Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Strasbourg, 9 au 14 juillet

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
27
25
juin
2011
RMLL/LSM

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) se dérouleront pour leur 12e édition « Libre sans frontières » à Strasbourg du 9 au 14 juillet 2011. Ce sera l'occasion comme chaque année, de réunir les acteurs du monde du Libre, des plus grands aux plus petits.

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) se dérouleront pour leur 12e édition « Libre sans frontières » à Strasbourg du 9 au 14 juillet 2011. Ce sera l'occasion comme chaque année, de réunir les acteurs du monde du Libre, des plus grands aux plus petits.

Plus de 250 conférences sont au programme ! Réparties en treize thèmes, elles vont des sujets les plus techniques (comme sécurité ou développement) ou spécialisés (santé, droit…) au plus abordables par le grand public (internet, éducation populaire, communautés…).

De grands noms du logiciel libre et orateurs pointus sont attendus :

  • Richard Stallman, internationalement connu pour être à l’initiative du projet GNU, président de la Free Software Foundation (Fondation pour le Logiciel Libre) ;
  • Mishi Choudhary du cabinet d’Eben Moglen, président du Software Freedom Law Center ;
  • Benjamin Bayart, président de FDN, fournisseur d’accès Internet qui a permis à de nombreux Égyptiens de retrouver une connexion Internet durant leur révolution populaire ;
  • Jérémie Zimmermann, porte parole de la Quadrature du Net, organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet ;
  • Osman Ratib, médecin-chef du service de Médecine Nucléaire aux Hôpitaux Universitaires de Genève ;
  • et bien d'autres...

Comme tous les ans, le village associatif réunira plus de 70 associations du Libre.

Conférences et villages associatifs : Campus de l’Esplanade

  • du lundi 11 au jeudi 14 juillet 2011 ;
  • accueil à la Fac de droit de 8h30 à 17h30.

Les RMLL iront aussi à la rencontre du grand public avec un village de tentes place Broglie durant le week-end, samedi 9 et dimanche 10 juillet 2011. Des ateliers permettant à chacun d’essayer des logiciels libres y seront proposés.

Journées grand public : Place Broglie

  • samedi 9 juillet 2011 de 14h à 19h ;
  • dimanche 10 juillet 2011 de 10h à 18h.

En parallèle, un festival des arts numériques libres aura lieu les lundi 11 et mardi 12 juillet à partir de 19h sur le parvis de la faculté de droit (place rouge) avec des concerts, des installations interactives, des projections sur bâtiments…

Cette année 2011 voit aussi l’organisation des premières Rencontres Mondiales Décentralisées du Logiciel Libre qui se dérouleront du 1er au 3 juillet 2001 à St Joseph dans l’île de la Réunion.

Informations et programme sur http://rmll.info

NdM : LinuxFr fera deux présentations cette année aux RMLL : « LinuxFr.org, un joli site Ruby on Rails » au sein du thème Internet, et « Comment bien utiliser LinuxFr.org ? » au sein du thème Communautés. Venez nous voir !

  • # Bien

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour ceux qui auraient un peu de temps ou qui sont sur Strasbourg avant/après : http://benevoles.rmll.info/

    Pour les gens qui découvriraient Strasbourg c'est une superbe ville.

    207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

  • # Mondial

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    La plupart des conférences sont en français, et jusqu'ici les RMLL se sont toujours passées en France il me semble. L'année prochaine ce sera à Liège, en Belgique, mais ça reste quand même francophone.

    Alors pourquoi appeler ça « mondial » ?

    « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

    • [^] # Re: Mondial

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Il semblerait que l'organisation pour les RMLL 2012 à Liège Belgique soit compromise. C'est ce que l'on m'a répondu sur FreeNode #linuxbe : « l'asso s'est sabordée ... out of $$$ ».

      C'est vraiment dommage car le repas du libre devait être une Kriek Frites Party (fête) géante avec tout plein de sauces :d..

