How-to inviter Richard Stallman à une conférence

54
13
déc.
2012
Communauté

Richard M. Stallman (que nous abrégerons souvent RMS dans la suite de cette dépêche) est un personnage du monde du logiciel libre que l'on ne présente plus, surtout ici. Si malgré tout vous ne connaissez pas le père du mouvement sus-cité, sa fiche Wikipédia est un bon début. RMS sillonne le monde sans relâche pour participer à des conférences.

Portrait de Richard M. Stallman

Depuis quelque temps, pour éviter de répéter toujours les mêmes consignes aux organisateurs, il a rédigé un guide qui contient des informations tout à fait utiles dans ce genre de circonstance : quels sont les types de discours qu'il peut faire, en quelle langue, leur durée, où trouver sa photo, une courte bio. Il précise aussi tout un tas de détails précis et pertinents sur l'admission, la publicité, la bonne manière de prononcer Gnu, etc.

Cependant, suite à de nombreux impairs réalisés par ses hôtes, il y a aussi inclut des éléments plus cocasses et surprenants dans ce type de document.

Ce document n'est ni exclusif ni une nouveauté. Il est long, très long : 9 500 mots (et il grandit au fil du temps) ! Ceux qui ont déjà reçu Richard Stallman ne le connaissent que trop bien. Cette dépêche ne se veut être ni à charge, ni à décharge. À force de voyager dans de multiples contrées aux cultures bien éloignées de la sienne (Boston), on peut comprendre qu'il détaille, quitte à être caricatural.

Neanmoins, il est difficile de rester neutre lorsque l'on voit que le personnage peut se révéler être un peu rustre, peu adaptable et peu empathique. Il n'est pas dénué d'une bonne dose d'autocritique non plus car il n'hésite pas à lier les sites parodiques sur lui (dont un basé sur ce fameux guide pour les conférences, The Stallman Dialogues) depuis sa page web.

Bref, loin de vous faire une liste exhaustive, nous mettrons en exergue certains points moins connus parmi les plus surprenants dans la suite de cette dépêche afin de mieux appréhender ce personnage complexe et hors du commun. Nous vous invitons à lire le document en entier si vous avez du courage (on le répète, il est long) et à garder votre calme et sérénité dans les commentaires, surtout un vendredi ! N'oubliez pas que RMS est à l'origine du mouvement du libre et se bat tous les jours pour lui.

Sommaire

Sur ses interventions

Celles-ci sont très codifiées sur la forme. RMS ne fait pas de pause dans ses discours, c'est une heure et demie non stop plus les questions, soit minimum 2h30 à 3h. Et oubliez tout de suite d'appeler cela uniquement « Linux » ou « Open Source » dans le nom. Mais vous vous en seriez douté. Cependant, il n'est pas complètement opposé à l'utilisation de ces termes, notamment si au sein du même événement des personnes interviennent sur le sujet ; cependant, il faut que « Free software » soit au même niveau. Pareil, pour symboliser son travail, ne confondez pas un manchot et un gnou, cela pourrait vous sauver la vie !
Il faut aussi un bloc de papier, pour que les personnes puissent s'inscrire à la liste de diffusion de la FSF et prévoir un peu de temps à la fin pour la vente de goodies pour la FSF.

Bref, soyez prévenu qu'il passera en revue tout votre programme, la liste des intervenants, des sujets, votre plan com', vos sponsors, votre marketing, etc. Tout sera passé au peigne fin. Concernant les entretiens avec les journalistes, ils ne peuvent avoir lieu qu'après le discours (pour éviter de se répéter) et doivent avoir été clairement et explicitement briefés sur les mots interdits (i.e. avec une réponse positive écrite de leur part qu'ils ont bien compris).

RMS à la conférence InsterSTICE 2012

Boissons

Un microphone, c'est normal, mais n'oubliez surtout pas de préparer du thé en plus à sa portée. Cependant, prévoyez aussi du sucre ou du lait (qu'il utilisera ou non suivant s'il apprécie le thé ou non). À côté du thé, lait et sucre, il faudra prévoir deux canettes de soda non-allégé (la marque à son importance). Il le boira… ou pas selon son état de fatigue.

Remarquez les deux canettes de Pepsi et le thermos de thé sur la table !

Repas

Il ne prend jamais de petit-déjeuner et, au delà de la classique liste des allergies et de ce qu'il n'aime pas (avocats, aubergines, olives, huîtres, etc. référez-vous au document pour la liste exhaustive), sachez qu'il ne faut pas avoir plus de quatre personnes à table, que ce soit au restaurant ou chez vous, sinon les conditions assez précises et parfois complexes d'une intervention classique s'appliquent. Peu importe le lieu, la vue, l'ambiance pourvue que la nourriture soit de très bonne qualité. Il va jusqu'à vous indiquer la bonne pratique qui est de demander à vos amis qui aiment la bonne nourriture de vous conseiller pour lui (car vous n'y auriez jamais pensé). Et s'il s'ennuie, il va dégainer son ordinateur et se mettre à traiter ses courriels. Ne vous en offusquez pas et ne l'en dissuadez pas.

Il n'est pas très porté sur l'alcool. le vin lui va tout juste et, au contraire de la nourriture, il n'apporte aucune importance à ce dernier.

Bref, s'il vient en France, pas la peine d'essayer de lui faire plaisir avec un bon vin, du bon fromage bien fort ou encore du foie gras ( «  Quand ils m'offrent du foie gras, je réponds, « Je suis athée, pas de foie pour moi! » » ). Vous auriez tout faux. Pareil pour les Belges avec votre délicieuse bière !

Audio et vidéo

La partie sur la vidéo (enregistrement, diffusion, streaming) est aussi très détaillée. Comme vous pouvez vous en douter, que des formats libres : la forme ne doit pas desservir le fond du discours. Mais ce n'est pas tout, il y a plein d'autres préférences à respecter : transmettre à son assistante les rushs, si transcodage il y a, pas de codec destructif (sauf si Ogg), 44100 Hz en Monophonic (sic).

please convert audio to 64Kbps mono Ogg Vorbis (or you could try Ogg Speex), and convert video to Matroska VP8 or to Ogg Theora with video quality set to 5 or more.

Idem pour les vidéos conférences : Internet (ping max de 100 ms et taux de transfert à 100kB/s mini) ou ISDN/RNIS.

Voyages, hébergement et visites

La partie voyage et hébergement n'est pas en reste et contient beaucoup de détails très très précis.

  • Pour le voyage, il préfère arriver 24h en avance et voyager en seconde classe. Si vous souhaitez tout de même lui payer une première classe, retenez-vous et donnez lui la différence. Pour tout ce qui est autre que l'avion (bus, train), ce n'est acceptable que s'il est possible de l'utiliser sans indiquer son nom ou montrer une pièce d'identité et que tout est payé en liquide. Tout ticket perdu par lui est à votre charge aussi.
  • L'hôtel ne doit être considéré qu'en dernier recours et uniquement s'il n'a pas à décliner son identité (souvent une contrainte légale dénoncée par RMS). Il préfère être en bonne compagnie, dans une chambre fermée. Évitez aussi chats et chiens, surtout s'ils font du bruit et peuvent atteindre ses genoux. Enfin, si quelqu'un a un perroquet, c'est là bas qu'il veut dormir, mais n'en achetez surtout pas un pour l'occasion (n'imaginez pas lui offrir), vous le regretteriez !
  • Très important : RMS ne dort bien qu'en dessous de 22°C, 23°C avec un humidicateur. Au dessus, prévoyez un bon ventilateur électrique. Et au dessus de 25°C, climatiseur indispensable. Ne prenez pas les paroles de l'hôtelier pour argent comptant. Engagement écrit indispensable du bon fonctionnement de la climatisation sur les dates de séjour de RMS !
  • Indispensable : la connexion à Internet avec un port 22 d'accessible pour SSH. Ni le portail captif universitaire ni celui d'un hôtel n'est tolérable. Là aussi, il vous faut une preuve écrite : Renseignez-vous sur qui gère le réseau, s'il sait ce qu'est une connexion SSH, s'il sait faire la différence entre « connexion internet » et « surfer sur le web », les informations requises pour se connecter, etc. Prévoyez un budget pour une éventuelle connexion RTC si vous n'avez pas d'accès Internet convenable !
  • Pour la partie touristique, ne faites pas de supposition et dressez une liste, même si c'est une chose unique à voir absolument. Il vous dira ce qu'il souhaite voir s'il a du temps. Il préfère les chose naturelles comme les montagnes et les côtes rocheuses, les vieux bâtiments ainsi que les récents et originaux. Et les trains (sic !). Et les grottes et la spéléologie (resic).

