Internet Revue de presse de l’April pour la semaine 45 de l’année 2011

Posté par (page perso) . Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa
19
14
nov.
2011
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[:: S.I.Lex ::] Numérisation : la grande manœuvre des indisporphelines

Par calimaq, le samedi 12 novembre 2011. Extrait :

L’IABD (Interassociation Archives Bibliothèques Documentation) a publié jeudi un communiqué par lequel elle prend position sur la question de la numérisation des livres indisponibles et orphelins, qui font actuellement l’objet d’une proposition de loi déposée le mois dernier au Sénat et cette semaine à l’Assemblée.

Lien vers l’article original : http://scinfolex.wordpress.com/2011/11/12/numerisation-la-grande-manoeuvre-des-indisporphelines/.

Et aussi :

[NouvelObs.com] Adobe renonce à Flash pour les appareils mobiles

Par Jim Finkle, le mercredi 9 novembre 2011. Extrait :

Adobe Systems Inc a annoncé mercredi l’abandon de son logiciel Flash Player pour les plates‐formes mobiles, mettant ainsi un terme à un long bras de fer avec Apple, qui avait écarté ce lecteur vidéo de ses iPhone et iPad depuis 2007, au profit des applications ouvertes en HTML 5.

Lien vers l’article original : http://tempsreel.nouvelobs.com/high-tech/20111109.REU2422/adobe-renonce-a-flash-pour-les-appareils-mobiles.html.

Et aussi :

[leSoleil] Une première « communauté logicielle libre » au gouvernement

Par Pierre Asselin, le lundi 7 novembre 2011. Extrait :

Sept ministères et organismes du gouvernement québécois viennent de former une première « communauté logicielle libre », autour d’un produit québécois, IntelliGID, qui permet de gérer tout le cycle de vie des documents électroniques, de leur création jusqu’à l’archivage.

Lien vers l’article original : http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/techno/201111/06/01-4465176-une-premiere-communaute-logicielle-libre-au-gouvernement.php.

Et aussi :

[EurActiv] Le cloud computing pourrait réduire les émissions de carbone

Par la rédaction, le lundi 7 novembre 2011. Extrait :

Selon une étude, les grandes entreprises pourraient réduire leurs émissions de carbone de 50 % en transférant leurs opérations de stockage de données sur le nuage.

Lien vers l’article original : http://www.euractiv.com/fr/societe-information/le-cloud-computing-pourrait-duire-les-missions-de-carbone-news-508784.

Et aussi :

[WEKA] « Au bout de dix ans de pratique du B2i, nous constatons un échec »

Par la rédaction, le lundi 7 novembre 2011. Extrait :

Il mène depuis de nombreuses années des actions en faveur d’une discipline informatique au lycée. Explications à l’occasion d’une table ronde et d’un stand dédié à cette nouvelle option lors du prochain salon Educatec‐Educatice.

Lien vers l’article original : http://www.weka.fr/actualite/education-thematique_7847/au-bout-de-dix-ans-de-pratique-du-b2i-nous-constatons-un-echec-article_66593/.

Et aussi :

[ZDNet.fr] Brevets Android : Barnes & Noble demande une enquête sur Microsoft

Par Christophe Auffray, le mercredi 9 novembre 2011. Extrait :

Poursuivi par Microsoft après avoir refusé de payer des royalties sur ses ventes de lecteurs sous Android, le libraire Barnes & Noble dénonce les pratiques de l’éditeur. Selon lui, Microsoft utiliserait l’intimidation, limiterait le droit de mettre à jour les terminaux Android, ferait payer une licence indue pour favoriser Windows Phone, et ce sans même détenir de brevets essentiels sur l’OS.

Lien vers l’article original : [http://www.zdnet.fr/actualites/brevets-android-barnes-noble-demande-une-enquete-sur-microsoft-39765495.htm>.

  • # pédago

    Posté par . Évalué à  5 .

    [Les Echos] Améliorer la pédagogie, un enjeu mondial

    évidemment j'ai cliqué en premier sur ce lien là.

    Comment améliorer l'efficacité de l'enseignement ? Comment faire en sorte que les connaissances et les savoir-faire transmis soient mieux assimilés par les apprenants

    Et j'ai arrêté de lire ici.

    • [^] # Re: pédago

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      J'ai aussi beaucoup apprécié : "Au bout de dix ans de pratique du B2i, nous constatons un échec" de Jean-Pierre Archambault.

      Cet article montre à quel point l'EN est déconnectée de notre époque. Le problème est que les professeurs enseignent ce qu'on leur a enseigné. Ce n'était pas un problème il y a cent ans, mais maintenant où la vitesse d'évolution de nos connaissances a explosé, c'est grave.

