Revue de presse de l'April pour la semaine 28 de l'année 2011

Posté par (page perso) . Modéré par j. Licence CC by-sa
17
19
juil.
2011
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[clubic.com] France Wireless annonce un forfait 3G avec Data illimitée

Par Olivier Robillart, le vendredi 15 juillet 2011. Extrait :

A l'occasion des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, l'opérateur associatif France Wireless a annoncé qu'il lance un forfait mobile uniquement Data sans aucune limitation. Pour réussir son opération, l'opérateur a besoin de 1 024 abonnés.

Lien vers l'article original : http://www.clubic.com/telephone-portable/forfaits-3g-illimites/actualite-435544-forfait-3g-france-wireless.html

[DNA] « On ne peut pas faire taire Internet »

Par Matthieu Mondoloni, le jeudi 14 juillet 2011. Extrait :

Benjamin Bayart, président de la FDN, était invité aux 12èmes Rencontres mondiales du logiciel libre (RMLL) qui s’achèvent aujourd’hui à Strasbourg. Son association est connue, entre autres, pour avoir maintenu un accès internet en Égypte pendant la révolution. Rencontre avec ce défenseur de l’ Internet libre.

Lien vers l'article original : http://www.dna.fr/fr/monde/info/5416211-Rencontres-mondiales-du-logiciel-libre-Benjamin-Bayart-president-de-FDN-On-ne-peut-pas-faire-taire-Internet

[ITespresso.fr] Violation de brevets Java : vers un revirement de situation ?

Par la rédaction, le mercredi 13 juillet 2011. Extrait :

Les 7 brevets Java détenus par Oracle et prétendument utilisés dans Android sont l'objet de toute l'attention d'un juge américain. L'affaire porte désormais sur la connaissance a priori par Google de l'utilisation de ces brevets.

Lien vers l'article original : http://www.itespresso.fr/violation-de-brevets-java-vers-un-revirement-de-situation-44331.html

Et aussi :

[NewZilla.net] Enrichissez Microsoft, achetez Android !

Par Renaud Jean, le mercredi 13 juillet 2011. Extrait :

Aspirants entrepreneurs, vous qui traquez le modèle économique ultime, reconnaissez votre maître. Microsoft l’a trouvé, ce modèle.

Lien vers l'article original : http://www.newzilla.net/2011/07/13/chronique-enrichissez-microsoft-achetez-android/

[LeMagIT] Avec sa licence OHL, le Cern crée une rampe de lancement pour l'Open Hardware

Par Cyrille Chausson, le mardi 12 juillet 2011. Extrait :

Le Cern a publié la version 1.1 de sa licence OHL, qui encadre les plans et documentations d'équipements aux spécifications libres (Open Hardware). Ce cadre juridique, qui impose un suivi des modifications et de la production, est vu comme un passage obligé pour accélérer l'industrialisation diu modèle Open Hardware. Histoire d'installer un peu plus le concept de matériel libre dans le paysage de l'IT.

Lien vers l'article original : http://www.lemagit.fr/article/open-source-materiel/9151/1/avec-licence-ohl-cern-cree-une-rampe-lancement-pour-open-hardware/

[nouvelObs.com] Apple, Microsoft et RIM associés contre Android ?

Par Christophe Auffray, le lundi 11 juillet 2011. Extrait :

Trois concurrents dans les OS mobiles, opposés à Android de Google, qui s'associent et raflent ainsi les 6 000 brevets de Nortel : l'opération suscite la crainte de l'American Antitrust Institute qui demande au régulateur d'ouvrir une enquête et des garde-fous afin de prévenir des pratiques anticoncurrentielles.

Lien vers l'article original : http://hightech.nouvelobs.com/actualites/depeche/20110712.ZDN4829/apple-microsoft-et-rim-associes-contre-android.html

[OWNI] Innover et réussir avec les licences Creative Commons

Par Calimaq, le lundi 11 juillet 2011. Extrait :

Creative Commons International vient de publier The Power of Open, un eBook montrant des exemples de projets dans des domaines variés recourant aux CC.