Lors de son voyage, ne faites pas non plus la groopievotre geek trop attentionné. Ce n'est pas parce qu'il trouve un truc sympa qu'il faut lui acheter. Ne le prenez pas non plus pour un demeuré. Il sait traverser un passage piéton tout seul (oui, c'est écrit noir sur blanc, et pas forcément de manière aussi concise).

Musique

RMS a une préférence pour la musique qui incite à danser, mais pas que ! Par contre, il n'aime pas les musiques populaires aux États-Unis type rock, country, rap, reggae, techno, etc. Proposez lui de la musique locale et dansante, il devrait apprécier. Si en plus vous l'emmenez à un spectacle de danse folklorique, il sera ravi :-)

Autres anecdotes

Pour les détails et le style, nous vous invitons à lire le document lui-même. Parmi les anecdotes non retranscrites dans celui-ci mais entendues de précédents hôtes :

  • Ne jouez pas un CD de musique qui peut lui plaire dans la voiture qui l'accompagne à l'événement, il risquerait de ne pas en descendre tant qu'il n'est pas terminé ;
  • Ne lui proposez surtout pas de foie gras ou autre produit apparenté si vous ne voulez pas écouter de discours virulent sur le gavage des oies (sans compter que vous n'échapperez pas à son fameux trait d'humour sur le sujet) ;
  • Même si vous ne l'invitez pas, sachez qu'il n'est pas impossible que RMS s'invite (sauf si bien sûr votre événement concerne Linux et/ou l'Open Source).
  • Et à moins de renommer LinuxFr.org en GnuLinuxFr.org, nous n'aurons jamais d'entretien publiable de Richard Stallman sur ce site.

Conférence de RMS à Monastir en Tunisie

  • # miam

    Posté par . Évalué à  10 .

    Et à moins de renommer LinuxFr.org en GnuLinuxFr.org, nous n'aurons jamais d'entretien publiable de Richard Stallman sur ce site.

    Quel sale intégriste ! http://www.youtube.com/watch?v=I25UeVXrEHQ

    • [^] # Re: miam

      Posté par . Évalué à  10 .

      Pas trop pigé de quoi il parle… Par contre, on voit que c'est un homme très civilisé, qui s'épluche les pieds pendant que l'autre parle, l'air d'en avoir rien à branler :D

      Je doute que la cause du libre puisse avancer quand des gens qui ont besoin d'être convaincus voient ce genre d'individus, au savoir-vivre franchement absent.
      A un moment donné, pour convaincre les gens, il faut aussi savoir les respecter (ou au moins faire croire qu'on les respecte), ce qui n'est pas l'impression qu'il donne sur cette vidéo.

      • [^] # Re: miam

        Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 14/12/12 à 12:17

        A sa décharge, c'est quelqu'un qui porte le bâton de pèlerins depuis longtemps, qui re-fait les mêmes conférences, redonne les mêmes consignes, les mêmes conseils et les mêmes arguments. Le juger comme une "personne manquant de savoir vivre" juste parce qu'il reste nature, c'est allez un peu vite en besogne il me semble.

        //ma_vie : Je me souviens des RMLL de Mont de Marsan, où il a élu domicile sur le stand de TuxFamily, ce qui n'était pas prévu dans l'orga visiblement, mais c'est là où il a voulu aller. Nous avons été plusieurs a le prendre en photo, ce qui doit être pour lui à la fois agréable et désagréable, en fonction de son humeur : parfois classique, peut être flatteur, parfois sentiment de "personne de foire". J'ai bien vu qu'il aurait préféré échanger qq mots, mais je n'ai pas grand chose à échanger d'intéressant pour lui, et si tout le monde s'y met, ça devient fatiguant pour lui. //ma_vie.

        Bref, ce type de rôle n'est pas toujours de tout repos, et c'est un homme, pas un robot. Je ne vois en quoi on "exigerait" de lui un comportement robotique et lisse.

        • [^] # Re: miam

          Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

          Je ne vois en quoi on "exigerait" de lui un comportement robotique et lisse.

          Bizarrement, en lisant ce journal, j'ai plus eu l'impression que c'est un robot qu'un humain - par contre, le « Et s'il s'ennuie, il va dégainer son ordinateur et se mettre à traiter ses courriels. », c'est impoli et même insultant pour les hôtes (et pour moi, ce n'est pas tolérable).

          • [^] # Re: miam

            Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

            Bizarrement, en lisant ce journal, j'ai plus eu l'impression que c'est un robot qu'un humain - par contre, le « Et s'il s'ennuie, il va dégainer son ordinateur et se mettre à traiter ses courriels. », c'est impoli et même insultant pour les hôtes (et pour moi, ce n'est pas tolérable).

            Il n'y a rien de plus chiant que de s'emmerder, en général je fais des effort avec la famille, les amis, des gens proches de moi où ayant une hiérarchie au dessus de moi. Si c'est un inconnu et que je m'emmerde, être poli ou pas ne me semble pas contre-indiqué si on a mieux à faire. Car j'imagine bien que RMS a un emploi du temps chargé et beaucoup de choses à traiter et que son temps en devient précieux (le temps de tout le monde l'est d'ailleurs, ça sert à rien de se faire chier juste pour faire plaisir à des gens que tu ne reverras jamais).

            Ça reste malpoli bien entendu, dire que ce n'est pas tolérable je ne pense pas pour les raisons indiquées.

            • [^] # Re: miam

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              et il vient gratuitement à ces conférences où on l'invite, ou bien il se fait payer pour faire son discours ?

              « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

              • [^] # Re: miam

                Posté par . Évalué à  2 .

                j'espère bien qu'il est payé, ainsi que l'ensemble de ses frais.

                C'est pas Jésus

                • [^] # Re: miam

                  Posté par . Évalué à  10 .

                  C'est pas Jésus

                  Effectivement. Jésus multipliait les pains et le poisson, et transformait l'eau en vin.

                  RMS, lui, il transforme les sujets en troll et multiplie les licences :D

                  • [^] # Re: miam

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 14/12/12 à 15:46

                    et multiplie les licences

                    One GNU GPL to rule them all…

                    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                • [^] # Re: miam

                  Posté par . Évalué à  6 .

                  j'espère bien qu'il est payé

                  Pas toujours, apparement

                  ainsi que l'ensemble de ses frais.

                  Ca oui, toujours

          • [^] # Re: miam

            Posté par . Évalué à  10 .

            I have difficulty hearing when thereis noise; at dinner, when people are speaking to each other, I usually cannot hear their words. Rather than feel bored, or impose on everyone by asking them to speak slowly at me, I do some work.

            Non ça n'est pas insultant. En fait Stallman semble complètement incapable de la moindre hypocrisie, ce qui se traduit dans notre société hyperhypocrite par des comportements pouvant paraitre insultant.

            • [^] # Re: miam

              Posté par . Évalué à  10 .

              Il y a des façons d'expliquer et de montrer aux gens que l'on s'ennuie, et si ce n'est pas hypocrite de le montrer, c'est malgré tout impoli.

              Je vois deux solutions extrémistes:
              _ soit on mens en permanence pour faire semblant de ne pas s'ennuyer
              _ soit on fait autre chose (sortir son PC et répondre aux mails, s'éplucher les pieds…) pour ne pas s'ennuyer en révélant une éducation pas ou peu portée sur des moeurs identiques à celles de ses hôtes
              Et une qui me semble plus équilibrée:
              _ soit on trouve un équilibre entre les deux.

