Première version officielle de Tiny ERP

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
6
juil.
2004
Base de données
Tiny ERP est progiciel de gestion intégrée (acronyme PGI, en fait, c'est un ERP+CRM, acronymes de Enterprise Resource Planning + Customer Relationship Management, en français Gestion de la Relation Client = GRC) libre sous licence GPL pour PME. Basé uniquement sur des logiciels libres, il offre une alternative mature à Compiere.

Il est conçu sur des bases modulaires et flexibles pour l'adaptation rapide à des besoins précis. De nombreuses adaptations ne nécessitent aucune programmation : création/personnalisation de rapports, modification de workflows, modification des vues de ressources, des formulaires de recherche ou filtres, etc.

L'objectif des développeurs est de fournir différents modules qui permettent l'intégration rapide du logiciel à des entreprises aux besoins très spécifiques. Des modules sont déjà disponibles pour trois secteurs d'activités : les sociétés de services, les salles de ventes publiques, les grandes librairies. Les fonctionnalités :

CRM : Gestion des clients/fournisseurs, situation financière, suivit des requêtes clients, connaissance des préférences clients, publipostage, gestion des prospects, ...

ERP : Organisation de la logistique interne, gestion des produits, des points de ventes, des stocks, ...

Comptabilité : analytique, double-entrée, multi-dimensions, transparente, plusieurs représentations (vues) comptables en temps réel, ...

Les multis : multi-utilisateurs/groupes/rôles, multiples vues de l'arbre comptable, multi-langues, multiples vues contextuelles des même ressources, ...

Il Utilise : python, GTK, PostgreSQL, OSE (http://ose.sf.net), OpenReport ( http://openreport.org)

Il est stable, mature et complet :

Le logiciel est en production depuis plus d'un an dans trois entreprises belges mais la publication officielle ne s'est faite que ce 4 juillet. Les auteurs ont en effet décidé d'attendre que le logiciel soit totalement testé en production avant de le publier.
  • # voir journal

    Posté par . Évalué à  4 .

    J'ai fait une recherche sur le site, et je suis tombé sur la licence, qui est lgpl, mais qui n'est pas respectée deux lignes plus loin.
    arachne en parle très bien d'ailleur.
    Mais je me suis également rendu sur le site de l'april, et suis tombé sur qq de vraiment bien, qui n'a pas hésité a regarder dans les sources. Et bien, aucunes licences dans les sources. Si vous les prenez maintenant, comme c'est d'utilité publique, vous pouvez y placer celle que vous voulez et en faire un fork.
    Je ne dis pas que c'est ce qu'il faut faire absolument, au détriment de la société qui a fais surement du bon boulot, mais parcequ'ils ont oublier quelque chose, et que le lgpl permet beaucoups de chose, mais surement pas d'interdire de faire quoi que ce soit avec quelque chose que vous avez achetez ou eu vous même.
    Maintenant, il est vrai, qu'ils ont le droit de ne garantir que ce qui vient de chez eux, et qui est le mieux placé pour le configurer...
    • [^] # Coûts d'intégration / adaptation

      Posté par . Évalué à  3 .

      L'intégration et l'adaptation d'un ERP et CRM complet n'est pas une chose aisée. Le tarif dépend alors de vos besoins, de la récupération de vos anciennes données, de l'adaptation des différents rapports, de votre infrastructure réseau, de votre logisitique interne et des modules spécifiques à développer.


      La passage à un ERP / CRM complet est parfois l'occasion d'une restructuration complète et de l'amélioration des méthodes de travail.


      trouvé sur le site
      Dans un domaine où c'est le mètreur/organisateur qui donne accés à la +value, il n'y a pas de raison de protéger la source. Autrement qu'en défense.

      C'est évidement le cas dans ce domaine.
    • [^] # Loi Française

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Si vous les prenez maintenant, comme c'est d'utilité publique, vous pouvez y placer [la licence] que vous voulez et en faire un fork.
      Tu te bases sur quelle loi pour affirmer ça ?
      En France je ne vois pas du tout quelle loi permettrait cela. Rien n'est possible sans demander l'autorisation de l'auteur (qui est ici facilement retrouvable).
  • # Alternative à Compière, vraiment?

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Même si je me réjouis de la publication d'une telle nouvelle, je trouve la comparaison avec Compière quelque peu osée. En effet ce dernier dispose d'un client en Java et d'une alternative en client léger (HTML, JSP) avec serveur d'application JBoss. Certes le SGBD actuel n'est pas libre, mais on est quand même loin de l'architecture de TinyERP (2 tiers).
    Attention, je ne dénigre pas ce dernier, et j'espère de tout coeur qu'il trouvera la place qu'il mérite, je voulais juste remettre un peu d'ordre dans une comparaison que je trouve juste un peu hasardeuse.
    D'autre part, son achitecture modulaire et flexible, permet-elle d'utiliser JasperReport ou JFreeChart en lieu et place d'OpenReport?
    En tous cas si j'arrive à me trouver une journée libre, je lui jetterai volontier un oeil.
    Aller, longue vie aux ERP libres !!!
    • [^] # Re: Alternative à Compière, vraiment?

      Posté par . Évalué à  3 .

      En effet ce dernier dispose d'un client en Java et d'une alternative en client léger (HTML, JSP) avec serveur d'application JBoss.
      En fait, nous n'en avons jamais eu la demande mais on l'a déjà fait pour certaines choses (requêtes clients arrivent dans le système). Développer un client réduit Web ne doit prendre que quelques heures. Le rôle du client est très simple: parser un fichier XML décrivant l'interface et renvoyer le résultat. (par XML-RPC, SOAP ou via le système d'objets distribués), toutes les opérations sont traitées par le serveur (rapports, workflow, logique de la gui, ...)

      son achitecture modulaire et flexible, permet-elle d'utiliser JasperReport ou JFreeChart en lieu et place d'OpenReport?
      Plusieurs méthodes sont supportés:
      * Les rapports créés et personnalisés via le client GUI directement: http://tinyerp.com/pict/screenshots/vente/terp29.jpg(...)
      * Les rapports utilisant XSL:RML ou XSL:FO (sans programmation):
      http://openreport.org/files/xsl:rml/product_catalog/openstuff.net/o(...)
      Je conseille de loin XSL:RML à XSL:FO
      * Tout autre méthode mais avec programmation: dans ce cas, il ne faut programmer que les appels, le serveur fournit les données dans un fichier XML (ou directement via SQL) à la structure de notre choix -> Seule la couche de présentation est à faire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.