Parution du numéro 3 de l'International Free and Open Source Software Law Review

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
8
29
juin
2010
Justice
L'International Free and Open Source Software Law Review (IFOSS L. Rev.) (revue juridique internationale sur le FLOSS) est une publication collaborative sur le droit/le juridique, autour des questions liées au logiciel libre (droit d'auteur, utilisation des licences, interprétation des licences, standards ouverts, jurisprudence, etc.). Les articles sont en anglais. Certaines sections sont revues par les pairs. La publication est bisannuelle.

L'objectif est de fournir en « open access »/libre accès du contenu pour permettre les échanges de connaissance. Les licences acceptées sont certaines Creative Commons (de préférence avec permission d'oeuvres dérivées, obligatoirement avec permission d'utilisation commerciale), la GNU FDL et le domaine public.

La troisième édition a été publiée le 17 juin 2010. Voir les sommaires des trois premières éditions dans la suite de l'article. International Free and Open Source Software Law Review N°1 (2009 volume 1)
http://www.ifosslr.org/ifosslr/issue/view/1
  • Foreword and statement of purpose: an introduction to IFOSS L. Rev. ;
  • The Fiduciary Licence Agreement: Appointing legal guardians for Free Software Projects ;
  • Collaborative Approach: Peer-to-Patent and the Open Source Movement ;
  • Bad Facts Make Good Law: The Jacobsen Case and Open Source ;
  • Introducing The Risk Grid ;
  • Jacobsen v Katzer and Kamind Associates - an English legal perspective ;
  • 'Open Source Technology and Policy' ;
  • Collaboration Among Counsel Celebrating the Formation of a Community
    of Lawyers for the Advancement of Understanding of Free and Open Source ;
  • Licensing and Business Models.


International Free and Open Source Software Law Review N°1 (2009 volume 2)
http://www.ifosslr.org/ifosslr/issue/view/2
  • Towards Free/Libre Open Source Software ("FLOSS") Governance in the Organisation ;
  • Balancing Free with IP: If Open Source Solutions Become De Facto Standards Could Competition Law Start To Bite ? ;
  • Packaging Open Source ;
  • Passport Without A Visa: Open Source Software Licensing and Trademarks ;
  • Back To The Future: Hinton v Donaldson, Wood and Meurose (Court of Session, Scotland, 28th July, 1773) ;
  • A look at EDU 4 v. AFPA, also known as the "Paris GPL-case" ;
  • Law and the Internet ;
  • Patents and their effect on Standards: Open video codecs for HTML5 ;
  • 5 Reasons To Care About Mobile Cloud Computing ;
  • Open Source Policies and Processes For In-Bound Software.


International Free and Open Source Software Law Review N°2 (2010)
http://www.ifosslr.org/index.php/ifosslr/issue/view/3
  • Licence Profile: BSD ;
  • GNU GPL 2.0 and 3.0: obligations to include license text, and provide source code ;
  • Copyright in Open Source Software - Understanding the Boundaries ;
  • Package Review as a Part of Free and Open Source Software Compliance ;
  • Italian Constitutional Court gives way to Free-Software friendly laws ;
  • Butterworths e-commerce and IT Law Handbook, 5th Edition ;
  • Lawyers in the Bazaar: Challenges and Opportunities for Open Source Legal Communities ;
  • Consensus-Oriented Specification System.
  • # Parfait pour les juristes anglo-saxons...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Mais qu'en est-il du droit français et du droit européen ?
    Le copyleft est l'opposé du copyright et le copyright n'est pas identique au droit d'auteur. C'est résumé dans le paragraphe Régime_juridique de copyleft.

    C'est la raison qui a fait que lors des RMLL 2000, 2001 et 2002, les tentatives de traduction de la GPL en français ont dû être abandonnées malgré les efforts de Mélanie Clément-Fontaine, Eben Moglen et Richard Stallman.

    C'est aussi à cause de cette différence que la Licence CeCILL a été créée par le CEA, l'INRIA et le CNRS afin d'assurer la compatibilité entre la GPL et le droit français.
    • [^] # Re: Parfait pour les juristes anglo-saxons...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      > Mais qu'en est-il du droit français et du droit européen ?

      Visiblement y a des Européens qui participent.

      « The Editorial Committee of the Review is drawn from the membership of the European Legal Network, a non-partisan professional network of Free Software legal experts, and its composition rotates regularly among network members. The network is facilitated by Free Software Foundation Europe (FSFE), but the membership extends across a broad spectrum of interests engaging in Free Software across four continents. »

      > Le copyleft est l'opposé du copyright

      Le copyleft s'appuie sur le copyright/droit d'auteur actuellement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.