Revue de presse de l'April pour la semaine 7 de l'année 2015

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik et ZeroHeure. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
23
17
fév.
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[L'OBS] «Surveiller, tout en se cachant, est la forme la plus haute du pouvoir»

Par Claire Richard, le dimanche 15 février 2015. Extrait :

Frank Pasquale, professeur à l’Université du Maryland, vient de publier «The Black box society». Il décrit comment les algorithmes, protégés par le secret commercial, créent de nouveaux rapports de pouvoir.

Lien vers l'article original : http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/15/surveiller-les-autres-tout-cachant-est-forme-plus-haute-pouvoir-257575

Et aussi :

[La Presse] Contrats informatiques du gouvernement: l'ombre du crime organisé plane

Par Patrice Bergeron, le vendredi 13 février 2015. Extrait :

Le crime organisé pourrait très bien être impliqué dans l'attribution des contrats informatiques au gouvernement, soupçonne un collectif de 16 organismes regroupant notamment des syndicats, qui dénonce le gaspillage dans les projets informatiques gérés par l'État.

Lien vers l'article original : http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201502/13/01-4843943-contrats-informatiques-du-gouvernement-lombre-du-crime-organise-plane.php

Et aussi :

[usine-digitale.fr] L'open source, un travail d'amélioration continue et communautaire qui séduit les industriels

Par Morgane Remy, le mercredi 11 février 2015. Extrait :

L’open source fait des petits. Né dans le logiciel, avec du code source "ouvert" et accessible à tous si l’auteur n’oppose aucune restriction, le concept "open" touche désormais le hardware. Il permet désormais à des communauté de "makers" de fabriquer des objets dont les conceptions sont ouvertes et de les améliorer. Un bon moyen pour une start-up de se lancer dans un projet, à moindre coût. D'abord réticentes, les grandes entreprises se mettent à leur tour à regarder avec intérêt ces nouvelles pratiques; Y compris dans des secteurs longtemps réticents, comme l’automobile.

Lien vers l'article original : http://www.usine-digitale.fr/editorial/l-open-source-un-travail-d-amelioration-continue-et-communautaire-qui-seduit-les-industriels.N307172

Et aussi :

[Next INpact] De plus en plus d'acteurs en faveur d'une réforme du droit d'auteur

Par Marc Rees, le mercredi 11 février 2015. Extrait :

Le récent projet de rapport de Julia Reda, eurodéputée du Parti Pirate, n’a pas reçu qu’une pluie d’orties des ayants droit et du ministère de la Culture. Il a été aussi très favorablement accueilli par des acteurs d’horizons très divers.

Lien vers l'article original : http://www.nextinpact.com/news/93039-de-plus-en-plus-dacteurs-en-faveur-dune-reforme-droit-dauteur.htm

Et aussi:

[Silicon.fr] Android: Microsoft et Samsung mettent fin à leur dispute

Par David Feugey, le mardi 10 février 2015. Extrait :

Un accord confidentiel a été signé entre Microsoft et Samsung au sujet d’Android. Encore une fois, Microsoft a évité la case justice.

Lien vers l'article original : http://www.silicon.fr/brevets-android-microsoft-samsung-fin-dispute-secret-107970.html

[EducPros] Les fablabs ou la pédagogie de la bidouille

Par Céline Authemayou, le lundi 9 février 2015. Extrait :

Les fablabs – pour "ateliers de fabrication" – se multiplient sur tout le territoire français. L’enseignement supérieur n’échappe pas au phénomène: universités et écoles créent leur propre structure. Plus que de simples ateliers de bidouille réservés aux fous de technologies numériques, ces lieux permettent aux établissements de décloisonner leurs enseignements tout en valorisant l’apprentissage par l’action.

Lien vers l'article original : http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/fablabs-la-pedagogie-de-la-bidouille.html

[ZDNet France] Villes internet et déserts numériques, la fracture s'agrandit-elle?