Lien vers l'article original : http://owni.fr/2011/07/11/innover-et-reussir-avec-les-licences-creative-commons/

  • # Brevets: proposition

    Posté par . Évalué à 3.

    Les brevets sont faits pour protéger les investissements et les idées géniales des inventeurs afin qu'ils puissent convertir ces investissements et idées géniales en succès commercial sans concurrence déloyale.
    Enfin, c'était l'idée de départ.

    Alors pourquoi on ne demande pas les implémentations pratiques et sur le marché aux plaignants? (ou au moins des preuves solides que c'était prévu avant que le concurrent ne se lance...)

    exemple: Je porte plainte contre toi parce que tu violes mon brevet sur la [insérer ici fonction super qu'elle est bien].

    Le Juge: Si vous-même ne mettez pas en oeuvre cette invention dans un produit sur le marché en quoi le concurrent vous a-t-il empêché d'avoir un succès commercial avec ce produit? Allez ouste! Dégage!!

    Comme ça, au moins, si MS n'a pas dans les cartons des gadgets équivalents aux gadgets Androïd, le juge les enverra bouler vite fait.

    Question2:
    Pourquoi Google ne propose-t-il pas une "Google alliance": mettre les constructeurs sous son aile protectrice légale sous conditions? Un peu dans le genre de l'alliance qui défend le noyau Linux quoi.
    Bien sûr, pour Google, ça veut dire répondre à toutes les attaques légales. Mais en face, c'est pareil: à part MS, qui osera s'attaquer à un armadas d'avocats?

    • [^] # Re: Brevets: proposition

      Posté par . Évalué à 4.

      La question 2 est pertinente, je m'étais fait la meme réflexion...

      La question 1 je suis pas d'accord, car un brevet peut aussi servir a vendre son invention à une entreprise qui pourra la commercialiser.
      Et de toute facon, les brevets logiciels c'est mal, ca ne devrait pas exister, meme sous condition...

      • [^] # Re: Brevets: proposition

        Posté par . Évalué à 4.

        Argument pertinent.
        Pour les brevets logiciels, je t'avoue que je n'y avais pas pensé, mais que je suis d'accord: ça ne devrait pas exister.

        Reste que le problème soulevé ici ne serait pas résolu. On peut imaginer des trucs genre "méthode de fermeture de boitier électronique", "intégration d'une interface tactile dans un appareil qui tient dans la main" et toute autre connerie.
        Dans mon domaine (composants), il est courant de déposer des brevets qu'on n'implémentera jamais, mais dont on sait qu'il pourrait représenter une alternative à nos solutions internes, juste pour bloquer les concurrents quoi...

    • [^] # Re: Brevets: proposition

      Posté par . Évalué à 5.

      à part MS, qui osera s'attaquer à une armada d'avocats ?

      Oracle peut-être !?

    • [^] # Re: Brevets: proposition

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Les brevets sont faits pour protéger les investissements et les idées géniales des inventeurs afin qu'ils puissent convertir ces investissements et idées géniales en succès commercial sans concurrence déloyale.
      Enfin, c'était l'idée de départ.

      Non. Le but d'origine du système de brevets, c'était de favoriser la diffusion des inventions pour stimuler l'innovation par inspiration et amélioration de l'existant. En effet, avant ce système, les inventeurs avaient intérêt à tenir secrètes leurs invention : c'est le « secret industriel ». Le système de brevets incite donc à publier son invention en l'échange d'un monopole temporaire sur son exploitation commerciale.

      C'est pour cette raison que les brevets sont publics. Maintenant, ce système présente quelques erreurs de conception, qui n'ont pas été corrigées et qui ont permis aux entreprises de le détourner complètement de son but initial, au point de le rendre nuisible à l'innovation dans certains domaines.

      • [^] # Re: Brevets: proposition

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Histoire de m'étendre un peu sur ce dernier point, je vois deux dérives du système de brevets :

        • l'accumulation d'un nombre ahurissant de brevets donc la plupart sont inutilisés ;
        • l'utilisation de brevets comme système de coercition ou de représailles juridiques.

