Organiser les ReuMeuLeuLeu ?!! - Pourquoi moi ?!

Posté par . Édité par NeoX, ZeroHeure et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
30
28
nov.
2013
RMLL/LSM

L'appel aux candidatures 2015 est ouvert ! C'est même urgent !
Cet appel s'adresse essentiellement aux libristes convaincus et ayant déjà assisté aux RMLL.

Pourquoi est-ce urgent ?
Parce qu'il devient nécessaire de relancer le rythme habituel (sélection à année n-2) des ReuMeuLeuLeu, qui fêteront, lors de leur prochaine édition, leur quinzième année d'existence ! À ce jour, aucun dossier de candidature n'a encore été présenté, même si on sait qu'il y a des frémissements ici ou là.

Comme vous le savez, les RMLL sont un événement itinérant, organisé et porté chaque année par une structure associative régionale chargée de l'organisation. Ses quatorze éditions ont eu lieu dans diverses régions de France, en Suisse et en Belgique. L'équipe organisatrice est sélectionnée, sur la base d'un dossier de candidature, par le comité des RMLL composé des organisateurs des quatre éditions précédentes, qui peuvent solliciter d'autres acteurs du Libre.

Pour bénéficier de cet événement dans votre région, peut-être suffit-il simplement d'oser en parler au sein de votre association.

Vous me direz : « Mais pourquoi moi ?! Geek… avec mes talents organisationnels…»
Justement ! Parlons-en !

Sommaire

D'abord de l'aspect non professionnel

C'est précisément l'aspect principal qui différencie les RMLL des autres événements parlant du Libre. Les RMLL ne sont pas un salon organisé exclusivement par et pour les professionnels. C'est ce qui en fait un événement vraiment unique. C'est aussi ce qui rend réalisable un événement international d'une telle ampleur avec un budget relativement ridicule en comparaison des budgets de ces salons pro.

Amateur au sens le plus noble.

L'événement est totalement non commercial, bénévole, libre et gratuit !
Être amateur, c'est rester libre. C'est notamment l'amateurisme de l'événement qui permet de rester à cheval sur un certain nombre de valeurs éthiques fondamentales.

Les amateurs sont sélectifs. L'événement est donc exclusivement dédié aux logiciels et matériels libres, ainsi qu'aux autres biens informationnels sous licences libres.

Comme son nom l'indique, le cœur de l'événement ce sont les Rencontres. Rencontres entre amateurs, professionnels, politiciens et grand public. Cet événement sert aussi à communiquer notre passion du Libre aux acteurs et décideurs locaux, susceptibles par la suite de favoriser son adoption.

C'est l'aspect 100% non commercial de l'événement qui lui permet de s'adosser à des infrastructures publiques, à moindre coût : locaux universitaires pour les salles de conférences, de réunions, accès aux vidéo-projecteurs, au réseau de la ville, hébergement à bas coût, etc.

Événement de type « catastrophique » (au sens de René Thom)

L'une des motivations principales pour me lancer a été sans aucun doute le côté « catastrophique » (au sens de René Thom) des RMLL. Si organiser les RMLL a un côté catastrophique pour les organisateurs, conférenciers et participants, ce sont les retombées locales de cet événement « catastrophique » qui m'ont motivé, ainsi que d'autres organisateurs locaux.

Étant relativement actif pour la promotion du logiciel, du matériel et de la culture libres, je bute depuis des années sur des problèmes d'ordre politique qui me dépassent largement. Organiser les RMLL dans ma région fut l'occasion de « forcer la main » en quelque sorte en relevant le débat avec nos politiques locaux, par une pression positive et une visibilité toute autre.

Et si je devenais organisateur…

Lors de l'organisation et au delà de l'événement se créent des liens forts entre les différentes communautés locales, régionales et internationales actives dans le développement et la promotion du Libre.

L'organisation de cette manifestation de grande ampleur renforce nos capacités d'action grâce à l'interaction avec les institutions et les autorités et peut apporter de la reconnaissance : « Ah, c'est vous qui avez fait… »…

Organiser cet événement, c'est l'occasion unique de participer à quelque chose qui nous dépasse. C'est également très formateur pour d'autres événements que vous seriez amenés à organiser dans l'avenir.

Et c'est bien entendu une satisfaction intense, tant morale que sociale, d'accomplir un tel challenge dans cet esprit ReuMeuLeuLeu ! Bizarrement, et ce malgré l'énergie que ça consomme, pour un libriste c'est aussi une belle occasion de se ressourcer.

Véritable « moteur » pour une économie sociale et solidaire, les RMLL apporteront de belles retombées et seront le point départ de nombreux projets.

Les RMLL sont une occasion unique de rassembler autour d'une table ronde des libristes, des politiciens et des acteurs locaux, nationaux et même internationaux .

Cet événement offre les atouts pour accueillir des grandes personnalités du Libre et ainsi favoriser les échanges et les transferts de compétences auprès des acteurs de votre région.