Par Frédéric Charles, le dimanche 8 février 2015. Extrait :

Les labels 2015 « territoires, villes et villages internet » sont arrivés, les Départements réclament leur label. La folie du label contamine t-elle la république numérique?

Lien vers l'article original : http://www.zdnet.fr/actualites/villes-internet-et-deserts-numeriques-la-fracture-s-agrandit-elle-39814346.htm

  • # Secret commerciaux et ouverture...

    Posté par . Évalué à 4.

    les algorithmes, protégés par le secret commercial, créent de nouveaux rapports de pouvoir.

    Travaillant dans une société dont l'activité est la transformation de voitures, je peux affirmer que ce point en particulier est révélateur d'une mainmise de certains constructeurs dans le domaine automobile: spec's propriétaires, non divulguées, y compris aux partenaires (le partenariat lui-même répond à des critères [trop] exigeants voire inabordables), complexité au demeurant voulue, protection des détails de mise en œuvre pour des "raisons de sécurité" (lire «parce qu'on veut pas qu'on nous pique nos idées!»)…

    Jadis, la mécanique ne demandait que des compétences de mécanicien, à peu de choses près. Aujourd'hui l'électronique a littéralement envahi la voiture et il devient de plus en plus difficile de l'éviter ou de la contourner. C'est même impossible dans certains cas et seules des solutions du genre bidouille sont applicables.

    Si le propriétarisme a aujourd'hui trouvé une contre-offensive viable dans le logiciel libre ou l'open source, ce n'est hélas pas encore le cas du matériel. Et encore moins dans le domaine de l'automobile. Ceci dit (et heureusement), le travail a commencé.

    L'open source, un travail d'amélioration continue et communautaire qui séduit les industriels

    Je reste en effet persuadé que cela s'améliorera. Les initiatives du genre Open Hardware ont déjà ouvert la voie. Je suis sûr qu'il ne s'agit que d'une question de temps avant qu'on voie les constructeurs disposés à ouvrir leurs spécifications et mettre un terme à leur… «auto-protection».

    • [^] # Re: Secret commerciaux et ouverture...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Jadis, la mécanique ne demandait que des compétences de mécanicien, à peu de choses près. Aujourd'hui l'électronique a littéralement envahi la voiture

      Et du coup on a des effets pervers, du genre, la seule différence entre une voiture (par exemple une Volvo V70 "de base" ) lambda et la même bien plus puissante (à part le prix) est une puce, qui permet d'accélérer bien plus fort. le moteur est le même. Pourquoi payer 15 000 Euros de plus, quand une puce qui fait le boulot coûte moins d'un millier d'Euros ?
      Bien sûr, en cas d'accident, si on n'a pas prévenu son assurance qu'on a, en fait, un modèle plus puissant, on est mal (les freins et la structure de la voiture sont renforcés sur les modèles plus puissants…)
      Mais la tentation est forte, et ces puces sont en vente libre (hypocrisie quand tu nous tiens, je pense qu'on a le droit de les acheter mais pas de les installer), dans les dernières pages de magazines auto.

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: Secret commerciaux et ouverture...

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 20/02/15 à 09:30.

      Je reste en effet persuadé que cela s'améliorera. Les initiatives du genre Open Hardware ont déjà ouvert la voie. Je suis sûr qu'il ne s'agit que d'une question de temps avant qu'on voie les constructeurs disposés à ouvrir leurs spécifications et mettre un terme à leur… «auto-protection».

      J'ai l'impression que, même dans l'industrie automobile, le mouvement est déjà amorcé: OSVehicle en Italie partage les plans de son véhicule, les Microfactory de Localmotors permettent de relocaliser la fabrication en créant de petites usines pour des besoins locaux, en sont des exemples.

      Comme je ne travaille pas dans ce secteur, je ne sais pas ce que ça vaut: est-ce qu'il y a, là aussi, des « secrets de fabrication » (ou autres) qui font que c'est ouvert, mais pas trop ?

      Edit: correction mauvais lien.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.