Revue de presse de l'April pour la semaine 15 de l'année 2011

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns. Licence CC by-sa
18
19
avr.
2011
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

Par Frédéric Joignot, le samedi 16 avril 2011. Extrait:

Les réactions aux séismes japonais et aux révolutions arabes montrent qu'avec la mondialisation émergent aussi des sentiments altruistes, généreux.C'est l'idée que défend l'essayiste américain Jeremy Rifkin dans son nouveau livre.

Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/week-end/article/2011/04/15/jeremy-rifkin-une-empathie-nouvelle-gagne-l-humanite_1507194_1477893.html

[ITRmanager.com] L’Open Source à géométrie variable…

Par Stéphane Sabbague, le jeudi 14 avril 2011. Extrait:

L’Open Source n’est-il pas finalement un concept à géométrie variable ou, soyons provocateur, un simple argument marketing, voire le moyen de commencer un travail à bon compte pour mieux s’approprier ensuite le résultat et ses évolutions, mais cette fois-ci sans partage ?

Lien vers l'article original: http://www.itrmanager.com/articles/117730/open-source-geometrie-variable-stephane-sabbague-president-calipia.html

[cio-online.com] Le Cigref étudie la maturité des entreprises en terme d'open-source

Par Bertrand Lemaire, le mercredi 13 avril 2011. Extrait:

Découvrez le contexte du marché des systèmes d'information avec CIO-Online: chiffres-clés, sondages express, actualités.

Lien vers l'article original: http://www.cio-online.com/actualites/lire-le-cigref-etudie-la-maturite-des-entreprises-en-terme-d-open-source-3550.html

[LeMonde.fr] Christian Paul : "l'abrogation d'Hadopi ne signifie pas l'abandon du droit d'auteur"

Par Laurent Checola et Damien Leloup, le mercredi 13 avril 2011. Extrait:

Dans un chat au Monde.fr, le responsable du Laboratoire des idées du parti socialiste détaille le programme numérique de sa formation.

Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/04/13/christian-paul-l-abrogation-d-hadopi-ne-signifie-pas-l-abandon-du-droit-d-auteur_1506918_651865.html

[PC INpact] Malgré ses directives d'interopérabilité, l'UE s'attache à Microsoft

Par Vincent Hermann, le mercredi 13 avril 2011. Extrait:

L’année dernière, l’Europe s’est dotée d’un texte important concernant les infrastructures publiques de gestion de l’information, autrement dit les parcs informatiques. Nommé « European Interoperability Framework », il concerne aussi bien les instances européennes que les pays membres et indique que les gouvernements doivent privilégier les solutions libres lorsque cela est approprié. Mais voilà que la Commission européenne négocie en ce moment même avec Microsoft l’extension d’un contrat qui permet à Windows d’être installé sur 36 000 postes.

Lien vers l'article original: http://www.pcinpact.com/actu/news/63070-europe-contrat-microsoft.htm

[webdo] Le logiciel libre en Tunisie: enfin le bout du tunnel ?

Par Melek Jebnoun, le lundi 11 avril 2011. Extrait:

"Libre", ce mot tant utilisé depuis le 14 Janvier: libre de choisir, libre de participer, liberté d'expression et depuis peu, une expression résonne dans nos oreilles sans cesse: logiciel libre. Un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication, en vue de sa diffusion, sont permises, que ce soit sur le plan technique ou bien légal.

Lien vers l'article original: http://www.webdo.tn/2011/04/11/le-logiciel-libre-en-tunisie-enfin-le-bout-du-tunnel-2/

Et aussi:

[LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

Par Raphaël Meltz, le lundi 11 avril 2011. Extrait:

Régulièrement on nous pose la question. Ou alors on nous propose. Pourquoi Le Tigre n’est pas sur Facebook, sur Twitter ? Vous voulez qu’on s’en charge ? Je réponds poliment - pas toujours poliment - que non merci ça ira très bien comme ça. Encore faudrait-il se justifier. Voici quelques explications.

