumour),NoOp(La porte est ouverte !)
            exten => s,n,Hangup()
    • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      huhu je t'invite à te renseigner avant de balancer un truc comme ça.

      C'est sûrement de ma faute car j'ai pas expliqué l'historique mais, XiVO est déjà depuis toujours sur pratiquement l'ensemble des briques qu'on a développé en GPLv2. Une exception avait été faite sur l'interface web et uniquement là au début du projet.
      Puis tout est passé en GPLv3 il y a un moment car nous avions prévu de le faire après un certain moment de développement nous assurant ainsi, on va dire la paternité du projet ;).

      Nous avons toujours voulu ouvrir le logiciel à la communauté mais cela représente un travail assez énorme pour que ça soit un minimum intéressant et nous n'avions pas assez de ressources pour le faire. Donc on a préparé cela en douceur et puis au bout d'un moment nous l'avons annoncé et mis en place le wiki avec le plus d'informations possible.

      Là où tu fais erreur c'est que :

      - Nous avons toujours fait du logiciel libre
      - Notre produit n'est absolument pas en perte de vitesse
      - Notre entreprise existe depuis 5 ans et son CA fait 200% par année
      - Nous sommes présent depuis toujours dans la communauté Asterisk mais aussi contributeurs dans le code d'Asterisk
      - Si tu connais des commerciaux ils peuvent m'envoyer leur CV (pas de .doc merci !) car on a du mal à gérer notre entrant

      Bref je t'invite aussi à te renseigner sur nous avant de balancer un truc aussi peu sympa qui ne fait avancer en rien la dépêche. Et sinon si tu veux me rencontrer pour en parler j'organise très souvent des asterisk party sur Paris et la prochaine est le 12 juin.

      http://asterisk-party.net/index.php/Asterisk_party_2009_6_12

      Un peu de pub en passant ;)
      • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est intéressant ce retour d'expérience pour venir travailler dans le libre.

        Peux-tu préciser Nous avons toujours voulu ouvrir le logiciel à la communauté mais cela représente un travail assez énorme pour que ça soit un minimum intéressant et nous n'avions pas assez de ressources pour le faire ?
        Je suppose que pour l'infrastructure déjà en place côté Asterisk, vous n'aviez aucun souci à soumettre vos patchs et que c'est surtout votre propre infrastructure svn (ou git) public + wiki public qui vous a freiné ? (outre "l'animation" nécessaire d'une plateforme publique, par nature exposée...).

        C'est vrai que repasser dans le code pour s'assurer qu'il n'y a pas de manque de commentaires ou des commentaires "facultatifs", que tout est bien sous la bonne licence, ça peut prendre du temps, de l'intérêt de le faire "petit à petit", au fur et à mesure et dès le début pour y passer moins de temps après... Ça évite les grosses surprises du genre "ah mais toute cette partie mixe des licences pas compatibles /o\"
        Quelles (autres) difficultés avez-vous rencontré ? Je suppose que vous travailliez dès le début avec un gestionnaire de version pour toute votre doc' et code source ?
        • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Oui pour soumettre nos patchs chez Digium c'est pas des plus complexes. Par contre, par exemple nous n'avons toujours pas trouvé comment publier notre svn sur le public sans faire de truc bizarre genre faire une copie ou plusieurs branches etc ...

          Ce qui nous a pris du temps, c'était de mettre en place le wiki avec un minimum de documentation, de vérifier effectivement que nous étions clean sur toutes les licences, et franchement ça prend beaucoup de temps pour faire cela propre, en passant merci Loic ;).
          Nous travaillons sur du svn mais nous regardons pour migrer sur git car on a trouvé que svn a certaines limites de puissance sur un gros projet.

          Sinon nous avons fait aussi un gros travail pour industrialiser l'ensemble à travers un robot et un dak pour packager l'ensemble sous debian et là aussi c'est un travail énorme qui nous a pris beaucoup beaucoup de temps.

          Puis en dernier, être capable en effet d'animer une communauté prends aussi du temps et il faut travailler pas mal dessus.
      • [^] # Re: Le libre comme dernière solution

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Nous avons toujours voulu ouvrir le logiciel à la communauté mais cela représente un travail assez énorme pour que ça soit un minimum intéressant et nous n'avions pas assez de ressources pour le faire. Donc on a préparé cela en douceur et puis au bout d'un moment nous l'avons annoncé et mis en place le wiki avec le plus d'informations possible.

        Ceci avec tes autres explication aurait dû être dans la dépêche à mon avis. Car j'ai beaucoup mieux compris ce que tu présentais par tes commentaire que par la dépêche qui suppose que le lecteur connaissent le domaine¹.


