Minbif 1.0bêta est disponible

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
15
29
sept.
2009
XMPP
Minbif, la passerelle IRC vers les réseaux de messageries instantanées, paraît dans sa·version 1.0bêta.

Au menu des nouveautés, on retrouve principalement :
  • La gestion de la réception de fichiers ;
  • Le mode daemon fork comme alternative à inetd ;
  • Une meilleurs gestion des salons ;
  • Le port des scripts irssi de BitlBee ;
  • Ou encore l'ébauche de la CACAcam.

La liste des changements se trouve en seconde partie de la dépêche.

Minbif reprend le principe de BitlBee, mais se base sur la libpurple afin de bénéficier de la prise en charge de nombreux protocoles (15, sans compter les greffons tierce-parties), et de déléguer à leurs développeurs le support et les évolutions des dits protocoles, là où BitlBee semble être inactif.

NdM : Minbif est écrit en C++ et distribué sous licence GNU GPLv2. Minbif est actuellement packagé dans Debian unstable, et un overlay Gentoo existe.

Comme toute version bêta, celle-ci n'est pas exempte de bugs ou absence de fonctionnalités primordiales.

À propos de la CACAcam, la gestion récente par libpurple de la vidéo et du son (2.6.0) va permettre à Minbif l'affichage de la webcam, avec soit un rendu libcaca, soit le flux transféré au client IRC par DCC CHAT, nécessitant un greffon client pour ouvrir une fenêtre X Window et afficher correctement l'image.
Pour le moment, seul un rendu libcaca très médiocre est obtenu et des crashes sont causés lors de la réception, aussi il est recommandé de ne pas utiliser cette fonctionnalité.

Les changements apportés à Minbif depuis la version 1.0alpha sont les suivants (traduction du changelog en anglais) :
  • Mode daemon fork ;
  • Possibilité de protéger le serveur Minbif avec un mot de passe ;
  • Gestion de la réception des fichiers ;
  • Implémentation bugguée de la CACAcam (ne pas l'utiliser !) ;
  • Commande /SVSNICK pour changer le pseudo d'un contact ;
  • La commande /WHO peut matcher sur un nom de serveur ou un nom de compte ;
  • Commande /NAMES ;
  • /MAP ADD, sans aucun nom de salon, utilise par défault &minbif ;
  • Commande /AWAY ;
  • La commande '/STATS a' affiche la liste de tous les statuts d'absence possibles ;
  • La commande /WHOIS affiche le message d'absence complet ;
  • La commande /WII affiche une caca-icône large ainsi que diverses informations complémentaires sur le contact (date de naissance, site web, etc.) ;
  • La commande /ADMIN permet d'afficher ou de changer des paramètres du compte minbif ;
  • Gestion correcte de la commande /ME ;
  • Possibilité de quitter un salon de status ;
  • Affichage des messages de notification ;
  • Reconnexion automatique lors d'une déconnexion effectuée par le serveur ;
  • Rejoint automatiquement les salons distants lors d'une reconnexion à minbif ;
  • Affichage des sujets (topic) des salons distants ;
  • Affichage de l'historique de conversation des salons distants au moment de les joindre (si supporté par le protocole) ;
  • Les messages d'erreurs de libpurple sont loggés avec le niveau PURPLE ;
  • Capture de SIGTERM ;
  • Support du CTCP TYPING ;
  • Importation de plusieurs scripts irssi pour bitlbee, et adaptation à Minbif ;
  • Ajout d'une page de manuel ;
  • Correction : crash lorsqu'un membre d'un salon distant part ;
  • Correction : crash lorsqu'un membre d'un salon distant change de pseudo ;
  • Correction : les highlights ne sont pas affichés ;
  • Correction : gestion correcte lorsque quelqu'un tente de m'ajouter dans sa liste de contacts.


Et d'autres choses à venir d'ici la 1.0 ;-)
  • # typo ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    "la passerelle IRC vers les réseaux de messageries IRC"

    y'a pas un soucis dans la phrase ? D'après la page de minibif, c'est du IRC vers IM, pas juste IRC vers IRC... :)
    • [^] # Re: typo ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      C'est en effet IRC vers IM, ceci dit on peut utiliser Minbif pour se connecter à IRC !

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: typo ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      En bot passerelle bidirectionnelle IRC<->IM, il y a aussi :
      - xlib (Python, GPLv3) http://www.changaco.net/en/xib/ (utilisé par Vim-fr http://linuxfr.org/2009/09/21/25938.html )
      - jirc-bridge (Perl, GPLv2) http://www.outflux.net/software/pkgs/jirc-bridge/ (utilisé par l'April par exemple)
      • [^] # Re: typo ?

        Posté par . Évalué à  4 .

        Minbif n'est pas un bot IRC, c'est un serveur IRC te permettant de gérer tes comptes de messagerie instantanée, et qui peut remplacer aisément un quelconque client d'IM tel que Pidgin.

        Les robots eux ne servent en général qu'à lier un salon IRC avec un salon sur un réseau d'IM. L'intérêt de Minbif est tout autre.
      • [^] # Re: typo ?

        Posté par . Évalué à  -1 .

        Minbif n'est pas un bot IRC, c'est un serveur IRC te permettant de gérer tes comptes de messagerie instantanée, et qui peut remplacer aisément un quelconque client d'IM tel que Pidgin.

        Les robots eux ne servent en général qu'à lier un salon IRC avec un salon sur un réseau d'IM. L'intérêt de Minbif est tout autre.
  • # Telepaatti

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Dans le même genre, Telepaatti [http://23.fi/telepaatti/] permet de rendre des salons Jabber accessibles aux clients IRC de manière transparente. À la différence de bitlbee et minbif, on n'ajoute pas son compte Jabber par un ensemble de commandes personnalisées, c'est l'instance de Telepaatti qui a son propre compte. Pour quelqu'un qui utilise un client IRC, Telepaatti agit donc comme un serveur IRC quelconque, et on se connecte sur le salon Jabber de son choix en mettant le JID préfixé d'un "#", par exemple "#jabberfr@chat.jabberfr.org".

    Bon, le code vient juste d'être mis en ligne sur github, il y a encore plein de choses à améliorer, mais je voulais signaler ça pour les gens intéressés. Parmi les ajouts intéressants, je verrais bien la possibilité d'ajouter à la conf de Telepaatti une série de salons pré-enregistrés, accessibles via /LIST et avec un nom plus sympa (#jabberfr pour reprendre l'exemple précédent).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.