Revue de presse de l’April pour la semaine 40 de l’année 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
22
10
oct.
2017
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[ZDNet France] Non, Linux n’est pas soudain devenu populaire sur PC
Par Steven J. Vaughan‐Nichols, le mercredi 4 octobre 2017. Extrait :

« En août et septembre, les chiffres de NetMarketShare mesuraient un bond de la part de marché des PC [GNU/]Linux dans le monde. L’heure est‐elle venue pour [GNU/]Linux sur PC ? En fait, non. »

[Le Monde.fr] « Le pouvoir judiciaire devient le parent pauvre de l’antiterrorisme »
Par Camille Bordenet, le mardi 3 octobre 2017. Extrait :

« Le texte permettant une sortie de l’état d’urgence vient d’être approuvé en première lecture par les députés. Retour sur la longue histoire de la justice d’exception. »

Et aussi :

[Rue89Lyon] François Aubriot : « Le logiciel libre redonne de la valeur à l’individu »
Par Bertrand Enjalbal, le mardi 3 octobre 2017. Extrait :

« Avec l’association Ploss-RA il prêche leur bonne parole du logiciel libre. Notamment auprès des administrations. Et ce n’est pas toujours évident. »

[Numerama] VideoLAN a refusé des dizaines de millions de dollars pour placer de la pub dans VLC
Par Julien Lausson, le lundi 2 octobre 2017. Extrait :

« Saviez‐vous que le président de VideoLAN a refusé des dizaines de millions de dollars en échange de l’ajout de publicités et de bouts de code douteux dans VLC ? Connaissez‐vous l’histoire de l’icône du lecteur multimédia ? Ou du risque que font peser la NSA et la CIA sur le projet ? Non ? Alors, il est temps de lire les réponses que le président de VideoLAN a données aux questions des internautes. »

[ZDNet France] Contrat open bar Microsoft‐Défense : l’April pointe l’armée « victime du syndrome de Stockholm »
Par Thierry Noisette, le lundi 2 octobre 2017. Extrait :

« L’association libriste publie les documents — passablement noircis — qui lui “confirment que l’administration est déterminée à s’enfermer toujours davantage” dans des solutions Microsoft. »

Et aussi :

  • # ZDnet & Linux, le grand n'importe quoi

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    On apprend qu'il s'agit probablement d'une erreur de calcul la montée soudaine de Linux dans les statistiques d'un organisme.

    • On a peut être compté aussi ChromeOS qui est aussi basé sur Linux (et Android est basé sur de la choucroute ?)
    • À la fin, on se retrouve avec 1,5 % de Linux et je site avec les fautes de typo : « 45,9%, suivi d'Apple iOS à 25,5%, Android à 18,6% et MacOS à 8,5% ».

    Bon, plusieurs choses m'échappent là :
    * Si on compte Linux (qui ne compterait que GNU/Linux et ChromeOS/Linux (on e sait par quel miracle) et Android/Linux, on se retrouve à 20.6 % ok, ça fait toujours 2,3 fois fois plus de Windows que de Linux, on ne va pas s'en plaindre, je vois toujours pas pourquoi avoir exclus Android du calcul Linux mais y avoir intégré GNU/Linux et ChromeOS, mais je suis pas dans la tête de ces grands savants ;).
    * iOS, 25,5 % et Android 18,6 %, OK, je veux bien que mon entourage et les gens que je rencontrent partout, ne soient absolument pas, mais pas du tout un échantillon représentatif, mais depuis au moins 5 ans les ventes de terminaux Android sont largement supérieures. Je cherche rapidement je tombe sur plusieurs statistiques, 2013 67 % Android, 28.3 % iOS, 2014, pour les tablettes uniquement, 65.8 % Android, 28.4% iOS, en fin d'année, tout confondu, 69,9 % Android, 20 % iOS, j'en prend un plus récent 4 trimestre 2016 : Android, 81.7 %, iOS, 17.9 %.

    Ça fait environ 4~5 ans d'affilé de gigantesques ventes avec en moyenne 70 % Android et aux environs des 20~22 % iOS.

    J'aurais donc tendance à dire que plus raisonnablement, le marché de postes clients sous Windows est à peu près équivalent au nombre de postes clients sous Linux (GNU, Android, ChromeOS et autres confondus), mais étant donné le peu de fiabilité des informations données, ça me parait plus prudent de pouvoir en tirer aucune conclusion .

    Au passage j'aimerais bien un comparatif avec le nombre de ventes d'appareil sous windows (même si on ne tiens pas en compte les portable installés sous Linux immédiatement après achat, en raison de la vente liée forcée), et l'ensemble des postes sous les différentes déclinaisons de Linux et sans OS (genre un PC en kit rue Montgallet) où l'on peut imaginer tout et n'importe quoi (Linux, Windows sans license, windows avec la licence d'un autre pc, hackintosh, Android/Linux ou ChromeOS/Linux pour x86, BSD ou autre OS (Haiku etc…).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.