Revue de presse de l'April pour la semaine 16 de l'année 2016

Posté par (page perso) . Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
21
25
avr.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Liberté Algérie] L’incroyable équation de la motivation

Par Sadek Amrouche, le vendredi 22 avril 2016. Extrait:

Nous sommes en 1945, Karl Dunker, célèbre psychologue allemand, présente pour la première fois les résultats de son expérience intitulée «the candle problem» (le problème de la bougie). Cette expérience est un test rapide permettant de mesurer les capacités d’un individu à résoudre un problème. Il est très utilisé aujourd’hui dans une grande variété d’études en sciences du comportement. Si vous ne connaissez pas l’expérience, lisez ce qui suit et cherchez la solution avant de regarder la réponse.

Lien vers l'article original: http://www.liberte-algerie.com/cap-enp-liberte-algeriecom/lincroyable-equation-de-la-motivation-246245

[Unidivers] Imprimante 3D: panorama des débats et des ruptures

Par Thibault Boixiere, le vendredi 22 avril 2016. Extrait:

L’imprimante 3D. Le nom lui-même fait penser à la dimension spectaculaire du cinéma en relief. On confond la lanterne magique avec la camera obscura. Pourtant, l’impression tridimensionnelle n’est pas un procédé technique récent. Ses implications restent néanmoins actuelles. Entre industrialisation et démocratisation, cette technologie suscite le débat et provoque la rupture. Your next stop, the Twilight Zone…

Lien vers l'article original: http://www.unidivers.fr/imprimante-3d-technologie-debats-ruptures

[Framablog] Sympathy for the Free Software

Par Véronique Bonnet, le jeudi 21 avril 2016. Extrait:

Indésirable, le logiciel libre (free software)? Un amendement de la commission des lois du Sénat vient de faire disparaître, pour l’instant, avant l’examen en séance prévu fin avril, l’encouragement au logiciel libre. Certes, il s’agissait bien d’un amendement de repli, non juridiquement contraignant, que l’Assemblée avait voté comme pis-aller, vu les tirs de barrage contre la priorisation. Le simple encouragement est-il déjà tabou? Caillou dans la chaussure ? Loup dans la bergerie?

Lien vers l'article original: http://framablog.org/2016/04/21/allumons-les-reverberes-du-libre

[Developpez.com] Europe: l'open source va-t-il être exclu des standards pour le Marché Numérique Unique?

Par Michael Guilloux, le jeudi 21 avril 2016. Extrait:

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie pour le Digital Single Market (Marché Numérique Unique) présentée l’année dernière, la Commission européenne (CE) a décidé de faire de la normalisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) la pierre angulaire.

Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/98036/Europe-l-open-source-va-t-il-etre-exclu-des-standards-pour-le-Marche-Numerique-Unique-L-UE-penche-vers-le-modele-de-licence-FRAND

Et aussi:

Voir aussi:

[Le Point] Qui veut la peau de l'open data?

Par Mathieu Lehot, le jeudi 21 avril 2016. Extrait:

Tangui Morlier de Regards citoyens s'inquiète du coup de frein mis à la politique de transparence des données publiques. Interview.

Lien vers l'article original: http://www.lepoint.fr/politique/qui-veut-la-peau-de-l-open-data-21-04-2016-2033949_20.php

Et aussi:

Voir aussi:

[Libération.fr] Android: que reproche Bruxelles à Google?

Par Anaïs Cherif, le jeudi 21 avril 2016. Extrait:

La Commission européenne a adressé au géant américain une liste de griefs contre son système d’exploitation pour smartphones. Il est accusé de ne pas respecter les règles de la concurrence.

Lien vers l'article original: http://www.liberation.fr/futurs/2016/04/21/android-que-reproche-bruxelles-a-google_1447667

[Numerama] Richard Stallman: «Plus rien ne me fait rêver dans la technologie»

Par Guillaume Champeau, le mardi 19 avril 2016. Extrait:

Entretien avec Richard Stallman, l'inventeur du logiciel libre, résolument attaché aux libertés et au combat contre toutes les technologies qu'il juge «oppressives».