      Pour ce qui est du "Mondiales", je le comprends dans le sens où les visiteurs et intervenants peuvent venir du monde entier. Il me semble également que la candidature est ouverte, pour l'organisation hors de France... Par contre, je trouverais dommage de ne pas garder une certaines continuité dans une partie de l'organisation, notamment le site web que je trouve assez bien.

      Du coup, je me pose là question sur l'équipe d'organisation... Comment ça se passe ? Y a-t-il un noyau propre aux RMLL et puis une équipe propre à la ville où ça se passe ?
      Toutes les réponses se trouvent peut-être sur le site web...

      Sinon, RMLL = Rencontre Mondiales du Logiciel Libre. Si ça se fait à Londre (par exemple) devra-t-on les renommer ? genre World Free Software Meeting, WFSM ?

      Moi, ce que j'aime bien aux RMLL, c'est qu'on y cause en Français. C'est l'origine de quelques difficultés en informatique pour moi, mais je maitrise vraiment pas bien d'autres langues que le français... Je sais bien que c'est la langue de l'empire et qu'il est plutôt bien vu de la considérer comme "universelle", mais ça ne va pas être facile pour moi :( Maintenant je dis ça mais j'écris mon code source en anglais quand même, rassurez-vous ;) C'est juste que les conférences en anglais, j'y pige rien :(

      • [^] # Re: Mondial

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        RMLL en anglais se dit tout simplement LSM : Libre Software Meeting cf. http://2011.rmll.info/?lang=en :-)

        • [^] # Re: Mondial

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Tiens c'est marrant quand on passe RMLL en anglais (LSM) on évite justement le mot mondial…

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

      • [^] # Re: Mondial

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        C'est vraiment dommage car le repas du libre devait être une Kriek Frites Party (fête) géante avec tout plein de sauces :d..

        Une Kriek avec des frites rahhhhhh quelle horreur ! Une Westmalle oui, une Duvel oui, mais surtout pas une Kriek ! En plus il y a de plus en plus de baraques à frites qui utilisent des... surgelées ! :( .

        Bon sinon les RMLL s'appellent LSM (Linux Software Meeting) en anglais si je ne m'abuse, et je suis tout à fait d'accord avec toi sur l'utilisation de l'anglais. Et pas que côté assister à une conférence, pour en faire une aussi ça bloque ! C'est déjà pas simple de parler face à un public, si en plus ce n'est pas dans sa langue maternelle bonjour.

        • [^] # Re: Mondial

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          RMLL s'appellent LSM (Linux Software Meeting) en anglais si je ne m'abuse

          C'est d'ailleurs écrit dans le titre de la dépêche

    • [^] # Re: Mondial

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il y a la Réunion en plus comme site cette année pour les RMLL décentralisées :-) cf. http://2011.rmll.info/-Les-RMLLD-

      Par ailleurs, chaque année il y a plusieurs personnes de différentes nationalités qui viennent (de la francophonie bien sûr, mais pas seulement).

      L'année dernière, il y avait quelques conf' en anglais, par exemple http://2010.rmll.info/Toward-a-free-braille-device.html

      Tu peux voir que cette année c'est encore le cas, par exemple http://2011.rmll.info/FLOSS-in-health-care-The-role-of-IMIA-OS-WG-and-EFMI-LIFOSS-WG?lang=fr
      et tu peux en trouver d'autres sur le programme : http://2011.rmll.info/spip.php?page=rmll_progall&lang=fr

      • [^] # Re: Mondial

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui, je ne dis pas le contraire. Les intervenants peuvent venir des quatre coins du monde, ce qui fait qu'il y a quand même quelques confs en anglais, mais des visiteurs ça m'étonnerait qu'il y en ai aussi des quatre coins de monde.

