Revue de presse - décembre 2008

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
16
3
déc.
2008
Presse
Pas d'actualité débordante ni de grande rétrospective en cette fin d'année. Peut-être pour l'année prochaine ? En tous cas, vos magazines sont fidèles au rendez-vous. GLMF cherche les faveurs des admins avec les bonnes recettes d'OpenLDAP, Linux Pratique Essentiel celles des utilisateurs avec un dossier Ubuntu 8.10 et MISC sort son tant attendu hors-série sur les cartes à puce.

Côté distributions disponibles chez votre marchand de journaux, Ubuntu 8.10 (Linux Identity Set, Linux+ MegaPack et LPE) et Mandriva Linux 2009.0 (Linux+ GigaPack et Linux Identity Pack) tiennent le haut du pavé mais font tout de même une petite place à FreeBSD 7.0 (Linux Identity Collection). Debian GNU/Linux 4.0r5 est annoncée mi-décembre par Linux identity Set.

Bonnes lectures et joyeuses fêtes GNU/Linux Magazine France n°111 propose à l'affiche un mini cahier de bonnes recettes (« cookbook ») pour OpenLDAP. Sur près de 14 pages, un administrateur partage avec nous toutes les astuces et bonnes pratiques sur cet LDAP libre, que ce soit en termes de sécurité, de contrôle d'accès, de mot de passe ou encore de gestion des groupes. Certainement incontournable pour qui travaille dans le domaine. En restant dans le monde des bases de données, la section news adresse Firebird 2.1 et les prochaines versions de ce SGBDR. Quant à PostgreSQL, toujours dans le coin, dévoile les mécanismes de sa recherche textuelle. Le Kernel Corner est entièrement consacré au système de son OSS que certains voudraient enterrer un peu vite. Celui-ci comprend un entretien avec Hannu Savolainen, son (je suis ton) père et développeur principal. Pour les programmeurs, finissez de transformer Vim en IDE (gestion des sessions, édition de fichiers distants, explorateur de fichiers, lien avec les SCM, génération de documentation, etc.) pour ensuite découvrir la mise en œuvre de GNet, bibliothèque portable de gestion du réseau. L'exemple utilisé est celui d'un « tchat multicast ». Les Javaïstes découvriront aussi le projet JNDI-Resources, afin de mettre en œuvre facilement ce qu'ils ont vu au précédent numéro. Côté matériel, un petit tour assez complet du FreeRunner avec OpenMoko et enfin, ceux qui aiment bien les histoires savoureront celle du Singleton, pas si banale que son nom pourrait laisser penser...

Linux Pratique Essentiel n°5 consacre son dossier à la dernière version d'Ubuntu, la 8.10 dite « Intrepid Ibex ». Structuration du dossier relativement classique : Historique, présentation sous forme d'interview par le bureau de l'association Ubuntu-fr, installation, description des nouveautés et des points phares de cette distribution, suivi d'une petite dizaine de tutoriaux (gestion des logiciels et des utilisateurs, Ubuntu sur Netbook, chiffrement des données) et d'une sélection de logiciels.
Le reste du magazine se découpe comme à l'accoutumée :
  • section GNOME : la version 2.24, Gnome Specimen pour la gestion de polices, Devede pour créer vos DVD, GMusicBrowser versus Banshee, Liferea, Fotox, etc.
  • section KDE : Akregator, AdeptKWalletManager, Fotowall, personnalisation et effets avec la version 4 de KDE, etc.
  • section XFCE consacrée à la 4.6 et l'interview d'Olivier Fourdan, directeur du projet.
  • des trucs et astuces en pagaille.
Le CD qui accompagne ce numéro sent le bouquetin, mais était-il vraiment utile de le préciser ? :)

MISC hors série n°2 consacré aux cartes à puces, est le complément quasiment indispensable du hors-série actuel de GLMF sur le même sujet. MISC, fidèle à son orientation, se concentre plus particulière sur les aspects de sécurité et programmation avec Javacard (GLMF traite plus de la partie interaction avec GNU/Linux, pas forcément avec Javacard). La première partie est une introduction dense, claire et complète aussi bien sur les attaques, les mécanismes de sécurité, le marché , etc. Elle démystifie aussi l'affaire des « Yescards ». Ensuite
  • deux déclinaisons technologiques vous sont présentées, une réussite, la carte SIM, utilisée dans des millions de téléphones, et une star déchue : la NXP Mifare Classic, carte sans contact.
  • deux utilisations pratiques dans le domaine de la sécurité : mise en place de PKI avec confinement de la clef privée et applications sécurisées sur téléphones avec JavaCard (U)SIM
  • la programmation de Javacard : les bases par la théorie (parcours du framework) et la pratique (processus de développement simple et construction d'un JDK générique).
Comme précisé dans l'éditorial, le monde de la carte à puce est « plutôt discret ». Cette paire de hors-série vous donne, me semble t-il, toutes les bases de la compréhension de ce domaine, du milieu, ainsi que les premières armes en programmation pour faire vos premiers pas dans cet univers.
  • # HS Misc

    Posté par . Évalué à 5.