        ¹: Je ne suis absolument pas partisan du « Si tu ne comprend pas, c'est que c'est pas fait pour toi ». D'abord Linuxfr est un site généraliste sur le libre, ensuite c'est intéressant de découvrir des domaines qu'on ne connaît pas et ça permet de faire de la pub pour le libre (« tu vois, ça c'est du libre et ça marche »).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # lapin compris..

    Posté par . Évalué à 5.

    Même si je n'y connais pas un pet en VOIP, je connais asterisk pour l'avoir vu dans GLMF par exemple. Je vois donc à quoi cela peut servir.

    Par contre, dans cette news, on parle de Xivo et Asterisk, mais j'ai du mal à comprendre ce qu'est vraiment Xivo. Est-ce un concurent (comme c'est du logiciel libre, on parlera plutot "d'alternative"), une surcouche, un fork? ou est-ce que ça n'a rien à voir?

    Sur le site, c'est encore moins clair, on y parle de "corporate" et de "business", alors c'est pas ça qui va m'aider.

    Qui veut éclairer ma loupiote de curieux?
    • [^] # Re: lapin compris..

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui, le site est vraiment léger.
      Est-ce que seule la version de base a une licence libre ou non ? J'ai l'impression que ce n'est pas le cas, mais ce n'est pas clair.
      A un moment, il m'a semblé que ce Xivo comprenait aussi du matériel (ce qui pourrait alors expliquer les gammes Pro/Business/...), mais il n'y a rien de proposé donc le doute m'habite.

      Comment peut-on avoir des précisions sur ces produits ?

      --
      Unk
      • [^] # Re: lapin compris..

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Hum ... oui j'ai pas expliqué notre site web commercial car peut d'intérêt dans la dépêche. Mais en effet on a segmenté en 3 offres commercial qui sont simplement des packages commerciaux, avec du hardware qui est différent pour chacune des offres. Le site est récent et nous avons eu quelques souci d'ordre temporel avec et donc il est très peu documenté ...

        Bref, pour répondre à la question XiVO sur le site web est une offre comprenant du hardware sous forme d'appliance. Après l'ensemble des offres possèdent exactement le même software, rien ne change mis à part le hardware.
        La seule et unique licence est la GPLv3 pour tous les produits.
    • [^] # Re: lapin compris..

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est expliqué sur le wiki [https://wiki.xivo.fr/index.php/Accueil]

      XiVO est une appliance développée par la société Proformatique basée sur différentes briques libres existantes dont Asterisk, ainsi que des développements faits par notre structure permettant à une entreprise de remplacer ou d'ajouter un service de téléphonie.


      Appliance [http://en.wikipedia.org/wiki/Appliance] = soft + hard. Et le soft est sous GPL v3
      • [^] # Re: lapin compris..

        Posté par . Évalué à 4.

        exact !

        J'avais zapper le wiki car le certificat n'était pas valide, et comme il y a au moins 3 clic à faire maintenant dans FF3 pour créer une exception, désolé.....

        HS mais pkoi un wiki en HTTPS ??? avec un certificat non signé de surcroit?
        • [^] # Re: lapin compris..

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.


          HS mais pkoi un wiki en HTTPS ??? avec un certificat non signé de surcroit?


          Parce qu'il y a de l'authentification. Sinon oui faut qu'on paye un vrai certificat, en fait j'ai pas trop eu le temps de m'en occuper, j'ai été un peu feignant sur ce coup là.
          • [^] # Re: lapin compris..

            Posté par . Évalué à 2.

            ou alors faudrait mettre l'authentification uniquement pour la phase de login....

            Ou alors faire signer le certificat par CAcert.org. Vu que je l'ai déjà installé pour httpser sur linuxfr, j'aurai rien eut à faire.
            • [^] # Re: lapin compris..

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.


              Ou alors faire signer le certificat par CAcert.org. Vu que je l'ai déjà installé pour httpser sur linuxfr, j'aurai rien eut à faire.


              Oui CAcert.org est une bonne idée mais c'est dommage que pas tout les navigateurs l'aient de base ... On avait déjà regardé justement à l'époque.
    • [^] # Re: lapin compris..

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.


      Par contre, dans cette news, on parle de Xivo et Asterisk, mais j'ai du mal à comprendre ce qu'est vraiment Xivo. Est-ce un concurent (comme c'est du logiciel libre, on parlera plutot "d'alternative"), une surcouche, un fork? ou est-ce que ça n'a rien à voir?


      C'est un logiciel qui a comme brique entre autre Asterisk, mais, c'est ni un fork, ni vraiment une surcouche. On pourrait éventuellement considérer l'interface web comme une surcouche car elle pilote en grande partie Asterisk mais l'interface web n'est pas tout le soft.