Lien vers l'article original: http://www.le-tigre.net/Et-nous-assistames-les-bras-=26223.html

[Les Echos] Paroles de hacker

Par Eric Filiol, le lundi 11 avril 2011. Extrait:

Depuis quelques mois (fin 2009 exactement), une série d’attaques informatiques relativement ciblées mais néanmoins de grande envergure ont été menées.

Lien vers l'article original: http://blogs.lesechos.fr/intelligence-economique/paroles-de-hacker-a5543.html

  • # [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Très bon article. Ça fait du bien.
    Merci pour le lien.

    • [^] # Re: [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      À part le fait qu'ils confondent allègrement Web et Internet, très bon article en effet.

    • [^] # Re: [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne comprenais pas le titre, et en suivant le lien je comprends mieux: il s'agit de la privatisation du web, et non la privation. Ce n'est visiblement pas une faute de frappe vu que ça apparaît 2 fois dans la dépêche et dans le titre du commentaire auquel je réponds, aussi ce serait bien de corriger.

      Sinon l'article est en effet très bon, et d'ailleurs on avait déjà entendu parler du Tigre pour leur excellent portrait google, qui n'avait malheureusement fait du bruit que pendant un temps (genre « ah ben wé tiens, ça fait peur ! Bon faut que je mette quelques photos publiques de mes dernières vacances sur blahblah.com »).

      Par contre je lui reproche 2 choses:

      • j'en ai un peu marre qu'on ne parle que de Diaspora comme alternative à l'autre truc bleu, alors que d'une ça n'est pas encore fonctionnel, de deux il y'en a d'autres (Jappix - qui lui fonctionne déjà -, GNU Social, etc - je viens de trouver une liste là: http://libreplanet.org/wiki?title=Group:GNU_Social/Project_Comparison ); et qu'en plus Diaspora - corrigez-moi si je me trompe -, est justement parti pour être lié à une entreprise privée (à lier avec l'article), même si l'utilisation de protocoles standards et de la décentralisation en limite fortement les conséquences.

      • il laisse entendre qu'il n'y a plus d'espoir, que tout est mort et tout le monde a abandonné, ce qui est on ne peut plus faux; et j'en prends pour témoins les projets que je viens de citer, et moi même qui travaille également sur un tél projet, et nous manquons justement cruellement de visibilité, surtout sur des sites grand public.

      • [^] # Re: [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

        Posté par . Évalué à 2.

        Hors sujet mais il me semble qu'à une époque, GNU Social, Movim et Jappix parlaient de se rapprocher, ou au moins de s'assurer que des passerelles des-uns vers les-autres seraient possibles.

        C'est toujours prévu?

        • [^] # Re: [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je n'ai pas eu le temps de me pencher sur GNU Social et Movim plus que ça, mais Jappix étant basé sur XMPP, c'est compatible avec d'autres projets de fait.
          De toute façon ce qu'on appelle pompeusement un réseau social, c'est rien de plus qu'un client de messagerie comme on les connait depuis ICQ (je dirais bien IRC, mais il manquerait la liste de contacts).

      • [^] # Re: [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Moi, je comprends bien le titre de « privation du web » à travers l'idée que si des entreprises accaparent une écrasante proportion d'utilisateur, le web devient très petit. On y déjà, quand des amis ne diffusent leur contenu que via ces réseaux privateurs de liberté.

        • [^] # Re: [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Oui j'ai failli le préciser dans mon commentaire que ça pouvait avoir un sens, mais non seulement c'est un peu tiré par les cheveux, mais surtout ce n'est pas ce qu'a voulu dire l'auteur de l'article.

        • [^] # Re: [LE TIGRE] Et nous assistâmes, les bras ballants, à la privation du web

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Moi, je comprends bien le titre de « privation du web » à travers l'idée que si des entreprises accaparent une écrasante proportion d'utilisateur

          Bof, je comprends bien la critique faite à facebook. On voit bien qu'ils essayent de faire en sorte que de plus en plus de gens échangent sur cette plate forme et n'en sorte plus. Et je ne serai pas étonné si dans le futur facebook propose d'héberger de plus en plus de contenu… typiquement il y a des groupes de musique qui mettent plus souvent leur facebook à jour que leur site web. Et sur une page facebook rien n'est fait pour communiquer avec l'extérieur (par exemple pas de flux RSS…).