              Moi, j'ai tendance à penser que la 3ème solution est la plus compliquée, mais aussi celle qui permet d'avoir plus de soirées agréables: les gens qui ne supportent pas qu'on leur fasse comprendre qu'on s'ennuie ne veulent plus vous voir, mais ceux qui sont près à faire un effort et à s'ouvrir à d'autres sujet seront ravis et il est même possible qu'on s'ouvre à de nouvelles choses.
              D'autant que montrer son indifférence/ennui à un truc ou l'on à accepté de venir…

              Et pour le fait qu'il "soit un homme" qu'il "fasse ça tout le temp"… mais il est libre de ne pas le faire, si ça l'emmerde!
              S'il veut être orateur, qu'il assume. Le souci, c'est qu'avec ce comportement, il donne une mauvaise image quand il se réclame porte-parole d'un mouvement entier!

              Après, ça n'engage que moi bien sûr.

              • [^] # Re: miam

                Posté par . Évalué à  8 .

                Disons que si ton job c'est de faire des conférences tous les jours, que tu as des avions à prendre à des horaires fixes, beaucoup de tâches récurrente à effectuer, et que certains hôtes te font perdre du temps, je pense qu'il y a plusieurs façons de le gérer:

                • Dormir moins et en avoir marre au bout d'un mois, juste parce que les gens qui t'accueillent ne font pas vraiment attention à tes prérogatives, ce qui est de l'impolitesse de fond, mais discrète. Personne va en faire un billet.

                • Prévenir les hôtes pour qu'ils fassent les choses bien et te respectent en tant que présentateur qui a autre chose à faire que de voir, par exemple, une session de questions d'éterniser, et de t'avancer sur le boulot récurrent dans le cas contraire.

                La situation de RMS n'est pas si différente de celle d'un député, d'un groupe de musique, ou de n'importe qui avec un agenda sérieux, la différence étant qu'il ne peut pas aussi librement faire des notes de frais pour dormir à l'hôtel. En revanche, j'ai l'impression qu'il est reçu avec beaucoup moins d'égards, quand bien même il a énormément contribué au paysage informatique moderne.

                Quand j'ai vu RMS au JUG du mois dernier, j'ai bien vu à quel point les hôtes peuvent, à leur façon être bien pénibles malgré leurs tonnes de bonne volonté: La présentation qui commence en retard, les présentations intermédiaires qui dépassent, les question absurdes du public (mais là on y peut rien), les blagues lourdes du type qui dit "open-source" de façon ostentatoire, et qui présente Stallman à l'aune des raccourcis clavier d'Emacs…
                Faut être un peu indulgent, parce que pour les organisateurs/spectateurs, c'est une présentation par mois avec un orateur éventuellement difficile à vivre, mais que de sa perspective, c'est des centaines de conférences annuelles qui dérapent, toujours pour les même raisons naïves.

                J'ai l'impression que c'est au contraire parce que Stallman est justement une personne de très accessible, qui se déplace volontiers, qu'il est ainsi autant exposé à la critique facile du plus grand nombre.

                • [^] # Re: miam

                  Posté par . Évalué à  10 .

                  Les gens qui font des tournées, des déplacements réguliers, etc… ils exigent pas d'être hébergé chez l'habitant…
                  Si tu supportes pas la compagnie des autres, la solution est l'hôtel.

                  • [^] # Re: miam

                    Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                    Les conférenciers invités à des évènements qui sont loin de chez eux préfèrent souvent vivre chez l'habitant qu'en hôtel, c'est l'occasion de discuter, de faire des activités, d'apprendre une autre culture ou manière de vivre, etc. C'est plus agréable.

                    Stallman est loin d'être une exception pour une demande de ce type qui est finalement assez courant pour ce type d'évènements.

                    • [^] # Re: miam

                      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

                      C'est assez contradictoire de vouloir loger chez l'habitant pour

                      discuter, de faire des activités, d'apprendre une autre culture ou manière de vivre, etc.

                      Et en même temps dégainer son PC dès qu'on s'ennuie.

                      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                      • [^] # Re: miam

                        Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                        En quoi est-ce contradictoire ? En quoi chez l'habitant il doit s'ennuyer ?

                        • [^] # Re: miam

                          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                          Ouais pis bon, perso si j'héberge une personne que je ne connais pas (ou peu), je préfère qu'elle sorte son laptop si elle s'ennuie que les situations super confortables où tu vois que ton «invité» se fait chier et où t'essaies désespérément de parler de sujets bateaux pour meubler le silence.

                          Cela dit, ce que RMS dit exactement (à moins qu'il n'y ait un autre passage ailleurs que j'ai râté), c'est :

                          Please don't be surprised if I pull out my computer at dinner and
                          begin handling some of my email. I have difficulty hearing when there
                          is noise; at dinner, when people are speaking to each other, I usually
                          cannot hear their words. Rather than feel bored, or impose on
                          everyone by asking them to speak slowly at me, I do some work.

                          Ce qui n'est sans doute pas le summum de la politesse mais me semble assez compréhensible.

                          • [^] # Re: miam

                            Posté par . Évalué à  9 .

                            Oui, d'ailleurs mentionner juste ce qui apparait comme des manques de savoir vivre sans mentionner l'explication qu'il donne me parait injuste.
                            J'ai une amie qui a le même problème d'audition : en ambiance bruyante elle n'entend plus rien, du coup elle arrête totalement de participer à la conversation. C'est désagréable pour l'entourage mais elle n'y peut rien.
                            Je comprends également qu'on puisse ne pas dormir avec une température supérieure à 22°, c'est pas un caprice, c'est juste comme ça.

                          • [^] # Re: miam

                            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                            Richard a un problème d'audition qui, comme on peut s'en douter, ne s'arrange pas avec le temps. Il a aussi un autre problème avec ses pieds. Il m'a dit souffrir des pieds et il a une lotion qu'il passe dessus quand ça lui fait mal. Cela explique pourquoi on l'a vu se déchausser en public.
                            En bref, il n'est pas dans une santé resplendissante. J'ai dû le freiner quand il est monté en haut de la dune du Pilat. J'étais inquiet car il forçait dangereusement. C'était il y a 8 ou 10 ans (déjà) et je n'ai pas l'impression que sa condtion physique se soit beaucoup améliorée depuis.

            • [^] # Re: miam

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Oui, je peux comprendre qu'on puisse s'ennuyer pendant un repas, ça m'arrive aussi. Et dans ce cas, au lieu de « dégainer mon ordinateur » sur mon assiette à soupe, je demande à l'hôte si je peux me lever de table … Tout simplement. Enfin, sortir son ordinateur à table ou même sortir son téléphone à table ne sont pas des manières et, qui plus est, quand on est invité, il s'agit de faire preuve de « savoir-vivre » rien que pour le respect de son hôte.

              Je reste donc sur ma position.

      • [^] # Re: miam

        Posté par . Évalué à  10 .

        Stallman considers himself afflicted, to some degree, by autism: a condition that, he says, makes it difficult for him to interact with people.
        cf. http://oreilly.com/openbook/freedom/ch03.html

        J'ai appris pas mal sur sa personne en lisant le livre Richard Stallman et la révolution du logiciel libre.
        Il s'avère évident qu'il a un problème de savoir vivre avec les gens et je ne pense pas qu'il le nie.

        Il me semble d'ailleurs qu'il a expliqué que son combat pour le logiciel libre n'était pas étranger au fait qu'il avait du mal à communiquer avec les autres.

        • [^] # Re: miam

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Dans sa bio je crois me souvenir qu'il avoue être peut être aserger, ce qui expliquerait pas mal de choses.

          http://nodecast.github.com/ncs/ bitmessage : BM-2DCNWJomzSWRQ54WcuVGF7XvKEybhdmLJ9

          • [^] # Re: miam

            Posté par . Évalué à  1 .

            Je pense qu'il ne voulais pas se mouiller quand il a dit avoir ce syndrome aspergé…
            Pour le coup, il est étrange qu'il fréquente des moules, non?

            Ok, je sors…

      • [^] # Re: miam

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Je doute que la cause du libre puisse avancer quand des gens qui ont besoin d'être convaincus voient ce genre d'individus, au savoir-vivre franchement absent.

