Forum général.hors-sujets Vote, citoyen et constitution

Posté par . Licence CC by-sa
0
27
mai
2014

Bonjour.

Je voudrais savoir s'il existe des références stipulant que, dans un état démocratique, le vote est constitué de telle sorte que le citoyen puisse vérifier lui-même son choix (ce que le vote électronique ne permet plus). Y a-t'il quelque part ce genre de référence dans la constitution des états démocratiques? Ou est-ce que la définition même du vote "va de soi" et qu'elle n'a jamais eu à être écrite?

Merci d'avance pour vos lumières.

Journal Mathématiques du vote

16
12
fév.
2014

En novembre 2013 s'est tenue une conférence intitulée "Démocratie, dictature… et mathématiques" au Musée des Arts et Métiers.
Des coeurs de démocrates se sont brisés à l'issue de l'exposé lorsque les deux conférenciers ont révélé qu'il n'existait pas de bon système de vote.

Mais qu'est-ce qu'un bon système de vote?
On peut en avoir une idée ici en regardant une petite vidéo en flash avec un son horriblement compressé, ou en écoutant cette émission de RFI

L'exposé est très (...)

Journal primaire UMP à Paris : le vote électronique est "ultra-sécurisé"

21
31
mai
2013

Pour ceux qui ne s'intéressent pas qu'à Linkeo dans l'actualité, l'UMP organise une primaire pour désigner son candidat à la mairie de Paris. Comme ils sont modernes à l'UMP, ils utilisent le vote électronique.
Et voilà que des esprits chagrins contestent ce type de vote.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/05/31/primaire-ump-la-fraude-mode-d-emploi_3421624_823448.html
Je cite ces paroles rassurantes
"Dans un entretien au Parisien, vendredi, Antoine Rufenacht, ancien maire UMP du Havre et chargé du bon déroulement de la primaire, affirme que "le vote électronique rend la fraude (...)

Journal Législatives à l'étranger, les problèmes (internet, correspondance, à l'urne)

7
4
juin
2012

Ça faisait un bail que je n'avais rien écrit ici, mais vu qu'on a beaucoup parler de vote électronique, c'est l'occasion.

Le cas particulier du vote des Français à l'étranger
Le vote par internet, le vote par correspondance font par nature perdre à l'électeur lamda sa capacité à controler le scrutin. Mais à l'étranger la situation est particulière, tout les Français de l'étranger ne sont pas à Londre, Bruxelle ou Berlin. Et faire une journée de voyage pour aller voter c'est (...)

Journal Spots anti votes électronique et par internet

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
24
25
mai
2012

Quand on lit certains commentaires dans les forums de médias généralistes, une chose est frappante: nombre de défenseurs de ces systèmes ne comprennent pas de quoi ils parlent!
"Dans le vote papier aussi, il y a des fraudes!"
"Le système a été testé dans des administrations et il a bien fonctionné!"
etc.

Alors j'ai eu l'idée de faire des petites vidéos pour mieux faire passer le message.
Bon, ne rêvez pas: les vidéos, je propose de les faire, je n'ai (...)

Journal [HS] Le vote électronique

27
22
avr.
2012

Cher journal,

Tu n'es pas sans savoir qu'aujourd'hui est un jour citoyen important puisqu'il s'agit d'aller voter pour le premier tour de l'élection présidentielle 2012. Un jour suffisamment important pour que l'on soit assez sûr de faire un choix en toute liberté pour le ou la candidat(e) que l'on estime le ou la plus compétent(e) pour "diriger" notre pays durant les 5 années à venir.

Jusqu'à présent, le vote électronique en France, pour moi, ce n'était qu'une légende. Quelque chose (...)

Journal Tester le 'Vote de Valeur' en grandeur réelle, tentant ?

Posté par . Licence CC by-sa
8
18
avr.
2012

Cher journal,

Je souhaite ce soir t'entretenir d'un thème politique. Normal par les temps qui courent, penseras-tu. Toutefois, ce n'est pas vraiment de politique pure qu'il s'agit, mais plutôt de la chose politique.

Le mode de scrutin habituel employé pour les suffrages directs en France a de nombreux avantages : compréhensible de tous, relativement immunisé contre la fraude (à grand renfort d'assesseurs présents au dépouillement !). Mais il arrive de le trouver un peu limité - on aimerait en tirer plus (...)

Journal [présidentielles] 1 million d'électeurs

30
12
avr.
2012

Aux élections présidentielles françaises de 2012, un million d'électeurs voteront sur des ordinateurs de vote.

Cela est susceptible de provoquer une marge d'erreur de 2 ou 3 % aux prochaines élections. C'est extrêmement grave, sachant qu'aux élections précédentes, Nicolas Sarkozy avait gagné le 2e tour avec le score de 53,06 %.

Pour rappel, le problème avec les ordinateurs de vote est que les citoyens ne peuvent pas recompter les voix et que les ordinateurs peuvent buguer. C'est plus cher et (...)

Journal Voter autrement

Posté par . Licence CC by-sa
32
6
avr.
2012

Journal,

Pour ma première fois je voudrais te parler d’élections. Promis, je vais essayer d'éviter les trolls.
Ca m’intéresserait de savoir ce qu'une audience de technophiles pense
du système de vote "Jugement Majoritaire" …

Le scrutin majoritaire sapu

Voter c'est plus compliquer qu'il n'y parait. Par exemple le mode de scrutin de l’élection présidentielle française, le scrutin majoritaire, est bourré de défauts. Deux exemples : il permet a un candidat rejeté massivement par la population (a ~80%) d’être présent au (...)