          Alors que twitter il est où le problème ? C'est un service centralisé et privée effectivement mais il est assez ouvert à l'extérieur. En tout cas c'est moins problématique qu'un acteur comme google…

  • # Génial l'article d'Eric Filliol

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "Paroles de hacker", l'article d'Eric Filliol est tout à la fois un pamphlet, un cri d'alerte et un panégyrique du hack. Ça déménage!

    Je résume:
    L'institution française prend des annés de retard en ignorant et réprimant les hackers, alors qu'ils ont une capacité d'innovation très importante. D'autres pays l'ont bien compris où les hackers occupent une place importante. Or devant l'incurie des politiciens actuel, qui servent de plus en plus les intérets particuliers, les hackers se découvrent peu à peu une conscience politique. Déjà conscients du dévoiement de l'informatique, qui peut nous entraîner vers un monde Orwellien ou Kafkaien, ils revendiquent de plus en plus clairement un rôle de gardiens et protecteurs des libertés. Mais parce qu'en face il n'y a qu'un discours répressif, il pourrait bien se produire une révolution informatique.

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Génial l'article d'Eric Filliol

      Posté par . Évalué à 1.

      Article très intéressant mais l'ouverture "Et quoi qu’on en dise, les révolutions n’ont jamais rien apporté de bon sur le moyen et long terme." gâche un peu le propos.

      J'ai plutôt tendance à penser que les révolutions permettent une remise à plat de systèmes défaillants.

  • # [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

    Posté par . Évalué à 7.

    Bon, je vais aller à contre-courant de ce bel optimisme:

    Avec tout le respect que j'ai pour ce Monsieur qui en sait sûrement plus que moi sur d'innombrables sujets, je dois lui dire que cette empathie, je ne la vois pas dans mon quotidien.

    Je dirais plutôt qu'on voit une empathie variable à travers le monde, et qu'on est sensibilisé à la douleur des autres, et prêts à faire un geste... pourvu que ça ne nous coûte pas trop cher.

    Encenser des gens sur le net, c'est bien, ça permet de soigner son bien-être à travers la validation du message par les autres ("oh t'as raison! qu'est-ce qu'ils sont malheureux et courageux"), un message envoyé gratuitement depuis l'autre bout du monde.

    Une fois décroché de l'ordinateur, dans la vraie vie réelle, le chacun pour sa gueule reprend de plus belle, à grands coups de "certes, ce serait mieux si tout le monde s'entre-aidait, les autres peuvent commencer, je suis!" et autre "ah oui c'est mieux de faire comme ça, tout le monde devrait le faire, mais moi c'est pas pareil: j'ai pas le temps/trop de responsabilités/autre excuse à la con".

    Alors c'est vrai que je ne suis pas en Occident. J'habite en Chine, où la "solidarité" envers les victimes du tremblement de terre au Sichuan était une vaste blague, qu'on peut largement requalifier en racket populaire:
    - liste des donateurs et des sommes données à tous les niveaux:
    ils ont publié cette liste dans toutes les entreprises, employé par employé (grand jeu: chercher les collègues qu'on aime pas, et constater joyeusement et très bruyamment leur absence de la liste, effet garanti)
    - consignes strictes:
    les fonctionnaires recevaient des injonctions de dons avec le montant à donner (généreusement et spontanément, cela va de soi)
    - chasse aux sorcières:
    les internautes traquaient les entreprises, les personnalités, les stars, les pays étrangers, dont les dons étaient jaugés, évalués et... jugés "a pas donné assez!! Scandale! A mort!!". (D'ailleurs la France a été jugée très radine. J'ai répondu aux remarques acerbes que:
    1 - La Chine a refusé toute aide en nature: médecins, équipement, etc. venant de l'étranger
    2 - S'ils ne veulent pas des sous ils peuvent les rendre...)
    Le tout a été proposé et très très encouragé par le gouvernement qui en a profité pour mettre un coup de turbo au nationalisme déjà très fort ici. Et vas-y que je choisis les belles images du militaire avec un bébé dans les bras, et vas-y que je vais te transformer un pompier en héros national parce qu'il a trouvé une personne âgée en vie dans les débris (j'ai d'ailleurs eu le privilège de rencontrer ce héros national, il a été promu, son nouveau métier c'est de picoler tous les soirs en bel uniforme à toutes les tables avec la police, les pompiers et les fonctionnaires dans un restaurant bien fréquenté d'une certaine ville... un héros quoi).