        En même temps, je préfère ça à un commercial super propre, super classe et super sympa qui n'a rien à dire. Il y a le fond et la forme, c'est mieux les deux, mais pour RMS faut se concentrer sur le fond.

    • [^] # Re: miam

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      C'est peut-être des mycoses géantes, donc finalement, des champignons. Ce serait peut-être meilleur en omelette… le soir, chez ses hôtes.

  • # J'ai compris l'inverse

    Posté par . Évalué à  1 .

    Très important : RMS ne dort bien qu'en dessous de 22°C, 23°C avec un humidicateur.

    J'ai lu l'inverse sur le site en lien "Stallman Dialogues" :

    Stallman: It's a bit warm in here, though.
    Friendly conference organizer: Is it? I guess I'm used to it.
    Stallman: Above 72 fahrenheit (22 centigrade) I find sleeping quite difficult.
    Friendly conference organizer: Well… I'll see if I have a fan?
    Stallman: If the air is dry, I can stand 23 degrees.
    Friendly conference organizer: I don't know if I have a dehumidifier. I'll go grab our fan…

    • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

      Posté par . Évalué à  4 .

      Euh… il veut qu'il fasse moins de 22°, c'est ce qui est écrit, et ce que tu dis. Ou j'ai raté quelque chose ?

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

        Posté par . Évalué à  4 .

        23 degrés si l'air est sec, pas s'il est humide

        • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

          Posté par . Évalué à  0 .

          Ah oui, autant pour moi ;-)

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

            Posté par . Évalué à  -6 .

            On dit "Au temps pour moi" :-)
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi

            • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

              Posté par . Évalué à  9 .

              On peut dire les deux :
              http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue#16_strong-em-au-temps-pour-moi-em-strong
              http://www.langue-fr.net/spip.php?article14
              Certes, la graphie « Autant » est minoritaire et moins étayée que l'autre, mais rien ne justifie ni l'une, ni l'autre, car comme le dit l'académie française « L’origine de cette expression n’est plus comprise ».

              Donc il est extrêmement urgent d'ignorer les choix individuels de chacun et de laisser les gens à loisir passer de clé à clef, ou de cuiller à cuillère, sans pour autant mélanger les torchons et les serviettes.

              Bien à vous,

              Maître Ythello, parce que faut quand même arrêter un jour de remuer les orties dans lesquelles on a déjà cavalièrement poussé mémé….

              • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

                Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

                Ouais mais en fait non, au temps pour moi c'est mieux, tout le monde sait ça.

              • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

                Posté par . Évalué à  10 .

                En fait c'est «les 2 s'écrivent», toutes 2 se disant d'une unique façon (/otɑ̃.puʁ.mwa/), et comme le montre l'exemple de votre second lien, il y a une différence claire entre le sens de ces 2 graphies.

                Le problème de cette expression («au temps pour moi» – se reprendre après avoir dis/commis une erreur), c'est que rien ne la distingue à l'oral d'«autant pour moi» (prendre la même chose) et que, n'étant plus comprise, lorsque vient le moment de l'écrire cette incompréhension de l'expression se traduit par son remplacement de plus en plus courant par son homonyme, un peu comme «remède de bonne femme» (aussi «remède de grand mère») est la dégénération (en graphie et sens) de «remède de bonne fame» (fame, opposé d'infâme), dégénération apparue lorsque «fame» est sorti du vocabulaire français concurrencé par «réputation».

                Pour l'Académie, seule la seconde graphie n'est justifié par rien («la graphie Autant pour moi est courante aujourd’hui, mais rien ne la justifie»), la première l'étant… par l'expression d'origine militaire.

                Et, tant qu'à vouloir malmener cette expression (dont http://www.langue-fr.net/spip.php?article28 liste un certain nombre d'exemples), autant le faire avec un peu d'imagination et en fonction du contexte :
                - «OTAN pour moi» lors d'une bavure militaire,
                - «ôtant pour moi» en se trompant de sous-vêtement dans une partie fine,
                - «Oh, tend pour moi» sur un voilier, en s'étant trompé de voile en gréant le mat,
                - …

                «Ce n'est pas parce que les moutons se jettent en bas d'une falaise qu'il faut les suivre.»

            • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

              Posté par . Évalué à  3 .

              On peut aussi dire "haut taon pour moi"

              • [^] # Re: J'ai compris l'inverse

                Posté par (page perso) . Évalué à  7 . Dernière modification : le 15/12/12 à 15:25

                Il paraît qu'un beau jour (ou peut-être une nuit), RMS, invité (à l'occasion de l'une de ses conférences) dans un restaurant, se serait vu demandé quel accompagnement il souhaitait pour sa salade. Il aurait répondu « Au thon pour moi ! ». D'où l'expression.

                Ça, c'était pour revenir dans le sujet du journal.

  • # Avis pertinent

    Posté par . Évalué à  0 .

    […] ce qu'il n'aime pas (avocats, aubergines, olives, huîtres, etc […])

    Ceci prouve que c'est quelqu'un de bien.

  • # Végétarien

    Posté par . Évalué à  3 .

    Ne lui proposez surtout pas de foie gras ou autre produit apparenté si vous ne voulez pas écouter de discours virulent sur le gavage des oies (sans compter que vous n'échapperez pas à son fameux trait d'humour sur le sujet) ;

    Est-ce qu'il pourrait finir par rejoindre Gandhi, Einstein, de Vinci, Hitler et moi, et devenir végétarien 😃 !

    • [^] # Re: Végétarien

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      mais sans avocats, aubergines, olives, etc..

      \_o<

    • [^] # Re: Végétarien

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      Je ne sais pas pourquoi, mais parmi les célébrités que tu as cité, je ne peux pas m'empêcher de tiquer sur l'un d'eux… Et il ne s'agit pas de toi, bien-sûr ! ;-)

    • [^] # Re: Végétarien

      Posté par . Évalué à  5 .

      Il y a débat sur le côté végétarien d’Hitler. D’après Wikipédia c’est le cas, mais j'ai aussi lu que c’était une prescription de son médecin traitant qu’il refusait de suivre (et que son plat favori était le pigeon farci).

      De toute façon, tout le monde sait que ce sont les végétaliens les plus forts.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Végétarien

        Posté par . Évalué à  2 .

        J'ai cité Hitler pour ne pas qu'on m'accuse de ne présenter que des modèles positifs de végétariens, en excluant volontairement les végétariens les moins reluisants.
        Comme ça, je fais de la propagande de façon masquée !

    • [^] # Re: Végétarien

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Einstein n'a été végétarien que l'année de sa mort (ça lui a réussi).

      • [^] # Re: Végétarien

        Posté par . Évalué à  5 .

        On peut alors dire qu'il est mort végétarien !
        Faut faire vachement gaffe à ce que l'on fait avant de mourir quand même.. Pouvu que j'installe pas un windows 1 jour avant la FIN.

        • [^] # Re: Végétarien

          Posté par . Évalué à  5 .

          Pouvu que j'installe pas un windows 1 jour avant la FIN.

          si, justement, tu devrais…
          cela donnerait un argument fort pour dire que windows c'est le mal.

    • [^] # Re: Végétarien

      Posté par . Évalué à  10 .

      Est-ce qu'il pourrait finir par rejoindre Gandhi, Einstein, de Vinci, Hitler et moi, et devenir végétarien 😃 !

      Il est sympa votre club mais méfie toi, à part toi, les autres sont tous morts…

      • [^] # Re: Végétarien

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Il reste toujours Wladimir Ohrelianov II et sa nomenklatura. Ça fait 10 000 ans qu'ils sont végétariens, je trouve qu'ils tiennent bien le coup.

  • # Tout est logique et cohérent

    Posté par . Évalué à  10 .

    En fait, en lisant la depeche, j'ai trouvé qu'il exagérait et se prenait un peu pour madona. Mais en lisant (rapidement) le texte original, tout est logique et cohérent : il souhaite que ses interventions servent son discours, et qu'il touche le plus de gens possible, tout en respectant son agenda certainement très chargé. Les autres trucs ne sont que des recommandations, pas des exigences (le thé, par exemple : il dit clairement qu'il apporte toujours son propre thé, donc si vous n'en avez pas ca ne signifie pas 'pas de discours'). Sans ca, tout le reste n'a pour but que de faire passer son message sans altération, et que l'evenement serve la cause qu'il défend. Oh, j'allais oublier : il ne faut pas non plus qu'on restreigne sa propre liberté (bigbrother n'a pas besoin de savoir qu'il a pris le bus numero 22).

