Linux en Médecine

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par I P.
0
18
oct.
2000
Médecine
Beaucoup se demandent quels programmes peuvent être utile au médecin pour gérer son cabinet, les données confidentielles de ses patients ou tout autre donnée informatisable par des logiciels libre.
Beaucoup d'hôpitaux ou d'institutions, surtout dans le tiers monde, ont besoin de logiciel performant et pas cher, pour consacrer leur maigres moyen sur le matériel.

Bonne nouvelle : il y a des solutions.
Mauvaise nouvelle : rien n'est prêt ;-)
  • # hmmm...

    Posté par . Évalué à 2.

    > Beaucoup d'hôpitaux ou d'institutions, surtout
    > dans le tiers monde, ont besoin de logiciel
    > performant et pas cher,

    il n'y a pas que dans le tiers-monde qu'on pourrait faire plus performant et moins cher. un médecin travaillant en hôpital m'a parlé de changements de matériel informatique démesurés (une multitude de pécés top niveau pour faire tourner des applis en émulation de terminal) et tournant mal, *très* mal... sous windows NT. quand on pense de plus au prix que ça doit coûter en licences...

    --
    Hervé
    • [^] # Re: hmmm...

      Posté par . Évalué à 0.

      Ca me rappelle la fois où j'ai installé un Mac G4 chez un dentiste pour faire tourner un truc qui se serait contenté d'un 8086, ou cette pharmacie qui utilise un PIII 600 scsi pour faire tourner une bête appli en mode texte sur deux terminaux avec SCO Xenix !
      Le problème dans le milieu médical, c'est que les décideurs ne sont ni formés ni informés.
      • [^] # Re: hmmm...

        Posté par . Évalué à 0.

        Un ami qui travail dans une clinique m'a raconté qu'il faisait tous sous "Wordpad" ou "Write". Comme par exemple la liste des malades avec les traitement en cours. Lorsqu'ils manquaient de place ils effacaient des fichiers au hazard...
  • # Statut des informaticiens

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le statut d'informaticiens n'existe pas officiellement dans les hopitaux . Leur situation n'est pas vraiment précaire, mais guère attrayante.
    L'Administration avec toute sa pesanteur a d'énoooormes progrès à faire et pas seulement dans les hopitaux.
    • [^] # Re: Statut des informaticiens

      Posté par . Évalué à 0.

      Tout à fait - je suis présentement dans un service de médecine interne à Toulouse, l'équipement est ridicule et la formation des gens à en pleurer de rire.

      Ceux qui ont les moins mauvaises connaissances : les aides soignants (ASH) car beaucoup sont des étudiants/étudiantes dans d'autres branches et travaillent pour se faire un peu d'argent.

      Par rapport à l'hôpital de l'UNC où il y a un ordinateur par personne (de la sécrétaire à l'étudiant en passant au médecin) et au moins un par salle, avec bien sur un accès internet sur toutes les machines et un dossier informatisé consultable sur l'intranet c'est à en pleurer.

      Ce matin j'ai perdu une heure à recopier des résultats imprimés sur d'autres papiers - comme si on ne pouvait pas garder tout ça sous forme informatique...

      Guylhem

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.