Les RMLL ont été pensées comme un événement éducatif et formateur pour toutes celles et tous ceux qui y participent. Vous avez donc là une occasion unique pour booster la promotion du Libre dans votre région et de bénéficier de :

  • conférences, ateliers et sessions de formation librement accessibles ;
  • discussions et échanges de bonnes pratiques ;
  • discussions avec les auteurs de leurs logiciels ainsi qu'avec d'autres utilisateurs ;
  • accès aux feuilles de route des logiciels ;
  • expression de ses besoins propres ;
  • recherche de partenaires ayant des besoins similaires ;
  • rencontre avec des membres d'une communauté mondiale multiforme et non uniforme ;
  • création de nouveaux projets, de liens entre communautés différentes, voire fusion de projets concurrents, suite à la rencontre physique ;
  • création et accélération de transferts de compétences ;
  • échanges avec ses pairs ;
  • sensibilisation du public local au libre et à ses enjeux ;
  • installation de Logiciels Libres sur ses ordinateurs, tablettes, téléphones ou serveurs ;

et surtout :

  • de faire découvrir le terroir de sa région à ses amis geeks lors du célèbre Repas du Libre que tu organiseras avec les restaurateurs du coin ;
  • de fêter la réussite de l'événement entre geeks et boire de la bière libre brassée sur mesure par des artisans de sa région ! ;)
  • Et enfin, de mettre en pratique la catalyse alcoolique théorisée par le professeur François Pellegrini, co-fondateur de l'événement. ;)

Pour finir, les ReuMeuLeuLeu sont un catalyseur de renouveau économique. Par exemple, après le passage des RMLL en 2008 à Mont-de-Marsan, le Logiciel Libre est devenu un vecteur de développement économique de cette région, jusqu'alors plutôt centrée sur le bois, l'agro-alimentaire et le secteur militaire. Une technopole d'entreprises de technologies libres y a été créée, ces dernières étant localement accompagnées par le Pôle Aquinetic, une association de promotion du développement économique par le Libre fondée par les anciens organisateurs de l'édition 2008.

OK, je suis convaincu. Comment procéder ?

Premièrement, parlez-en au sein de votre association ! Il est vital de consolider un noyau dur de 5 à 10 personnes. Les RMLL sont ce que leurs organisateurs en font, dans le respect de l'éthique de l'événement…
Pour la suite, c'est par ici :

La procédure à suivre : http://comite.rmll.info/Comment-se-porter-candidat-aux-RMLL.html

« If you want things done, do yourself ! » Alexandre Poltorak, pour le comité RMLL.

Un grand merci aux initiateurs de l'événement, à tous les organisateurs précédents, aux membres actuels et précédents du comité RMLL. Un grand merci également à toutes les associations, entreprises, politiciens et bénévoles qui ont soutenu l'édition genevoise.

  • # Eclairage et encouragements d'un responsable de thème

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Bonsoir à tous

    Je ne peux qu'appuyer cet article d'Alexandre.

    Pour m'occuper du thème Sécurité depuis plusieurs années avec Mathieu Blanc, je peux vous assurer que même des conférenciers très techniques ont trouvé dans les RMLL un endroit atypique et captivant.

    Ils ont à la fois suivi le thème Sécurité que l'ont fait souvent en Anglais (au moins en partie) mais aussi d'autres conférences techniques (dév, système ou devops). Encore plus enthousiasmant, ils sont allés sur les conférences société ou politique qu'ils ont trouvées enrichissantes.

    Et je vous parle là de commentaires issus de discussions de cette année avec Werner Koch (GnuPG), François Marier (team identity @ Mozilla) ou Bruce Momjian (expert US Postgresql bossant chez EnterpriseDB).

    Dans l'autre sens, cela permet à vos visiteurs LOCAUX de rencontrer ce qui se fait de mieux en termes de conférenciers dans le Libre (je peux au moins m'avancer sur les thèmes techniques !).

    Enfin, le terme le plus important dans RMLL c'est Rencontres !

    Du thème que j'anime, je peux vous assurer que le plus gratifiant est de mettre en contact des développeurs de projets différents pour les faire se rejoindre sur des thématiques proches :

    Donc, ne vous bridez pas, lancez vous : vous ne serez pas seuls, les responsables de thèmes existants sont une partie de la mémoire de l'événement (en plus des anciens orgas et du comité !) et sont là pour aider à monter l'aventure :)

    Go for it :)

  • # Un peu d'histoire...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 29/11/13 à 00:46.

    J'ai commencé à écrire l'histoire des RMLL. Plutôt que de conserver le document au fond de mon ordinateur, je préfère vous le faire lire dans son état actuel. Il est dans http://pjarillon.free.fr/docs/RMLL2000/ avec une photo argentique retrouvée il y a quelques années puis numérisée. En cette époque lointaine, les appareils photos numériques étaient encore très rares et il n'y avait pas de smartphones. Nous avions tout de même des téléphones portables qui nous permettaient d'être réactifs.

    Nous n'avions pas non plus d'ordinateur pour gérer l'évènement. Maintenant, les organisateurs bénéficient de logiciels et de l'expérience des prédécesseurs. En 2000, nous avions tout à inventer.