    Suite à ce grand élan de solidarité... et bien plus rien. La vie reprend ses droits, et à moins qu'un nouvel appel au filtrage "bon citoyen" "pas bon citoyen" venant d'en haut n'arrive, on continue de voir que tout est bon pour avancer, en particulier écraser les autres.

    Sur internet, ici, on voit beaucoup de "solidarité" exprimée à travers l'agressivité.
    Une victime? Cherchons un coupable à jeter au bûcher! Traquons-le! Brisons-le!
    La victime? Ben j'en sais rien ce qu'elle est devenue, suis pas son père aussi!

    Ce portrait est peut-être très noir, et reconnaissons-le, légèrement caricatural. On peut aussi dire que ça ne concerne qu'un seul pays. Mais ce pays à lui seul élimine 20% de la population mondiale de la vision utopiste d'une empathie mondiale.

    Disons-le, la culture d'entre-aide existe en Chine. Elle y est même très forte, bien plus que chez nous encore. Mais elle est sévèrement restreinte à la famille, et au cercle d'amis proches. Tous les autres peuvent crever la gueule ouverte. La seule exception c'est dans le cas d'une menace de nuisance à son image propre.
    Autrement dit: s'il y a du monde pour vous voir, oui, vous allez aider cette petite vieille à se relever (par gratitude, elle portera plainte contre vous en disant que vous l'avez jetée par terre et vous devrez lui verser une indemnité de 4000€, effectivement arrivé à un citoyen lambda, affaire très célèbre ici). S'il n'a personne autour, rien, néant, que dalle. Des images de vidéo-surveillance qui fuitent aussi sur le net permettent de constater que les voitures ralentissent et repartent en voyant un cycliste blessé qui a été renversé sur le côté de la route, et ce n'est qu'un exemple.
    Mais bien sûr, si on s'arrête, le risque c'est que le cycliste vous accuse de l'avoir renversé! Et hop, lui avance, vous êtes écrasés en chemin.

    20% de la population mondiale est donc complètement écartée de cet empathie mondiale.

    Non, bien plus. Cette société empathique sur internet est réservée à ceux qui ont un accès internet (et le temps d'aller voir ce qui se passe dans le reste du monde...). Toute la planète est encore loin d'être connectée.
    Toute la planète ne parle pas de la même langue, et quoi qu'on en dise, la pratique de l'Anglais n'est pas aussi mondialement répandue qu'on ne le dit.

    Bref, j'ai drôlement l'impression que cette idée d'une empathie mondiale devrait plutôt être appelée "empathie occidentale + quelques pays à la culture proche et pas trop sous-développés". Ce qui change pas mal la donne.

    Il y a cependant une chose avec laquelle je suis on ne peut plus d'accord avec lui: le brassage culturel, le rapprochement entre gens "simples" (sous-entendu pas en comité de débat politique démagogique) favorise l'ouverture aux autres et une meilleure vie sociale... dans un bon environnement!

    A une époque, le service militaire permettait de faire un grand brassage social: riche ou pauvre, blanc, noir, ou basané, tu ramperas dans la boue comme les autres. Tu verras: ça créé des liens. Je regrette presque sa suppression.

    C'était mes beaucoup de minutes pessimistes du jour. Je vous laisse trouver la corde et un bon arbre! \o/

    • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne connais pas bien la Chine, mais c'est plutôt inquiétant ce que tu dis.