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/tech/164017-richard-stallman-plus-rien-ne-me-fait-rever-dans-la-technologie.html

[L'Atelier] «L’invention n’est pas source de valeur, la transformation du produit, oui»

Par Anna Bochu, le lundi 18 avril 2016. Extrait:

En quoi les brevets peuvent-ils parfois freiner la dynamique de création? Réponse avec Hacène Lahrèche, scientifique français faisant partie de l'équipe dirigeante de La Paillasse, premier laboratoire citoyen d'Europe.

Lien vers l'article original: http://www.atelier.net/trends/articles/invention-source-de-transformation-produit-oui_441237

  • # Entretien RMS

    Posté par . Évalué à 3.

    L'entretien est un peu en demi tient, d'un coté on lui rend tout son crédit avec ses réalisations, mais d'un autre on le dépeint comme un alter-mondialiste, anti-surveillance, anti-capitaliste extrémiste .

    Sa venue est gratuite, mais le bruit court qu’il aurait communiqué aux organisateurs une très, très longue liste d’exigences et de préconisations (une vingtaine de pages imprimées, dit-on), allant de la température de sa chambre à la nourriture qu’il aime ou n’aime pas, en passant par ses goûts décoratifs. « Tu as rendez-vous avec Sa Majesté ? », me demandent certains en grinçant des dents. D’autres l’appellent « la Diva ». Dans ce temple, on ne vénère pas.

    Oui cette liste de recommandation existe mais seulement dans le but de simplifier la préparation de sa venu.Il y a eu un billet ici même, il est constamment en déplacement donc oui 20 pages pour palier a toutes les situation ne me parait pas déconnant.

    Stallman défend sa liberté jusque dans les questions qu’on lui pose. «  Votre manière de poser les questions suppose une réponse, et donc m’impose l’obligation de le nier. Prière de faire l’effort de ne pas le faire comme ça. Prière de laisser les possibilités ouvertes, et je pourrai répondre avec ce qui est vrai ». Ce sera sa seule véhémence à mon encontre, déstabilisante sur le moment. Sa Majesté a frappé. Rétrospectivement, la charge était bénéfique. Le Sage avait parlé. Il m’a obligé plus que jamais à peser chaque mot de mes questions, pour ouvrir le champ d’une discussion plus profonde.

    Bref on a l'impression que le journaliste a été déstabilisé par cette expérience.

    Par contre je n'ai pas compris le trait d'humour final de RMS

    Après notre entretien, Stallman était bien plus détendu qu’à son arrivée. Jusqu’à me lâcher une petite blague, au moment de le prendre en photo. « Tu sais ce qu’il faut toujours demander à un banquier qui te prend en photo ? Il faut lui demander le vrai taux ». Une blague anti-banquiers sous licence libre.

    • [^] # Re: Entretien RMS

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est vrai que le ton du « journaliste » est tout sauf objectif et professionnel…

    • [^] # Re: Entretien RMS

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      je n'ai pas compris le trait d'humour final de RMS

      Photo / vrai taux.
      Ce n'est vraiment pas fameux, mais c'est de mon niveau :-)

      • [^] # Re: Entretien RMS

        Posté par . Évalué à 2.

        Pffff ha oui quand même, on va dire que le français n'est pas sa langue native :þ

  • # le Marché Numérique Unique

    Posté par . Évalué à 1.

    Ça fait titre à succés, j'aime beaucoup.

    Mais j'ai pas tout compris, il s'agit de permettre aux detenteurs d'un portefeuille de brevets de louer du code. Et pour ça le CE définis un standard, et un contenu. «y compris pour l'accès au contenu média, culturel et éducatif».

    C'est nébulleux leur truc, qui fournis le contenu, d'ou qu'il vient à qui il appartient ? Ça rend plus libre ça fais repousser les cheveux, alors en vrai c'est quoi le taux ?

    Allez tous vous faire spéculer.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.