Fuite d'un rapport de la CNIL sur les élections prud'homales par Internet en 2008

62
18
mar.
2012
Internet

Contexte

Pour les élections prud'homales françaises de 2008, il a été décidé de tester le vote électronique par Internet pour Paris. Des cartes électorales permettant le vote par Internet ont été envoyées aux électeurs et comportaient un identifiant et un mot de passe numérique. Comme ces traitements font appel à des données personnelles, la CNIL s'est sentie compétente pour contrôler l'usage de ces données (à la différence des machines de vote) et a procédé à des contrôles pendant le déroulement du scrutin. Elle a relevé plusieurs irrégularités dans un rapport non diffusé au public mais qui a fuité samedi dernier sur le site Ordinateurs-de-vote.

LLN - Session : Vote électronique - 19 mars 2012 à Lille

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par Pierre Jarillon.
13
16
mar.
2012
Lug

Depuis le début de l’année 2008, le Club Linux Nord-Pas de Calais (CLX), en partenariat avec l’UFJ (http://ufj.asso.fr) et dans les locaux de celle-ci (rue du Mal-Assis à Lille, suivre les panneaux UFJ), organise tous les troisièmes lundis du mois à 19h30 une soirée "libertés numériques" pour échanger, s’informer et partager autour des logiciels libres et des libertés numériques. Nous avons donc appelé ces sessions les Lundis des Libertés Numériques (LLN).

À un mois du premier tour des élections présidentielles, notre prochaine session du lundi 19 mars 2012 aura pour sujet :

Vote électronique - Machine à voter, machine à tricher ?

Pour animer la table ronde, nous aurons le plaisir de recevoir Jean-Luc TESSIER, CIL de l’université Lille 2 (Correspondant Informatique et Liberté).

Journal Attention : jusqu'au 31 décembre 2011 pour les listes électorales

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
20
25
déc.
2011

Faites passer le message autour de vous : en France, l'inscription sur les listes électorales n'est pas automatique (sauf pour les jeunes de 18 ans, mais il est préférable de vérifier néanmoins si on est inscrit), et pour voter en 2012, il faut être inscrit avant le 31 décembre 2011 : dans quelques jours.

Vous trouverez toutes les infos en suivant ce lien :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/comment_voter/inscription-sur-listes

Or, pour les français, en 2012 seront les élections présidentielles (les 22 avril et 6 (...)

Conférence « Vote électronique : en quoi le logiciel libre n'est pas la solution »

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Mouns. Licence CC by-sa
23
10
déc.
2011
Communauté

Le 13 novembre 2011 lors de l'Ubuntu Party Paris, j'ai donné une présentation sur le thème « Vote électronique : en quoi le logiciel libre n'est pas la solution ».

La seconde partie de la dépêche détaillant la conférence et quelques discussions ayant suivi, je vais me contenter de donner ici les conclusions de la présentation (pour vous inciter à lire/voir/écouter/commenter voire transcrire) :

  • L'utilisation de logiciels libres n'est pas suffisante pour rendre le vote électronique acceptable ;
  • Il n'y a pas de réponse universelle pour rendre le vote électronique acceptable, il faut nécessairement en débattre avec les électeurs concernés.

Le support utilisé ainsi que les enregistrements audio et vidéo sont disponibles sur le site de l'Ubuntu Party Paris.

Journal Du vote par correspondance

Posté par . Licence CC by-sa
16
27
juil.
2011

Le vote électronique arrive en France, enfin, pour l'élection des représentants d'une partie du peuple, la partie du peuple qui a préféré émigrer.

Ainsi, sur le site de l'ambassade de France à Berlin, j'ai découvert l'introduction du vote par correspondance (lettre ou Internet) aux prochaines législatives.

Voici la citation pertinente :

Quelles sont les modalités de vote depuis l’étranger ?

Pour les élections présidentielles comme pour les législatives, vous pourrez voter en vous rendant aux urnes ou par procuration. (...)

Lancement de Poll-O, enquêtes et votes en ligne.

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
31
2
mai
2011
Internet

Poll-O est une solution d’enquête et de vote en ligne sous licence GNU AGPL. Entr’ouvert la propose en mode hébergé, mais la solution reposant intégralement sur des logiciels sous licences libres, vous pouvez l’installer de façon autonome.

Poll–O est un logiciel libre, ce qui signifie que l’on peut réaliser un audit afin de vérifier son fonctionnement. C’est indispensable pour l’organisation de consultations en ligne qui soient plus transparentes, qui réconcilient, dans une certaine mesure, anonymat et vérifiabilité.

Poll-O permet la conception, la diffusion et l’analyse d’enquêtes variées. La création d’un questionnaire y est simplifiée. Le questionnaire peut être destiné à tout le monde ou réservé à une liste d’utilisateurs authentifiés. L’outil propose des statistiques sommaires et une exportation au format « .csv », pour une exploitation plus poussée des résultats dans des logiciels comme R ou PSPP. De manière générale, les données contenues dans l’application n’y sont pas enfermées et peuvent être exportées dans des formats simples.

Poll-O a notamment été utilisé pour les élections de l’April, ce qui a été l’occasion de corriger une série de bogues grâce aux commentaires détaillés qui nous ont été fournis, et de Europe Écologie - Les Verts (au moment du changement de nom).