      Alors oui, je suppose que l'empathie dont il parle c'est avant tout dans les payx développés, car directement lié à notre capacité de communication, au réseau.

      Plus ou communique, plus on peut ressentir les émotions des autres.

      Non?

      Alors après, est ce que c'est effectivement l'évolution de la planète ou juste une grande idée, j'espère qu'il s'agit d'une évolution de l'humanité.

      Courage, l'arbre est pourri et la corde cassante, tout ne peut que bien se passer :)

    • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

      Posté par . Évalué à 0.

      "Depuis une vingtaine d'années, une vision neuve de la nature humaine émerge de la biologie et des sciences cognitives. Les dernières découvertes des spécialistes du cerveau et de l'apprentissage chez l'enfant nous obligent à revoir la vieille conception d'un être humain naturellement agressif, égoïste, utilitariste."

      Il se base sur des travaux qui ont observé autre chose que les contributeurs à wikipedia en occident pour être optimiste. Bon, je n'ai pas lu ces travaux, mais il semblerait que tes chinois ne sont pas naturellement "agressif, égoïste, utilitariste", il suffirait de créer les conditions adéquates ...

      • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui mais c'est bien ce que je dis qui ne va pas dans son raisonnement:

        Lui dit que la tendance est là. Moi je dis que non, pas du tout, la tendance ici, dans le pays le plus peuplé du monde, est complètement à l'opposé.

        A force de décisions judicaires absurdes récompensant l'arnaque et à force de démontrer que la justice est partiale et réservée aux puissants et aux riches, la conclusion c'est qu'il faut faire comme ses "leaders": 0 entre-aide en dehors de ton premier cercle, et on écrase tous les autres sans remord ni pitié aucune.

        La bonne nouvelle c'est que les Chinois ne sont pas des monstres, et on trouve aussi nombre d'entre eux qui désespèrent de cette évolution vers le bas, sauf que là depuis le temps que ça descend, on pourrait espérer voir le fond et se dire qu'ensuite ça va redécoller. Mais une fois que tu t'es convaincu de ça, tu vois les officiels arriver avec des pelles et des pioches...

    • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

      Posté par . Évalué à 6.

      A une époque, le service militaire permettait de faire un grand brassage social: riche ou pauvre, blanc, noir, ou basané, tu ramperas dans la boue comme les autres. Tu verras: ça créé des liens. Je regrette presque sa suppression.

      Hum, c'était juste un effet de bord, pas sa fonction principale et d'ailleurs quand tu avais des relations tu pouvais espérer être à Paris ou dans le Sud, pas ramper dans la boue..

    • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

      Posté par . Évalué à 1.

      L'empathie et la générosité c'est bien !

      C'est dommage quand cela détourne du principe du pollueur-payeur.

      Il y a bien d'autres catastrophes dans le monde (plus de morts, plus de misère).

      Mais bon, c'est une catastrophe qui est très proche de nos vies (le nucléaire...): grand côté émotif et bien sûr social/politique.

    • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

      Posté par . Évalué à 0.

      A une époque, le service militaire permettait de faire un grand brassage social: riche ou pauvre, blanc, noir, ou basané, tu ramperas dans la boue comme les autres. Tu verras: ça créé des liens. Je regrette presque sa suppression.

      Pourquoi lorsqu'on veut mettre tous les hommes au même niveau, il faut forcément niveler par le bas ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

        Posté par . Évalué à 3.

        Le but n'est pas de niveler par le bas mais de trouver quelque chose qui force les gens à vivre ensemble (c'est rarement spontanée).

        Et recevoir l'ordre de ramper dans la boue, se lever tôt le matin, etc. (d'en chier quoi), savoir que le mec en face, tu ne sais pas d'où il sort mais il va faire pareil que toi aujourd'hui, et bien ça créé bien plus de lien que de voir tous les jours un mec en costard dans sa grosse berline croiser un mec en bleu de travail dans une casserole sur roue.