      Pour moi c'est une suite logiciel complète pour la téléphonie en entreprise.
  • # Quelles sont les performances ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Asterisk garantit jusqu'à 240 communications simultanées (version Business). Vous proposez dans votre gamme une version +1000 clients. Un CTI de 1000 postes, c'est plus de 1000 appels simultanés en pointe (appels en ligne + appels en attente).
    Est-ce que Xivo peut tenir une telle charge alors qu'Asterisk ne le garantit pas explicitement ? De manière générale, je vois une gamme basée sur le nombre de clients et cela ne me parle pas trop ; les performances sont à voir par rapport au nombre d'appels simultanés et en fonction du mode d'utilisation (CTI, routage d'appels, conversion de codecs, ...) et donc je me demande quelles sont les capacités de Xivo.

    Autre question puisque vous avez mis les mains dans le code source d'Asterisk : il y a environ 2-3 ans, Mark Spencer disait que le code du SVI était un peu crado. Qu'en est-il maintenant ? Peut-on créer des SVI/CTI de plusieurs dizaines de personnes sans risque de plantages ou de comportements bizarres ?
    • [^] # Re: Quelles sont les performances ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Hum attention tu confonds le nombre de postes et le nombre d'appels simultanés. C'est complètement différent. Il faut compter globalement dans une entreprise avec du poste administratif environ 10 à 15% du nombre de personnes pour connaître le nombre d'appels simultanés. Le 240 appels simultanés est assez énorme pour une entreprise est une marge que Digium a défini pour des raisons dont je n'ai pas connaissance.

      De plus selon les versions d'Asterisk cela peux changer. A l'époque de la version 1.2 nous avions benché à 350 appels simultanés sur une machine P4 avec 2G de ram, mais dans l'environnement XiVO, c'est à dire avec beaucoup de dialplan et d'AGI, mais aussi en G711 en passant le rtp via Asterisk. Il est clair que si nous passons avec du transcodage G729 les perfs sont complètement différentes.

      Mais là encore attention l'offre de base est pour l'entreprise classique, avec un poste TOIP sur un réseau ethernet 100M et donc ne nécessite pas de transcodage sur 99% des cas. Après on a des liaisons inter-site mais c'est jamais cela qui nous prend le plus en terme de performances.

      Depuis que la version 1.4 et 1.6 sont arrivées les performances se sont vues en large hausse et nous sommes passés des AGI à FastAGI et cela nous a permis d'avoir un gros gain de performances.

      Concernant la CTI, rien à voir avec Asterisk directement, nous avons développé tout notre système et récupérons simplement les évènements Asterisk, donc nous ne rentrons pas directement dans les perfs d'Asterisk.

      Pour la partie code SVI, je ne comprends pas bien ta question car pour créer un SVI dans Asterisk, il faut faire suivre une série d'applications et de fonctions dans le dialplan et ce n'est donc pas un bout de code direct pour ça en soit. Il existe beaucoup d'offres commercial dédié au SVI basé sur Asterisk et en terme de perf on rentre dans la problèmatique de perf Asterisk globalement et pas spécialement lié à du SVI.

      Concernant le code d'Asterisk, il est clair qu'il n'est pas des meilleurs en général et que même les développeurs d'Asterisk le savent et essaient de l'améliorer à chaque version. Cela nous obligent donc à le suivre en permanence mais aussi à faire des patches. Mais l'avantage c'est que nous pouvons ajoutons des fonctionnalités et corriger les choses de façon plus rapide que si nous dépendions d'une couche propriétaire.

      Donc globalement, XiVO supporte 1000 et plus utilisateurs (tout compris) dans un environnement administratif classique avec du G711 en codec en prenant en compte le calcul classique du monde de la téléphonie ce qui représente un pic max à 300 appels simultanés. Tout dépendra du hard bien sûr à la fin.
      • [^] # Re: Quelles sont les performances ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Hum attention tu confonds le nombre de postes et le nombre d'appels simultanés. C'est complètement différent.
        Cest justement ce que je disais dans mon precedent post :)

        Pour la partie code SVI, je ne comprends pas bien ta question car pour créer un SVI dans Asterisk, il faut faire suivre une série d'applications et de fonctions dans le dialplan et ce n'est donc pas un bout de code direct pour ça en soit
        Pardon, concernant la qualite du code d Asterisk, j ai ecrit SVI/CTI et je pensais ACD/CTI.

        Pour ceux qui ne connaissent pas les acronymes, CTI est le couplage informatique telephonie (afficher sur le PC du conseiller en ligne la fiche de l appellant par identification automatique grace au num de tel), ACD ce sont des fonctionnalite de groupement de postes ( avec files d attentes, distribution des appels style "tout le monde sonne en meme temps", ou "distribution des appels au poste qui n a pas eu d appels depuis le plus longtemps", ...) alors que SVI c est le serveur vocal interactif (tapez 1 pour le service commercial et 2 pour le technique").

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.