    Très bon HS le MISC, je recommande !

    En passant, il y'a une offre de réduction sur un attirail pour mettre en pratique tout ce que vous aurez appris.
    • [^] # Re: HS Misc

      Posté par . Évalué à 2.

      Je confirme, d'ailleurs personnellement je l'ai trouvé plus intéressant que le HS GLMF sur le même sujet.
    • [^] # Re: HS Misc

      Posté par . Évalué à 2.

      Il va venir completer le HS GLMF :-) tu pourrais en dire un peu plus sur cette "reduction?"
      • [^] # Re: HS Misc

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si tu as le HS GLMF, c'est la même offre de kit de carte à puce. pour le HS MISC, c'est en page 33.

        C'est la société Cardelya qui propose 2 kits. La page internet est ici : http://www.cardelya.fr/hscarte .
        Le code de promotion fournit permet tout de même une sacrée réduction de plus de 115.12 € sur chacun des 2 kits qui valent respectivement 152 et 170 €.
        • [^] # Re: HS Misc

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Salut !
          J'ai acheté le kit (celui à 170-115, j'avais pas vu que ça marchait sur l'autre...) que j'ai reçu un peu plus tard. Il se compose comme le site l'indique de 2 cartes (JavaCard) dont une est au format SIM (découpable dans une carte au format standard de smart card) accompagné de 2 lecteurs se connectant sur le bus USB : un lecteur au format 'traditionnel' et un autre au format SIM, pratique pour faire un dongle cryptographique. Pas de doc dans le paquet si ce n'est un pointeur vers le site de Gemalto.

          A la livraison, les cartes sont vide de toute applet, donc en déballant le paquet, faut pas s'attendre à beaucoup plus que lire les ATR (Answer To Reset, sortie de chaine d'identification) des cartes et de toutes les autres cartes qui trainent à la maison.

          Il faut donc absolument savoir comment programmer les carte pour en faire quelque chose de productif. L'achat de GLMF HS et MISC HS est donc fortement recommandé ;)

          On trouve aussi sur le net la spécification des cartes OpenPGP (http://g10code.com/docs/openpgp-card-1.1.pdf ). Reste juste à trouver le source pour l'applet dans la carte. Vous pouvez aussi adhérer au programme de la FSF europe ( http://www.fsfe.org/en/card ) ou acheter directement une carte programmée (http://www.kernelconcepts.de/shop/products/security.shtml?ha(...) )
  • # GNU/Linux Magazine France

    Posté par . Évalué à 1.

    Comment, pas d'article sur le 'Port knocking' dans GNU/Linux Magazine GNU/Linux ce mois-ci ? ;-)
  • # Un petit mot sur Gnu/Linux Magazine France

    Posté par . Évalué à 10.

    Cette revue est pour moi un véritable petit bijou. Est-ce un hasard? Toujours est-il que cette revue m'a toujours fourni au moins un article sur une technologie, un aspect dont j'avais besoin peu avant sa publication.

    Alors soit je suis encore novice soit GNU/Linux est une immense source d'apprentissage. Je penche plutôt pour la seconde ;-) . En tous cas, longue vie à GLMF et à toute l'équipe!
  • # Déçu par le GNU/Linux Magazine France

    Posté par . Évalué à 2.

    Ne comprenant *rien* à LDAP (dn, on, cn... qu'est-ce que c'est que cette soupe d'acronyme à la noix?? comment on s'en sert?), j'ai acheter le magazine pour l'article sur LDAP, mais je suis déçu ça n'explique pas cela.. :-(

    D'ailleurs je n'ai jamais vu aucun article qui expliquait clairement ce bazar, ce qui est curieux..

    En plus le panégyrique pour OSS m'a paru bizarre: le développement de logiciels libre présuppose qu'on fasse confiance à leur auteurs, mais avec la période de développement privée d'OSS je ne vois pas trop comment leur faire confiance..

    La prochaine fois, je prendrais le temps de feuilleter avant, parce que la bof..
    • [^] # Re: Déçu par le GNU/Linux Magazine France

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ah bin oui ! Effectivement, comme le précise le titre sur la couverture il s'agit de «recettes» pour OpenLDAP et non d'une introduction à LDAP et aux annuaires.

      Pour OSS, l'article ne fait que préciser que le projet n'est pas mort et ce qu'il peut apporter face à ALSA. Par contre, je ne comprends pas cette histoire de «confiance».

      C'est en utilisant un code propriétaire qu'on doit s'en remettre aux programmeurs et leur faire confiance. Avec du code en logiciel libre, ceci n'est plus nécessaire puisqu'on a accès aux sources. Le passage d'un code en propriétaire, ma foi, est toujours possible avec les licences sans copyleft et pourtant cela n'empêche pas les projets de se développer. Il n'y a qu'à regarder OpenSSH par exemple ou n'importe quel BSD.

      PS : pour info, le fait de ne pas mettre nos magazines sous blister (même lorsqu'il y a un CD) est un choix que nous avons fait. Cela permet justement aux lecteurs de savoir ce qu'ils achètent.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.