      Doit-on fustiger les enseignants ? Un peu, sans doute, mais les principaux responsables sont les inspecteurs et leur hiérarchie qui eux se cramponnent à leur savoir suranné et bloquent trop souvent les initiatives des professeurs. La faute à qui ? La réponse n'est pas triviale, la pesanteur d'une hiérarchie obsolète est certainement responsable ainsi que la formation de ces inspecteurs. La plupart, comme nos hommes politiques, pensent être cultivés. Mais leur culture est étroite car bornée au domaine littéraire et artistique, ils sous-estiment ou ignorent l'influence des sciences et techniques sur notre civilisation. Or la culture est ce qui permet de comprendre le monde où nous vivons. Ces gens sont en réalité des infirmes culturels qui ne comprennent pas les enjeux des années à venir et se replient sur les modèles du passé qu'ils connaissent bien mais nous concernent de moins en moins.

      J'ai été dur, sans doute excessif voire caricatural mais je ne l'aurais pas écrit sans un fond de vérité.

      • [^] # Re: pédago

        Posté par . Évalué à  4 .

        D'accord sur toute la ligne. J'ajouterai que la formation des enseignants est plus en cause que la hiérarchie elle même. Pour avoir baigner dans l'éducation nationale, j'ai pu constater que les inspecteurs n'étaient pas tous dans le modèle que tu décris, bien qu'il soit certainement majoritaire, ce modèle. Il est parfois possible de voir qu'une autre méthode est acceptée, bien notée, puis remontée et même redescendre pour devenir un nouveau standard. (Mr Allard, si tu nous lis ...). Par contre la formation des enseignants est devenu semble t il une véritable plaie. Je connais moins le problème que toi, très certainement, je ne fais que constater qu'il s'agit bien souvent (pour avoir compulser plusieurs ouvrages de diverses époques) de la définition exacte du terme employé dans cet article en introduction : l'assimilation. Or, effectivement c'était un autre temps, auparavant l'EN avait pour objectif essentiel de former des citoyens. Le savoir étant un outil. Mais là je parle de l'esprit "3è république" de l'enseignement, où il fallait apporter l'éducation partout sur le territoire.
        La formation des enseignants est vraiment problématique. Nous balançons des jeunes, sans histoire de vie personnelle, vers de telles responsabilité. Plus généralement c'est une évolution globale de notre société, on peut constater que l'on devient adulte et conscient de plus en plus tard. Et ceci peut entrer en contradiction avec une telle mission. Mais le modèle européen nous en empêche, l'harmonisation autour des seules études universitaires est inquiétante. Il faudrait (???) peut être panacher. Je ne dis pas fermer les écoles d'enseignants aux moins de 35 ans, mais panacher : les ouvrir plus à des gens venant du secteur privé et/ou associatif.

        ps : on a eu un peu la même chose dans l'éducation spécialisée : où nous sommes passé d'un modèle de formation axée sur la pédagogie de l'école (et il suffisait de connaitre la tendance de chaque école pour savoir, anticiper, si ça convenait ou pas. Plus freudien, plus Montessori, plus en approche individuelle, etc etc). Aujourd'hui (enfin, en 1997) les réformes européennes nous ont obligés à passer sur un modèle universitaire. Si je suis d'accord pour dire que c'est le meilleur (ie : c'est de là que sortent les meilleurs) je m'élève en faux contre l'unicité absolue du modèle. Aujourd'hui les éducs sont comme les infirmiers : sortis de l'école ils ne sont pas prêts à exercer leur métier, et c'est au patron d'assurer un temps de "formation" avant qu'il puisse compter sur une pleine efficacité. Or on parle d'humains, de psychologie, et d'enfants. Qu'on joue avec les moutards en leur balançant des gens juste parce qu'ils ont le savoir me semble "dangereux".

        Jeunes, jeunisme, perte de la conscience républicaine, manque de moyens, inadaptation, manque d'investissement personnel... divers facteurs expliquent la descente de niveau des enseignants lorsqu'ils sortent de l'école.

        désolé d'avoir été long et peu utile, ça sort du coeur

  • # logicielle ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    l'orthographe « logicielle » ne me dérange pas trop, ce n'est que la forme féminine de logiciel :-) mais est-ce tant répandu que cela ?

    c'est une vraie question ;-)

  • # Brevets Androïds: une bombe nucléaire pour MS?

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Que se passerait-il si B&N obtenait de la justice qu'elle envoie chier MS et ses brevets?

    Ne serait-ce alors pas le moment choisi pour la rébellion en masse?

    Imaginez que tous les "partenaires" qui ont signé des accords commencent à entamer des procédures pour obtenir le remboursement des sommes octroyées à MS.

    Je ne dis pas que je me réjouis de cette situation délicate (enfin, je ne dis pas que je vais les plaindre non plus hein!). Mais je me demande s'ils n'ont pas là pris un risque jusqu'ici très largement sous-estimé.

    POP-CORN!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.