LLN - Session : Vote électronique - 19 mars 2012 à Lille

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par Pierre Jarillon.
13
16
mar.
2012
Lug

Depuis le début de l’année 2008, le Club Linux Nord-Pas de Calais (CLX), en partenariat avec l’UFJ (http://ufj.asso.fr) et dans les locaux de celle-ci (rue du Mal-Assis à Lille, suivre les panneaux UFJ), organise tous les troisièmes lundis du mois à 19h30 une soirée "libertés numériques" pour échanger, s’informer et partager autour des logiciels libres et des libertés numériques. Nous avons donc appelé ces sessions les Lundis des Libertés Numériques (LLN).

À un mois du premier tour des élections présidentielles, notre prochaine session du lundi 19 mars 2012 aura pour sujet :

Vote électronique - Machine à voter, machine à tricher ?

Pour animer la table ronde, nous aurons le plaisir de recevoir Jean-Luc TESSIER, CIL de l’université Lille 2 (Correspondant Informatique et Liberté).

  • # L'ésotérisme n'a pas sa place dans les bureaux de votes.

    Posté par . Évalué à -1.

    http://www.newsring.fr/7344-dona-ferentes

    Dona Ferentes a réagi à une contribution :
    Contre la diabolisation du vote électronique (Mr Orsini)

    Il n'y a qu'une raison pour les votes électroniques remplaçant les présidents de bureau de votes d'avant 1913: leur prix de vente entre 2000 et 6800€:
    http://www.leparisien.fr/cesson-77240/la-ville-renonce-au-vote-electronique-18-03-2009-446291.php
    Cesson
    Il ne manque pas de moyens modernes pour conter des billets de banque ou classer du courrier sous la surveillance de tous, sans manipulation et toujours matériellement disponibles pour contrôler.
    Vous avez été victimes de charlatans.
    L'ésotérisme n'a pas sa place dans les bureaux de votes, soyons sérieux

    • [^] # Re: L'ésotérisme n'a pas sa place dans les bureaux de votes.

      Posté par . Évalué à 0.

      le principe du vote démocratique est qu'il soit … démocratique.

      L'utilisation de bulletin de vote permet à tout citoyen sachant lire, écrire et compter de participer au dépouillement des urnes et à la vérification. Évidemment, ce n'est pas parfait. Mais la perfection est-elle humaine? Cette méthode a au moins l'avantage de ne pas nécessiter au minimum un doctorat en électronique et en informatique. De plus, il a été démontré que l'on peut facilement (pour un expert en électronique) savoir ce qu'un électeur vote.

      Une machine à voter viole à peu près tous les principes d'un vote démocratique.

      reportage france3
      comment pirater une machine à voter

    • [^] # Re: L'ésotérisme n'a pas sa place dans les bureaux de votes.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il ne manque pas de moyens modernes pour conter des billets de banque

      Voit pas le rapport.
      - Un mec amène x billets de banque.
      - Si la machine compte plus de x billets, celui qui reçoit l'argent est baisé. Il va donc vouloir que la machine soit juste.
      - Si la machine compte moins de x billet, celui qui file l'argent dit que ça ne va pas, comptage manuel.

      Tous les intervenants font qu'il y a un seul intérêt : que la machine soit juste.

      Pour le vote, ben celui qui "reçoit" le vote n'a pas vraiment intérêt à ce que la machine soit juste (et si la machine compte mal, l'électeur ne "gagne" rien, l'électeur ne le voit même pas). Du coup tous les coups sont permis.

      La "machine à voter" est une conneries sans nom, du fait de tous les intérêts personnels qui peuvent être mis dedans sans possibilité de vérifier. Ca devrait sauter au yeux (sauf à ceux qui y ont un intérêt, évidement…)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.