    Finalement, tout ca parait parfaitement normal.

    Par contre, oui, c'est long ^

    • [^] # Re: Tout est logique et cohérent

      Posté par . Évalué à  10 .

      J'ai eu un jour témoignage de quelqu'un qui l'avait hébergé et il n'était pas près de recommencer vu le portait qu'il m'en a dressé. C'est à priori quelqu'un de pas très facile ou simple à vivre…

      • [^] # Re: Tout est logique et cohérent

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Je peux témoigner pour l'avoir hébergé à la maison. Ma femme n'a pas apprécié son savoir-vivre. Bon, mais il ne faut pas s'en offusquer, Ce qui importe à Richard, c'est sa mission, rien que sa mission, il lui a consacré toute sa vie.
        C'est pour cela que son "mode d'emploi" est important : chaque jour, il reçoit 300 courriels et passe trois heures à y répondre (avec emacs). Son emploi du temps est chargé mais si vous l'invitez, il viendra volontiers. Ses distractions sont assez limitées mais si vous trouvez des danses folkloriques sur des musiques à sept temps qui se dansent sur cinq, vous ferez un heureux.

        • [^] # Re: Tout est logique et cohérent

          Posté par . Évalué à  10 .

          Bon, mais il ne faut pas s'en offusquer, Ce qui importe à Richard, c'est sa mission, rien que sa mission, il lui a consacré toute sa vie.

          J'ai du mal à voir le rapport entre sa mission et une possible justification de se comporter une diva, un relou ou un obtu… Les deux ne sont pas incompatibles.

          • [^] # Re: Tout est logique et cohérent

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            Ça ne justifie rien, mais des "chieurs", il y en a partout, RMS reste un homme avec ses qualités et ses défauts.
            Après aussi, je comprends en partie son texte. Quand j'invite quelqu'un, c'est souvent difficile de savoir ce qu'il aime ou pas, ce qu'il veut faire ou pas et tu dois faire certains choix à l'aveugle en priant que ça plaise. Typiquement les goûts culinaires sont tellement variés que tout choix est un risque et demander trop d'infos à son invité avant peut gêner (c'est long, chiant, etc.) pour els deux parties. RMS se fait inviter un peu partout et doit avoir un emploi du temps serré, en plus d'un nombre important de tâche à réaliser, cela permet d'éviter aux organisateurs de lui demander inlassablement les mêmes choses pour l'accueillir convenablement.

            S'il fait sa diva en "exigeant" des choses, c'est aussi pour que tout soit au mieux, et quand tu organises un truc, tu es content que tout le monde soit satisfait, il n'y a rien de pire que d'avoir un invité "emmerdé" car tu as fait un truc qu'il ne plait pas sans le vouloir…

          • [^] # Re: Tout est logique et cohérent

            Posté par . Évalué à  9 .

            Je pense que quand tu passe ton temps dans un avion et que tu rencontre autant de monde, il y a un moment ou tu veux retrouver tes habitudes, ou que tu sois

    • [^] # Re: Tout est logique et cohérent

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Même ressenti : la plupart des passages qui font bizarre ou drôle en version courte francisée sont cohérents en lisant le texte original.

  • # Monophonique

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    La partie sur la vidéo (enregistrement, diffusion, streaming) est aussi très détaillée. Comme vous pouvez vous en douter, que des formats libres : la forme ne doit pas desservir le fond du discours. Mais ce n'est pas tout, il y a plein d'autres préférences à respecter : transmettre à son assistante les rushs, si transcodage il y a, pas de codec destructif (sauf si Ogg), 44100 Hz en Monophonic (sic).

    Quel est le problème avec le monophonique ? C'est normal pour une conférence, c'est la stéréo qui serait du gâchis de bande passante…

    • [^] # Re: Monophonique

      Posté par . Évalué à  5 .

      Quel est le problème avec le monophonique ? C'est normal pour une conférence, c'est la stéréo qui serait du gâchis de bande passante…

      Tout a fait. Et ce qui importe a Richard, c'est que son discours puisse toucher un max de monde, y compris ceux qui n'ont pas une connection à très haut débit.

      • [^] # Re: Monophonique

        Posté par . Évalué à  10 .

        et ceux qui n'ont qu'une oreille

        • [^] # Re: Monophonique

          Posté par . Évalué à  3 .

          Lui n'ayant qu'une bouche, c'est sensé.

          Please do not feed the trolls

          • [^] # Re: Monophonique

            Posté par . Évalué à  5 .

            Mais beaucoup de pieds dans sa bouche.

            • [^] # Re: Monophonique

              Posté par . Évalué à  4 .

              Il met les pieds où il veut, et c'est souvent dans la bouche

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Monophonique

      Posté par . Évalué à  4 .

      Je pense que c'est le précision de la recommandation qui fait sourire le rédacteur. Et le fait que ce n'est pas le format le plus courant, même si on est d'accord que c'est tout à fait adapté.

      Encore que 44100 Hz… Il a tendance à partir dans les aigus ? Ou bien certains lecteurs ont-ils du mal avec des fréquences d'échantillonnage inférieures ?

    • [^] # Re: Monophonique

      Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 14/12/12 à 15:03

      Quel est le problème avec le monophonique ? C'est normal pour une conférence, c'est la stéréo qui serait du gâchis de bande passante…

      Dans une conférence comme celles de Stallman, où il parle seul à une audience, globalement sans support si je me rappelle bien, oui. Par contre pas nécessairement pour toutes les conférences. Par exemple une conférence sur une technique de cinéma ou de musique où l'orateur passerait des extraits de films ou sonores pour illustrer son propos, ça pourrait être justifié.

      Donc éventuellement, si dans la même journée, il y a un type qui vient parler des outils libres pour la création de film ou pour la MAO, peut-être que l'organisateur ne voudra pas s'embêter à avoir deux formats différents d'encodage.

      </mode enculeur de mouche>

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # Rien d'étonnant

    Posté par . Évalué à  1 .

    Si le sujet vous intéresse lisez le livre

    Et cela ne vous étonnera pas.
    D'ailleurs si ce Howto existe ce n'est pas pour rien …

  • # Encore faudrait-il qu'il ait quelque chose d'intéressant à dire...

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 . Dernière modification : le 14/12/12 à 12:00

    J'ai eu l'occasion de le voir une fois. Je dois avouer que, comme beaucoup de personnes présentes, j'ai été très déçu par son intervention.
    Bien sûr, ce qu'il a apporté en matière de libertés à l'informatique, donc à la liberté de l'information, donc… j'arrête là.
    Le sujet de l'intervention était d'élargir le concept du libre aux autres créations humaines. Là, j'ai vraiment eu l'impression d'un vieux gourou auquel on demande son avis sur tout et n'importe quoi, et qui répond complètement à côté parce que c'est pas son sujet. Alors, erreur de casting de la part des organisateurs ? Prétention de sa part ?
    Au résultat,

    • 3/4 de son intervention sur les 4 libertés fondamentales, etc, auprès d'un public déjà convaincu de la chose et qui était justement venu pour élargir le débat,
    • le problème des productions matérielles balayées d'un revers de manche; d'après lui, les libertés du libre sont nulles et non avenues pour ce qui n'est pas immatérielle; alors, quid des OGM, par exemple ? des brevets sur le vivant ?
    • la création musicale ramenée à sa seule forme numérisée et disponible sur internet; à quelqu'un qui parlait de la rémunération des artistes, il répond un truc à la flattr, avec bouton, click, etc ? Sait-il seulement que certaines gens jouent vivant devant un public ? On le met où le bouton ? Pour passer le chapeau, c'est du CSS3 ? Non mais sans blague…
    • etc etc

    Bref, c'est un geek, qui a beaucoup fait pour l'informatique. Si les concepts qu'il a mis en place pour l'informatique sont maintenant présents dans d'autres productions humaines, c'est très bien, mais il faut sûrement aller interroger d'autres personnes pour faire avancer le débat. Après tout, il n'a pas non plus inventé l'échange, l'entraide, etc. Il l'a "juste" formalisé pour l'informatique, merveilleuse tâche, mais pas la peine d'en faire plus.