    Au cas où cela vous intéresserait j'avais donné une petite interview à Intelli'N TV en 2010. Elle est disponible sur youtube et sur dailymotion.

  • # Démontage de McDo

    Posté par . Évalué à -9.

    J'aime bien le côté José Bové/Plateau du Larzac.

    J'espère que ça restera comme ça et que ça tournera à la DSI/01 Informatique/Je fais des sites "responsives"/J'utilise le "cloud".

    J'aime bien ce gars la:

    http://en.wikipedia.org/wiki/Zed_Shaw

    Il peut dire des choses très intelligentes ou très bêtes. Ses conf. sont sujet à controverses mais c'est toujours passionnant.

    Pour la sécurité informatique, il y a Chema Alonzo:

    http://www.youtube.com/watch?v=0Cu7hK0MwGE

    Il est espagnol, drole, sympa, intéressant …

    Je ne sais pas si tout ça est "compatible logiciel libre".

    Si vous cherchez des intervenants, ces deux la sont pas mal.

  • # Trucs pour organiser une conférence de 250 personnes tout seul

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour les candidats potentiels, Dan Langille, le gars qui organise tous les ans les conférences BSDCan et PGCon à Ottawa, avait fait une méta-conférence intitulée « Tips on running a conference for 250 people all by yourself ». La vidéo en est disponible.

    C’est en l’anglais, mais prononcé par un Canadien compréhensible.

  • # un évènement unique ?

    Posté par . Évalué à -1.

    les RMLL sont unique par leur taille mais certainement pas par le fait que c est le seul évènement organisé par des structures associatives. Il y a en a plein, sur un ou deux jours, organisés uniquement pas des bénévoles pour les geeks et le grand public.

    • [^] # Re: un évènement unique ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      mais certainement pas par le fait que c est le seul évènement organisé par des structures associatives.

      Ca tombe bien, ce n'est pas ce qui a été dit. Reprennons les phrases avec "unique" :
      - "c'est l'occasion unique de participer à quelque chose qui nous dépasse." --> Tu donnes toi-même l'argument (la taille fait que ça nous dépasse)
      - "Les RMLL ne sont pas un salon organisé exclusivement par et pour les professionnels. C'est ce qui en fait un événement vraiment unique." --> en tant que pro, jamais entendu parlé de tes trucs? Normal, tu veux causer aux geeks et grand public, donc bon ce dont tu parle n'a rien à voir. Je connais des salons pro, c'est organisé par des pro, donc pas style RMLL.
      - "Les RMLL sont une occasion unique de rassembler autour d'une table ronde des libristes, des politiciens et des acteurs locaux, nationaux et même internationaux" --> Tu oublies les politiciens et acteurs locaux qui seraient pro, bref rien à voir non plus.
      - "Vous avez donc là une occasion unique pour booster la promotion du Libre dans votre région et de bénéficier de". --> Jamais entendu parlé de tes trucs, tes trucs ils boostent ou il apporte "juste" (c'est déjà ça certes) un peu de libre auprès de grand public qui ne fait pas grand chose ensuite? bref, encore rien à voir.

      Tu n'as peut-être pas compris ce qui fait des RMLL un événement unique. Hint: ce n'est pas que par leur taille comme tu le dis, mais surtout parce qu'il s'interesse à toutes les composantes du libre (grand public et pro, sans faire de l'anti-pro "commercial ça pue") et touche les politiciens au passage. c'est un événement unique jusqu'à ce que tu me montres un événement qui fait la même chose (taille non importante), ce dont tu parles étant par description de ce que tu en fais éliminé de la compétition.

  • # Dimensionnement

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    La dépêche parle d'organisation, mais il manque un aperçu global de cet évènement.
    Organiser certes, mais il y a des infrastructures et des coûts que j'imagine loin d'être négligeables.

    Quelle « taille » a cet événement ?
    Faut-il un gymnase ou plutôt une université pour l'accueillir ?
    Quel sont les flux de visiteurs ? Pour les transports, le stationnement, la restauration.
    Les conférences/ateliers/etc sont de quelles envergures ? 20 spectateurs ou 150 ?

    Je connais une petite agglo de province (56000 habitants) qui serait éventuellement intéressée, mais je pense qu'elle n'a pas les équipements de bonnes dimensions.

    • [^] # Re: Dimensionnement

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      La plus petite ville (en nombre d'habitants) ayant accueilli les RMLL (2008) est jusqu'ici Mont-de-Marsan (~30000 habitants). De mon expérience, le nombre de visiteurs total est en général de quelques milliers (le nombre de participants inscrits en centaines plutôt). Il faut avoir suffisamment de salles pour les différents thèmes/conférences/ateliers/salles réservées à l'orga/etc. en parallèle.

      Et tout dépend si l'organisation gère une partie de l'hébergement (cités universitaires, casernes militaires, campings, etc.) ou non, une partie de la restauration (restaurants universitaires, etc.) ou non, une partie du off (qui comme son nom l'indique n'est officiellement pas géré par l'organisation mais bon :), etc.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.