        Pour corriger ça, je vois plusieurs pistes :

        • obliger à exploiter les brevets qu'on dépose, sous peine d'invalidation (« on ne dépose de brevet que si on compte s'en servir ») : cela réduirait leur nombre et augmenterait leur visibilité ;
        • obliger à défendre les brevets qu'on détient, sous peine d'invalidation (« si on laisse faire, on perd son brevet ») : cela éviterait les trolls de brevets invisibles qui attend(rai)ent le moment opportun (Theora, WebM…) ;
        • sanctionner les dépôts de brevets invalides (« déposer un brevet merdique, c'est mal »).
        • [^] # Re: Brevets: proposition

          Posté par . Évalué à 2.

          obliger à exploiter les brevets qu'on dépose, sous peine d'invalidation (« on ne dépose de brevet que si on compte s'en servir ») : cela réduirait leur nombre et augmenterait leur visibilité ;

          Ce qui favoriserait les grosses boites au détriment des start-up qui n'ont en général pas les moyens d'investir pour passer a l'echelle industrielle

          obliger à défendre les brevets qu'on détient, sous peine d'invalidation (« si on laisse faire, on perd son brevet ») : cela éviterait les trolls de brevets invisibles qui attend(rai)ent le moment opportun (Theora, WebM…) ;

          Ce n'est pas déja le cas ca ? Il me semble que si tu laisses faire et que d'autres gens implementent ton brevet suite a ton inaction en justice, ton brevet vaut de moins en mions.

          sanctionner les dépôts de brevets invalides (« déposer un brevet merdique, c'est mal »).

          Completement d'accord, il n'y a quasiment aucun risque a déposer un brevet. C'est systématiquement percu comme une rente facile.

          • [^] # Re: Brevets: proposition

            Posté par . Évalué à 4.

            obliger à exploiter les brevets qu'on dépose, sous peine d'invalidation (« on ne dépose de brevet que si on compte s'en servir ») : cela réduirait leur nombre et augmenterait leur visibilité ;

            Ce qui favoriserait les grosses boites au détriment des start-up qui n'ont en général pas les moyens d'investir pour passer a l'echelle industrielle

            Il suffirait de remplacer l'obligation d'exploitation par une preuve formelle qu'on y travaille.

            obliger à défendre les brevets qu'on détient, sous peine d'invalidation (« si on laisse faire, on perd son brevet ») : cela éviterait les trolls de brevets invisibles qui attend(rai)ent le moment opportun (Theora, WebM…) ;

            Ce n'est pas déja le cas ca ? Il me semble que si tu laisses faire et que d'autres gens implementent ton brevet suite a ton inaction en justice, ton brevet vaut de moins en mions.

            Genre l'affaire de FAT? Et depuis combien de temps MS brandit ses brevets sur Androïd?
            Je cite MS, mais plein de boites font ça: elles attendent que le fruit mûrisse...

            sanctionner les dépôts de brevets invalides (« déposer un brevet merdique, c'est mal »).

            Completement d'accord, il n'y a quasiment aucun risque a déposer un brevet. C'est systématiquement percu comme une rente facile.

            Les brevets coûtent quand même de l'argent. Reste que cet argent n'a pas la même valeur suivant qu'on soit humble ou puissant.
            Alors oui, il faudrait sanctionner les brevets inutiles. Mais j'irais plus loin: les brevets devraient être à coût "social": le coût de dépôt dépend de la taille de la boite, pareil pour la punition en cas d'invalidation.

            • [^] # Re: Brevets: proposition

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Mais j'irais plus loin: les brevets devraient être à coût "social": le coût de dépôt dépend de la taille de la boite, pareil pour la punition en cas d'invalidation.

              Je pense que ça ne marchera jamais. Il suffit de voir que les grosses boîtes ont des armées de juristes et de comptables pour diminuer le payement de taxe au maximum. Par exemple, le premier contournement facile pour cette mesure, c'est de créer une toute petite boîte (filiale à 100%) qui dépose le brevet.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Brevets: proposition

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                J'irais encore plus loin : À quoi servent les brevets ?
                Les brevets d'invention sont-ils encore utiles ? À qui profitent-ils ? Peut-on guérir le système ? Je pense que c'est comme Gorbatchev qui voulait guérir le communisme : il l'a tué car il était le mal. Pourtant, le communisme était fondé sur des arguments généreux.