    • [^] # Re: Encore faudrait-il qu'il ait quelque chose d'intéressant à dire...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 14/12/12 à 11:47

      il répond un truc à la flattr, avec bouton, click, etc ? Sait-il seulement que certaines gens jouent vivant devant un public ? On le met où le bouton ? Pour passer le chapeau, c'est du CSS3 ? Non mais sans blague…

      Euh…
      Flattr IRL!

      Bon, après, c'est clair que ce n'est pas avec ça que les artistes vont aller loin.

    • [^] # Re: Encore faudrait-il qu'il ait quelque chose d'intéressant à dire...

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      le problème des productions matérielles balayées d'un revers de manche; d'après lui, les libertés du libre sont nulles et non avenues pour ce qui n'est pas immatérielle; alors, quid des OGM, par exemple ? des brevets sur le vivant ?

      Idem pour l'OpenHardware. Il passe son temps à dire que la tivoïsation c'est mal, qu'il faut interdire Secure Boot, etc., mais quand on lui parle d'OpenHardware, il s'en fout.

      Pour la monnaie libre, pareil : quand on lui en parle, il ne répond pas et passe à autre chose.

      Son discours sur les brevets ne concerne que les brevets logiciels. À chaque fois il évite soigneusement de parler des autres brevets.

      La question de l'Art Libre, n'en parlons même pas.

      rms est un grand défenseur des libertés et un développeur génial, mais j'ai l'impression que quand on vient à parler d'autre chose que de software, il est complètement largué.

      la création musicale ramenée à sa seule forme numérisée et disponible sur internet; à quelqu'un qui parlait de la rémunération des artistes, il répond un truc à la flattr, avec bouton, click, etc ? Sait-il seulement que certaines gens jouent vivant devant un public ? On le met où le bouton ? Pour passer le chapeau, c'est du CSS3 ? Non mais sans blague…

      Je ne l'ai jamais entendu dire que la création artistique devait être limitée au numérique. Ce que tu dis m'étonne beaucoup : tu as une vraie source ?
      Je crois savoir que c'est justement lors des performances « matérielles » que la plupart des musiciens gagnent de l'argent. Et ça risque de durer longtemps : à ma connaissance on peut difficilement copier et modifier les musiciens qui sont sur scène, et le besoin du public d'assister à des représentations physiques n'est pas prêt de diminuer. Partant de là, un système à la flattr bien implémenté, sans intermédiaires et massivement utilisé leur permettrait en théorie de gagner beaucoup plus que la vente de copies par des vendeurs de plastique qui se servent grassement au passage.

      • [^] # Re: Encore faudrait-il qu'il ait quelque chose d'intéressant à dire...

        Posté par . Évalué à  3 .

        Je vois là la marque de quelqu'un de rigoureux qui refuse de parler de ce qu'il connait mal.
        De plus, il me semble que c'est faux dans le cas de l'OpenHardware.

        Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: Encore faudrait-il qu'il ait quelque chose d'intéressant à dire...

        Posté par . Évalué à  4 .

        j'ai l'impression que quand on vient à parler d'autre chose que de software, il est complètement largué.

        Au moins il le reconnaît et l’assume, puisqu’il ne répond pas. C’est toujours mieux que parler pour ne rien dire ou répondre à côté de la plaque.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Encore faudrait-il qu'il ait quelque chose d'intéressant à dire...

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          En effet, il y a des personnalités qui s'amusent à parler de choses qu'ils ne maitrisent pas, les ministres dans chaque gouvernement aiment donner leurs avis sur des sujets dont ils n'ont pas la responsabilité (et la connaissance des éléments de chaque sujet), pensons faire mieux que le copain. Ça donne des histoires sympas pour le journal de 20h avec une qualité exceptionnelle.

  • # Traduction tendancieuse

    Posté par . Évalué à  9 .

    Il préfère être en bonne compagnie, dans une chambre fermée.

    Il faut lui fournir une prostituée ?

    En lisant le texte orignal : il préfère être chez l'habitant, en sa/leur compagnie, plutôt que seul à l'hôtel. Il souhaite une chambre qu'il puisse verrouiller.

    • [^] # Re: Traduction tendancieuse

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Heu, le texte original ne parle pas de verrouiller la porte, juste de pouvoir la fermer (donc pas juste le canapé au milieu du salon, mais une pièce à part).

      • [^] # Re: Traduction tendancieuse

        Posté par . Évalué à  2 .

        Très juste. Je me suis laissé enduire.
        C'est l'éternelle malédiction du correctif qui doit être corrigé.

        Globalement ça fait un bon gros troll en moins : RMS ne demande pas d'avoir une chambre tranquillos avec une prostipute.
        Sérieux, ça ferait une bonne comm.

  • # Ou simplement...

    Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

    Ne pas l'inviter… Quand on se fait inviter pour parler à une conférence, on ne fait pas la fine bouche sur le type de boisson que l'on accepte (est-il au courant que Pepsi est une boisson propriétaire ?), le nombre de personnes au resto et on ne se nettoie pas les doigts de pieds pendant qu'on parle. http://www.youtube.com/watch?v=I25UeVXrEHQ

    • [^] # Re: Ou simplement...

      Posté par . Évalué à  5 .

      Pour la boisson, c'est pas non plus écrit qu'il ne viendra pas s'il n'y a pas de Pepsi, faut pas caricaturer.

      Et donner ce genre d'infos peut éviter des problèmes. Je l'ai vu à une conférence en Allemagne, ils n'avaient prévus que de l'eau à bulles (en bons allemands, l'eau plate c'est pas fait pour boire). Il a donc fallu qu'il demande de l'eau plate en plein milieu de la conférence, probablement car il ne s'était pas rendu compte du problème avant (et je le comprends, c'est insupportable de boire de l'eau gazeuse quand on aime pas ça). Je suppose que ça lui arrive régulièrement ce genre de problèmes, et je comprend la démarche de rédiger le "voilà comment ça peut bien se passer de mon point de vue".

      Les deux sont gagnants. Lui n'a pas de mauvaises surprises, et les organisateurs non plus (je plains celui qui a dû courir en plein milieu de la conférence trouver une bouteille d'eau plate).

      • [^] # Re: Ou simplement...

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        (en bons allemands, l'eau plate c'est pas fait pour boire)

        Euh… Dans n'importe quelle conférence à laquelle je suis allé en Allemagne, il y a 2 bouteilles sur la table : une plate et une pétillante. Dans les restos, on te demande quand tu commandes de l'eau. En Allemagne, tu as les deux, tout le temps. C'est plutôt un raté côté organisation même si ça avait été pour un allemand.

        • [^] # Re: Ou simplement...

          Posté par . Évalué à  7 . Dernière modification : le 14/12/12 à 17:36

          Peut-être à Berlin, ou ils voient beaucoup d'étrangers. Mais le standard pour moi c'est quand tu commandes une bouteille d'eau, c'est forcément de la gazeuse (faut bien préciser le still ou le fait qu'on souhaite de l'eau du robinet). Je suis très surpris qu'on te demande avec ou sans gaz dans tes restaurants. Je me suis même déjà pris des refus, ils avaient tout simplement pas d'eau plate (en insistant un peu j'ai eu de l'eau du robinet qui me convenait très bien, mais ils étaient choqués), dans un autre au trou du cul de la campagne on m'a déclaré l'eau du robinet non-potable, et donc que gazeuse à disposition. Des rapides recherches sur Internet me confirment dans l'idée que je ne suis pas le seul.

          Si tu ne me crois pas, tu peux aller par là. L'eau minérale non-gazeuse, c'est que 11% des ventes (et c'est beaucoup plus qu'avant, il y a 20 ans c'était introuvable). En France, c'est 30% de gazeuse (en 2001, flemme de chercher plus récent), on sent la différence. Et les fêtes/pots/conférences germanophone, je n'y vois jamais de bouteille d'eau plate.