        L'autre élément censé favoriser la mixité sociale, c'est l'école. Enfin, c'était parce que ce n'est plus vrai, et on voit bien que ça ne marche plus du tout!

        • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

          Posté par . Évalué à 3.

          Plus, plus.. Hum, ça a vraiment marcher à un moment l'école pour la mixité sociale?
          Pas sûr: si tu regardes les études prestigieuse et/ou avancée, le pourcentage de gens venant d'un milieu pauvre est et a toujours été faible.

          Et comme Gniarf le faisait remarquer, le service militaire ne concernait que les hommes, excluant donc 50% de la population du 'brassage social'..

        • [^] # Re: [LeMonde.fr] Jeremy Rifkin : "Une empathie nouvelle gagne l'humanité"

          Posté par . Évalué à 2.

          Le but n'est pas de niveler par le bas mais de trouver quelque chose qui force les gens à vivre ensemble (c'est rarement spontanée).

          Et recevoir l'ordre de ramper dans la boue, se lever tôt le matin, etc. (d'en chier quoi), savoir que le mec en face, tu ne sais pas d'où il sort mais il va faire pareil que toi aujourd'hui, et bien ça créé bien plus de lien que de voir tous les jours un mec en costard dans sa grosse berline croiser un mec en bleu de travail dans une casserole sur roue.

          Bonne nouvelle, il y a le Pôle Emploi pour ça !

          L'autre élément censé favoriser la mixité sociale, c'est l'école. Enfin, c'était parce que ce n'est plus vrai, et on voit bien que ça ne marche plus du tout!

          Bof, l'école est censée assurer l'égalité d'accès à l'instruction à tous les élèves. Si l'on considère que tous les élèves doivent rejoindre l'école la plus proche de chez eux et s'il n'y a pas de mixité en amont (les pauvres dans les quartiers pauvres, les riches dans les quartiers riches), l'école ne sera jamais que le reflet de cette fragmentation.

  • # ITRMAnager : lapo compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est moi qui ne suis pas a l'attention que j'existe ou le gars qui a pondu l'article d'ITR manager est un daicideur pressé qui vit dans son monde (qui n'est manifestement pas le mien) ?
    Faudra lui dire qu'il y a un procès en cours contre Free pour violation de GPL, contrairement à ce qu'il affirme.
    Quand a Gecko, je ne dois pas comprendre ce qu'il dit ou alors je n'arrive pas à trouver sa source qui lui permet d'affirmer que En effet, cette dernière a annoncé fin mars qu’ils n’offriraient plus la possibilité d’intégrer Gecko dans des projets de navigateurs alternatifs. J'avais cru comprendre qu'ils ne feraient pas d'effort pour l'intégration du moteur dans d'autres projets jusqu'à la fin de leur travaux dessus mais en aucun cas ils interdisent de l'intégrer dans des navigateurs alternatifs. Je me trompe ou le mec invente aussi ? Si je ne me trompe pas, j'espère que je ne serais jamais impliqué dans une de ses daicision pressées et que je n'aurais plus a voir sa tête dans une revue de presse april :)

    • [^] # Re: ITRMAnager : lapo compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La dernière fois aussi on a eu droit à un article de daicidorpressay.fr imbuvable, celui-ci au moins était lisible.

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: ITRMAnager : lapo compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Quand a Gecko, je ne dois pas comprendre ce qu'il dit ou alors je n'arrive pas à trouver sa source qui lui permet d'affirmer que En effet, cette dernière a annoncé fin mars qu’ils n’offriraient plus la possibilité d’intégrer Gecko dans des projets de navigateurs alternatifs.

      Ils le disent de façon plus nuancée (du genre, peut-être que si on a le temps, dans le futur, on remettra ça), mais le message est quand même clair : il n'y a plus de gtkmozembed chez mozilla. En clair, ce sera plus simple de passer à webkit que d'essayer de suivre firefox (c'est en tout cas la conclusion des développeurs de camino), autant dire que gecko hors de firefox, c'est fini. Et ça concerne gtkmozembed mais aussi libmozjs. Voir http://np237.livejournal.com/31026.html

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.