          • [^] # Re: Brevets: proposition

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ce qui favoriserait les grosses boites au détriment des start-up qui n'ont en général pas les moyens d'investir pour passer a l'echelle industrielle

            Non non. Si une start-up ne compte pas utiliser un brevet pour produire ou faire produire quelque chose, elle n'a pas besoin de ce brevet.

            • [^] # Re: Brevets: proposition

              Posté par . Évalué à 2.

              Et comment elle fait pour vivre ? La raison d'etre d'un grand nombre de start up est justement de revendre des brevets. Et la on parle pas de brevets bidons, il s'agit vraiment d'argent qui a été dépensé en R&D. On en trouve pas mal dans la micro electronique: elles innovent vraiment et font des essais sur des nouvelles technos. Pour autant, elles n'ont pas les fonds pour lancer une fab capable de concurrencer TMSC. Leur seule raison d'etre est de mettre au point une techno et de revendre ensuite le brevet.

              Si tu fais ca, tu tues en pratique énormément de boites qui innovent vraiment.

              • [^] # Re: Brevets: proposition

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Et comment elle fait pour vivre ? La raison d'etre d'un grand nombre de start up est justement de revendre des brevets.

                Oui, de revendre, pas de ne rien en faire. Revendre, c'est exploiter.

              • [^] # Re: Brevets: proposition

                Posté par . Évalué à 3.

                Comme tu dis: elles font des essais sur de nouvelles technos.
                Il y a donc bien eu au moins une implémentation ou un paquet d'études, démontrant qu'elle a effectivement travaillé sur la question et cherche maintenant une exploitation commerciale.

        • [^] # Re: Brevets: proposition

          Posté par . Évalué à 2.

          sanctionner les dépôts de brevets invalides (« déposer un brevet merdique, c'est mal »).

          Il faudrait avoir des critères définissant les brevets invalides.
          De mon point de vue, tous les brevets logiciels que j'ai lus sont des idées triviales, avec souvent du prior art.
          Et pourtant ces brevets tiennent assez solidement devant des cours.

          Exemple: Brevets de Microsoft sur Android:
          US patent #5889522: Brevet sur les bibliothèques de Widgets:
          Ne s'applique pas à Android, ou alors, prior art évident avec Motif/libXt.

          US patent #5778372: Rendu progressif des pages Web pour les images de fond. Prior art évident avec d'autres navigateurs pour les images qui ne sont pas des images de fond.

          US patent #6339780: Affichage d'une icône indiquant le chargement au dessus du contenu en chargement. Prior art évident avec les curseurs de souris d'attente animées sur Mac.

          US patent #6891551: Redimensionnement d'une sélection de texte. Trivial. Je ne sais pas s'il y a du prior art, par contre.

          US patent #6957233: Annotations dans les documents balisés. Trivial. Prior art avec des documents annotés, pas forcément pour des langages balisés.

          Les brevets sont toujours suffisamment précis pour que l'on puisse faire croire au juge qu'il n'y a pas de prior art, alors que ça se résume toujours à rajouter des adjectifs. Par exemple, alors que le rendu progressif de documents existe déjà, on a qu'à l'appliquer aux images de fond des navigateurs Web, et, tout d'un coup, on fait croire au juge que c'est une idée super-innovante.

          • [^] # Re: Brevets: proposition

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il faudrait avoir des critères définissant les brevets invalides.

            Il y a des critères qui définissent les brevets valides : ce qui n'est pas valide est invalide. Pour être brevetable, une invention doit donc être :

            • nouvelle ;
            • inventive ;
            • possible à produire.

            Je verrais bien un renforcement de ce troisième critère sous la forme suivante : il doit exister un prototype. Le brevet d'IBM sur un système de protection des humains contre les projectiles cinétiques par calcul de trajectoire et stimulation neurale pour déclencher les actions musculaires nécessaires pour l'éviter serait ainsi invalide.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.