          • [^] # Re: Ou simplement...

            Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

            Finalement la France où on ne peut pas de refuser de te servir de l'eau (qui plus est obligatoirement gratuitement) c'est quand même sympa.

            (je suis clairement pas fan de l'eau gazeuse et surtout ayant habité trop longtemps à un endroit où ce qui coule du robinet c'est de l'eau de source, l'eau en bouteille comment dire, c'est juste horrible)

            • [^] # Re: Ou simplement...

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 14/12/12 à 18:15

              Finalement la France où on ne peut pas de refuser de te servir de l'eau

              Bah… Moi je préfère l'Allemagne sur ça : certes l'eau est gratuite en France, mais vu le prix de la bouffe, je m'en sors pour largement moins cher en Allemagne bouffe + boisson qu'en France bouffe seule. Je vais bien plus souvent au resto en Allemagne, c'est certes moins bon mais au moins c'est abordable!
              Allez, une idée de prix la dernière fois que j'ai pris un kebab dans les capitales respectives dans des endroits équivalents : 4€50 contre 2€50, ben la différence tu peux largement te payer la boisson qui est gratuite dans l'autre pays!

              • [^] # Re: Ou simplement...

                Posté par . Évalué à  1 .

                Euh… C'est normal que tu parles de restaurant et que juste après tu parles de… kebab?

                A part ce point légèrement trollifère… Je pense que c'est juste une question de culture, et si donner de l'eau est obligatoire en france, il faut savoir pourquoi: non assistance à personne en danger, tout simplement.
                Parce que dans certaines régions, ne pas boire au cours de la journée peut vite filer des malaises, avec le soleil qui cogne (bon, pas chez moi, certes).
                A noter qu'aller dans un hopital et demander un casse-croûte implique également une obligation de service, selon ma mère qui à bossé plus de 30 ans dans les cuisine d'un tel établissement.

                Pour la qualité de la bouffe: je fais partie de ceux qui ne sont pas riches, mais qui pour autant refusent le "McDo" quitte à payer le double dans une brasserie (12€ t'as une formule type entrée+plat ou plat+dessert dans une brasserie parisienne - faut bien bosser, sinon je serai heureux de ne pas le savoir! - , et dans ma normandie, pour le même prix tu as le trio gagnant :P).

                Question de culture pour ce point, j'imagine. D'un autre côté, le résultat sur la santé est intéressant: les gens de ma génération qui vont plus facilement au McDo ont une tendance à l'embonpoint que je n'ai pas.
                Métabolisme? Possible, mais je pense que "le clown qui me fait mal au ventre sans me faire rire" n'y est pas étranger. Même combat pour les casse-croûte/kebab/touskonve de bouffe rapide.

                PS: je ne suis pourtant pas vieux, pour m'opposer aux fast-food, du haut de mes 26 ans… je ne suis donc encore qu'un jeune con ;)

                PPS: fin de la parenthèse

            • [^] # Re: Ou simplement...

              Posté par . Évalué à  3 .

              Finalement la France où on ne peut pas de refuser de te servir de l'eau (qui plus est obligatoirement gratuitement) c'est quand même sympa.

              Apparemment, pour avoir eu affaire à un tenant de café bien mal embouché et peu commerçant, ce serait une coutume et non une obligation légale. Dans un sens je préfère, le législateur n'a pas pour moi à tout légiférer, et la loi de la concurrence fait le reste : je ne suis pas prêt de remettre les pieds là-bas, et je ne suis pas le seul, ce café est connu pour être à éviter.

              • [^] # Re: Ou simplement...

                Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 15/12/12 à 16:05

                En effet, sauf dans le cas d'une deshydratation sévère (je pense particulièrement aux enfants en vieux en période de fortes chaleurs) où le fait de refuser un verre d'eau gratuit constitue une non-assistance de personne en danger, il n'existe aucune obligation de servir de l'eau du robinet gratuitement. Enfin ça fait partit en France des coutumes tellement ancrées, qu'il s'agit clairement d'un geste non commercant qui peut être préjudiciable à la réputation, mais pas illégal.

              • [^] # Re: Ou simplement...

                Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

                ce serait une coutume et non une obligation légale.

                Je crois qu'il faut préciser, je reprend la phrase de Crev et rajoute 4 mots : Finalement la France où on ne peut pas de refuser de te servir de l'eau (qui plus est obligatoirement gratuitement) lors d'un repas c'est quand même sympa.

                http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Carafe-d-eau-verre-d-eau
                "La gratuité de la carafe d'eau découle de l'arrêté n° 25-268 du 8 juin 1967 concernant l'affichage des prix qui définit également le couvert. Il comporte obligatoirement : le pain, l'eau ordinaire, les épices ou ingrédients, la vaisselle, verrerie, serviettes, etc.
                En conséquence, le restaurateur ne peut pas facturer la carafe d'eau ordinaire en accompagnement d'un repas."

                Bref, ça dépend de quoi vous parlez (resto ou café)

          • [^] # Re: Ou simplement...

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Peut-être à Berlin, ou ils voient beaucoup d'étrangers.

            Mmm… Je vais ailleurs aussi ;-).

            Je suis très surpris qu'on te demande avec ou sans gaz dans tes restaurants

            Je suis surpris du contraire. Sommes-nous dans le même pays? C'est parfois non demandé, mais me semble rare (subjectif). C'est clairement majoritairement pétillant (et quand tu demandes de l'eau, on te demandes "pétillant?" pour confirmer), et c'est peut-être parce que mon caractère étranger se détecte en 1 mot.

            en insistant un peu j'ai eu de l'eau du robinet qui me convenait très bien

            Euh… C'est donc moi qui n'insiste pas assez? Car 95% du temps, j'ai le droit à "Nein", clair et net (et en pratique, je demande quasiment plus).

            mais ils étaient choqués

            Tu m'étonnes :).

            • [^] # Re: Ou simplement...

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Je me rappellerai toujours, à Sarrebruck, le serveur à qui je demande de l'eau plate, qui me dit oui, et qui m'en apporte de la gazeuse en précisant : « elle est gazeuse… mais seulement un petit peu ! » Heureusement, le repas était très bon, et effectivement pas trop cher !

          • [^] # Re: Ou simplement...

            Posté par . Évalué à  2 .

            C'est étrange, de mémoire (je n'y vais pas tous les jours non plus) à Trèves (Trier) si on demande de l'eau on nous donne de la plate ou on demande, alors qu'il faut préciser pour la pétillante. Il me semble que mes collègues allemand utilisent juste Wasser pour l'eau plate et Sprudel pour la pétillante. Bon, vu que je ne bosse pas en Allemagne ni en parlant allemand, c'est un peu différent, mais bon.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Ou simplement...

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je confirme, au resto en Allemagne, quand on commande de l'eau sans précision, c'est généralement de l'eau à bulle que le serveur va ramener.

      • [^] # Re: Ou simplement...

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        ils n'avaient prévus que de l'eau à bulles (en bons allemands, l'eau plate c'est pas fait pour boire). Il a donc fallu qu'il demande de l'eau plate en plein milieu de la conférence

        Ouais enfin faire chier pour de l'eau plate alors qu'il arrive bien à boire du Pepsi…

        • [^] # Re: Ou simplement...

          Posté par . Évalué à  5 .

          J'ai franchement du mal à voir le rapport.

          Moi-meme je deteste l'eau gazeuse, alors que je bois d'autres boissons pétillantes.

          En plus, demander de l'eau plate, est-ce vraiment "faire chier" ?

      • [^] # Re: Ou simplement...

        Posté par . Évalué à  2 .

        (je plains celui qui a dû courir en plein milieu de la conférence trouver une bouteille d'eau plate)

        J'imagine que l'eau courante est potable.

        • [^] # Re: Ou simplement...