        Je ne connais pas exactement le pourcentage des confs qui sont en français, mais je ne pense pas me tromper en disant que c'est plus de 75%. Ça ne doit certainement pas donner envie à un allemand, un espagnol ou à un anglais de venir comme simple visiteur. Et encore moins à un américain.

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: Mondial

          Posté par . Évalué à 3.

          • [^] # Re: Mondial

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            43 / 250 * 100 % = 17,2 % de confs en anglais, c'est bien ce que je disais.

            Mais c'est vrai que 43 confs en anglais, c'est quand même pas mal, mais on ne sera certainement pas intéressé par tout (sans compter le fait que certaines sont en parallèles).

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

    • [^] # Re: Mondial

      Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 28/06/11 à 15:10.

      C'est une question qui revient régulièrement. La réponse n'est pas simple. Je ne sais pas quelle est la position officielle, mais voici ce que j'en comprends en faisant une comparaison avec le FOSDEM :

      • les RMLL et le FOSDEM ont été fondés à peu près en même temps, autour de 2000, et avaient a priori des objectifs similaires
      • les RMLL ont effectivement une habitude d'une forte présence de français, alors que le FOSDEM, c'est essentiellement de l'anglais
      • ne parler que français est un défaut très français, ce n'est pas très étonnant que les RMLL soient plutôt francophones.
      • quel est le public visé ? Le FOSDEM s'adresse avant tout aux noyaux durs des programmeurs, qui ont rarement des problèmes pour parler anglais. Les RMLL ont une plus forte vocation à aller vers le grand public. Et du coup utiliser la langue du grand public.

      Je l'ai constaté au sein de la thématique accessibilité: il y a quelques années on avait eu une session entièrement anglophones. Elle avait été très bien pour les développeurs pour prendre contact, etc. ça a été très productif. Mais du point de vue contact avec les acteurs français non-programmeurs, c'était très faible.
      Ces dernières années on a fait pas mal de sessions francophones. Du coup les acteurs français non-programmeurs sont venus et on a pu discuter, mais du coup les programmeurs non francophones n'ont pas pu participer. Il n'y a pas de solution idéale, il faut panacher.

      Les RMLLs font le choix de s'inscrire dans une ouverture locale francophone avec autant que possible un panachage anglophone. C'est certes ambigu comme position, et cela renforce un image de francophone chauviniste, mais ce n'est pas idiot du tout, il faut regarder l'objectif visé.

      • [^] # Re: Mondial

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Raaah, linuxfr a bouffé ma mise en page, pourtant lors de l'aperçu c'était bon, mais apparemment en remettant le texte il a tout bouffé...

        • [^] # Re: Mondial

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je me suis permis d'éditer en ajoutant des retours chariot ;-)

      • [^] # Re: Mondial

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        En tant qu'initiateur des RMLL, je peux préciser quelques points.

        C'était en 1999. Je voulais créer un évènement où les développeurs de projets puissent se rencontrer. Par exemple Gnome et KDE afin de partager leurs expériences, converger sur de nouveaux standards et diverger pour explorer de nouveaux domaines.
        La seule dimension était celle d'Internet, donc mondiale. Ce sont les sponsors qui ont demandé des retombées locales et ont rétréci le caractère mondial que j'avais souhaité.

        J'avais proposé des noms autour de Libre World Meeting mais aucun ne nous avait satisfait. C'est LSM qui est resté car je tenais absolument au terme de rencontre. Par contre, le nom français RMLL s'est imposé de lui-même.
        Un critère essentiel était de permettre à chacun de venir et d'être hébergé à un coût aussi faible que possible. Cela a permis à des projets de faire leurs premières rencontres entre développeurs. On peut citer Debian et Mandriva par exemple.

        Le FOSDEM a été créé après les RMLL par des bruxellois qui étaient venus aux RMLL en 2000 et s'en sont inspiré.

        Une petite vidéo faite 10 ans plus tard aux RMLL2010 : http://www.youtube.com/watch?v=yXEvkod6N-M

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.