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Pour un Allemand "éduqué", techniquement ce n'est pas imaginable de filer de l'eau du robinet à un invité (souvenirs souvenirs de ma belle maman horrifiée à me voir aller au robinet remplir mon verre, cris "mais on a de l'eau!" sous entendu que l'eau du robinet n'est pas de l'eau, et moi je ne connaissais pas à l'époque, choc culturel qui était presque une incident diplomatique).

  • # Légende urbaine ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    L'hôtel ne doit être considéré qu'en dernier recours et uniquement s'il n'a pas à décliner son identité
    (souvent une contrainte légale dénoncée par RMS).

    Tiens, je suis pas le seul à faire cela alors.
    J'ai l'impression que décliner son identité (par une pièce) dans un hôtel est devenu un mythe puissant et/ou une légende urbaine bien ancrée depuis le temps.

    A chaque hôtel où je passe, lorsqu'on me demande ma pièce d'identité, je refuse poliment. Généralement, le ou la réceptionniste s'offusque et prétend une obligation d'avoir toujours ses papiers d'identités sur soi (2nd légende urbaine). Je rétorque alors que l'obligation d'avoir ses papiers d'identités (sur soi) était en vigueur à l'époque de Vichy et fut abrogée après la fin de cette période. (décret n°55-1397 du 22 octobre 1955 / Art 78-2 du code de procédure pénale). En général, ils ne savent plus quoi répondre et passent à autres choses. (de temps à autres, j'ai des récalcitrants qui refusent de délivrer la chambre, mais cela ne tient généralement qu'une 10ène de minutes après une brève discussion, voire parfois un petit forcing). Le plus drôle, c'est qu'après mon passage, lorsque je reviens, ils ne demandent plus rien.

    Ceci dit, j'aimerais bien savoir d'où vient l'idée des hôteliers de demander la carte d'identité. Si quelqu'un à une piste, je suis preneur.

    • [^] # Re: Légende urbaine ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      Ça vient probablement des fiches de polices, qui étaient en vigueur jusqu'à 1975 pour toute la population et pour tous les hôtels. Et reste en vigueur pour les étrangers, si je comprends bien le décret de l'époque. On peut d'ailleurs facilement en trouver trace dans les anciens livres policiers, avec le gérant de l'hôtel qui a oublié de le faire remplir.

    • [^] # Re: Légende urbaine ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      Et maintenant ça alimente leur CRM…

    • [^] # Re: Légende urbaine ?

      Posté par . Évalué à  6 .

      Ceci dit, j'aimerais bien savoir d'où vient l'idée des hôteliers de demander la carte d'identité. Si quelqu'un à une piste, je suis preneur.

      Comme généralement l'inspection de la chambre le jour du départ est fait après que tu sois parti physiquement de l'hôtel, ils préfèrent savoir qui tu es au cas où tu aurais fait un feu de camp sur le lit le dernier soir. Enfin, je suppose que c'est une des raisons, pouvoir éventuellement demander des comptes à quelqu'un qui aurait fait des dégâts.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Légende urbaine ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Comme généralement l'inspection de la chambre le jour du départ est fait après que tu sois parti physiquement de l'hôtel, ils préfèrent savoir qui tu es au cas où tu aurais fait un feu de camp sur le lit le dernier soir.

        Du coup, on appréciera le respect du contradictoire si c'est fait après ton départ.

        Prochainement, je vous proposerais peut-être un commentaire constructif.

        • [^] # Re: Légende urbaine ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          En même temps, ça permet de ne pas faire attendre les gens qui préfèrent pouvoir partir tout de suite.

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Légende urbaine ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      une obligation d'avoir toujours ses papiers d'identités sur soi (2nd légende urbaine)

      (en France)

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Légende urbaine ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      A chaque hôtel où je passe, lorsqu'on me demande ma pièce d'identité…

      Ça arrive à beaucoup de monde en France ? Car en 20 ans (je ne vais pas souvent à l’hôtel, max deux/trois fois par an), ça ne m'est jamais arrivé que l'on me demande une pièce d'identité, je ne savais même pas que ce genre de pratique existait encore depuis la disparition des fiches de police.

      • [^] # Re: Légende urbaine ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Mes observations sur 10 ans : 1% à 3% des hôtels français ; jamais les chaînes (peut-être les hôtels très luxueux, que je ne pratique pas). Juste de la méconnaissance de la part des hôtelier, donc ; et effectivement remplir des grosses bases de données à la réservation, mais sans vérification.

  • # C'est dingue ce comportement

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Tu retires le nom de RMS dans l'article et là, tu te dis que ce type a l'air d'un sacré chieur qui manque clairement de savoir vivre.

    Quand quelqu'un se comporte aussi mal en public, je ne vois pas pourquoi j'irais lire sa bibliographie pour tenter de le comprendre et de justifier son comportement.

    Certains acteurs du monde du libre me semblent assez "fermés" aux autres. C'est presque une forme d'autisme dans son cas.

    • [^] # Re: C'est dingue ce comportement

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Si tu retire le nom RMS de l'article, pensent quand même à ajouter qu'il s'agit de quelqu'un qui fait énormément de conférence par an, sans forcément être payé pour.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: C'est dingue ce comportement

      Posté par . Évalué à  2 .

      les grands hommes qui ont de grandes idées sont souvent invivables voir connards

    • [^] # Re: C'est dingue ce comportement

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Certains acteurs du monde du libre me semblent assez "fermés" aux autres. C'est presque une forme d'autisme dans son cas.

      Si tu lis sa bio, je pense qu'il en parle … il faudrait retrouver le lien.

      Un collègue l'a hébergé lorsqu'il est venu dans notre école porter la bonne parole et il a trouvé ça assez drôle (plus que sa femme d'ailleurs) en précisant que: «C'est un personnage».

      À sa décharge, lorsque l'on voyage bcp et que l'on rencontre bcp de culture différentes, c'est mieux de dire quels sont nos attentes clairement.

      Pour l'anecdote, lorsqu'il s'est trouvé devant le restaurant choisi après la conférence, il a précisé que ça ne convenait pas et il a fallut changer ;-)

  • # Besoin de PSY

    Posté par . Évalué à  -10 .

    Il a vraiement des plusieurs psy et de ce psy là aussi http://www.youtube.com/watch?v=mYPvAMrMzwI :D

  • # Richard, respects.

    Posté par . Évalué à  -9 .

    Richard, je l'aime beaucoup pour ce qu'il fait et pour ce qu'il est.

    Je garde vivace à l'esprit le grand respect qu'il m'a accordé alors que je le sollicitais :

    • son écoute attentive de mes propos sur Zino
    • l'interaction qui s'en est suivie par mail (avec l'imposition de faire court et structuré, je m'y suis plié)
      • avec le dépassement d'une réticence née d'un avis défavorable d'un ami à lui (parfaitement francophone) à la lecture du CDCF - je n'ai pas publié cette partie introductive de nos échanges.
      • où il a manifesté son soutien au principe du projet : « Thanks for writing a clear description. Now I understand what you are saying, and I can comment on it. It sounds good in principle ».

    Voici les prémices de l'interaction :

    Alors qu'il était debout, au milieu d'une sale de conférence, écoutant des propos échangés à la tribune, je me suis approché, l'ai salué (il s'est tourné vers moi, m'a salué, il ne m'avait jamais vu). Je lui ai parlé, suggérant que ce que j'avais à dire pourrait se révéler important. Je mesurais que je pouvais le déranger mais je n'imaginais pas qu'il eu pu en aller autrement, étant donné le planning. Il m'a proposé de s'éloigner pour comprendre. J'ai alors parlé trop vite pour lui et il m'a repris sur ce point. Une fois a suffit, je connaissais son problème. J'ai continué lentement en articulant distinctement. Il m'a écouté très attentivement. Une expérience de respect mutuel. Tout le restant de nos échanges en direct puis par mail ont été emprunt de ce même respect. J'ai senti un esprit sain et profond.

    • [^] # Re: Richard, respects.

      Posté par . Évalué à  -9 .

      Si j'ai une remarque à faire, c'est sur mon comportement à l'occasion de la publication de nos échanges. Ayant écrit "respect mutuel", je me sens en défaut : je ne lui ai pas demandé son avis. Je le regrette pour une raison éthique évidente. Je me contente de cette considération.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.