Sortie de QElectroTech 0.11

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
15
31
août
2008
Science
Presque six mois après la sortie de la version 0.1, l'équipe du projet QElectroTech sort la version 0.11 ce 31 août. Il s'agit d'une version apportant des corrections de bugs et des fonctionnalités mineures (typiquement : améliorations de l'interface) en attendant la version 0.2.

Pour rappel, QElectroTech, (abrégé QET), est un logiciel libre permettant de réaliser des schémas électriques pour représenter des circuits électriques. Sous licence GNU/GPL, développé en C++ avec la bibliothèque Qt 4, le programme n'est pas encore complet en termes de fonctionnalités mais il poursuit son chemin. Parmi les nouveautés, on citera :
  • l'ajout d'un manuel Unix et de fichiers exemples ;
  • des facilités pour l'ouverture des fichiers (associations de fichiers et instance unique) ;
  • l'amélioration du dialogue d'impression et l'ajout d'un splashscreen au démarrage ;
  • l'ajout d'un menu « Fichiers récents » ;
  • la possibilité d'utiliser des en-têtes pour les lignes du schéma ;
  • de nombreux bugs corrigés.
Cette nouvelle mouture nécessite la version 4.4 ou supérieure de la bibliothèque Qt. Pour cette raison, il n'est pas possible d'installer QET 0.11 sur la version stable de certaines distributions.
Toutefois, les paquets disponibles à court terme concerneront :
  • Debian Sid
  • Fedora 10
  • Mandriva 2009.0
  • Slackware 12.0
Le travail sur la version 0.2, entamée dès la sortie de la 0.1, s'effectue dans une branche à part du dépôt Subversion. Comme le temps estimé de développement s'allongeait (comprenez : comme le temps libre constaté du développeur diminuait), l'équipe a choisi de sortir une version de maintenance.

À ce propos, l'équipe est ouverte aux contributions : traducteurs (application et documentation), graphistes (icônes) et bien entendu développeurs.
  • # Pile au bon moment

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'allais justement faire le schéma électrique de ma maison, ça tombe pile poil.
    Un regret: je ne peux pas l'installer du tout :-)
    Je vais regarder ça de plus près. Au pire je m'installe une distrib temporairement mais ça ne fait pas très geek.
    • [^] # Re: Pile au bon moment

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bonjour.
      Comment ce fait il que tu ne puisse l'installer ?
      • [^] # Re: Pile au bon moment

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Comment ce fait il que tu ne puisse l'installer ?
        J'ai un Linux Mint tout pourri. C'est pourri d'origine, et comme j'ai bricolé dans tous les sens, c'est maintenant pire.
        Il faudrait vraiment que je refasse une installation propre. Une cchtite Debian, malgré mes coups de... d'aggacements :-)

        Cela dit, l'impossibilité de faire fonctionner ne vient peut-être pas de ma distribution bricolée. Je n'ai pas insisté en fait.
  • # tiens je le connaissais pas celui la!

    Posté par . Évalué à 1.

    je travail avec kicad

    quelqu'un que peu me donner des retours d'experiences sur celui la

    j'ai la flem d'un apt-get :P ... non plus sérieusement faut travailler avec pour se rendre compte des avantages et inconvénients par rapport a d'autre
    • [^] # Re: tiens je le connaissais pas celui la!

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je dirais que c'est simplement l'erreur la plus courante a la quelle on ai a faire.

      Simplement que ces deux Logiciels ne concourent pas dans la même catégorie.

      KiCad est un logiciel destiné a l'électronique et entre autre aux circuits imprimé avec des choses vraiment très bien de ce que j'ai pu en juger.

      QElectroTech est lui destiné au domaine de l'électrotechnique. Je dirais donc basiquement tout ce qui va être la puissance. De la centrale nucléaire a le prise électrique et un peu de ce qui est après.

      Les deux logiciels travaillent donc dans le domaine de l'électricité, mais a des niveau différents et pour des usages différents. Aucune notion de «concurrences» entre les deux donc.
      • [^] # Re: tiens je le connaissais pas celui la!

        Posté par . Évalué à 2.

        ahhh c'est pas un CAO de CI ok! au temps pour moi ;)

        bon alors autre question ... je suppose qu'il embarque un simulateur (genre consomation puissance etc...) est ce que il respecte certaine norme (certifié quoi) dans le domaine de la construction ? genre batiment , usine, navale
        • [^] # Re: tiens je le connaissais pas celui la!

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Nous en somme a la version 0.11, soit 0.1 correctif 1. Donc bien qu'il sois prévu a long terme de la simulation nous n'avons pour le moment pas du tout commencé son implémentation.

          Notre priorité et de faire des schémas électrique, De le faire simplement et efficacement. Et donc dans le but de garder une application avec une bonne facilité d'utilisation, une certaine qualité et une bonne stabilité nous évitons de tout implémenter d'un coup.

          Nous n'avons pour le moment aucune certification n'étant qu'un groupe informel (pas une société ou une association) il peu être un peu difficile d'avoir ceci. La certification ayant elle même ayant un certain cout.

          Pour la norme (dont les cout sons élevé et que nous n'avons pas non plus) nous ne pouvons donc assurer son parfait respect (surtout qu'ayant eu l'occasion de l'avoir en main c'est pas toujours très clair)

          Nous essayons autant que possible de respecter la norme française, en nous basant plus sur ce que est fait sur les schémas que j'ai pu consulter (et qui reflète donc une certaine réalité du terrain et de la demande) que les textes officiels.

          Pour les domaine nous essayons pour le moment de rester très généraliste.

          Si vous avez des information quand a le certification je vous propose de me contacter par mail pour en discuter (car il est vrai que nous manquons d'information a ce niveau)
  • # Un peu trop tard...

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est dommage je faisais un bac STI génie électrotechnique et on utilisait un logiciel tout bugué sur windows xp (le logiciel est prévu pour windows 98)
    Quelques mois plus tôt et j'aurais pu en parler a mes profs
    • [^] # Re: Un peu trop tard...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Nous somme en ce moment même en contact avec un lycée pour proposer notre logiciel a la cuvée 2008/2009 de leurs élèves pour le moment en BTS notamment.
      • [^] # Re: Un peu trop tard...

        Posté par . Évalué à 1.

        Les logiciels ne sont pas descidé par l'académie
        Je pensais que j'utilisais des trucs proprio a cause de l'académie mais apparemment c'est a cause de mon lycée :(
        • [^] # Re: Un peu trop tard...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          C'est en fait un peu plus compliqué que ça. Et c'est un problème au quel nous somme confronté avec QET.

          Le monde de l'éducation utilise les logiciels normalement utilisé dans le monde de l'industrie pour que les élèves y soient habitué.
          Le monde professionnel utilise les même logiciel que l'éducation car les petit bleu sont déjà formé dessus.

          Et ceci forme donc un joli petit cercle.
          Nous essayons donc d'y entrer nous même par les moyen qui nous sont donné, actuellement par le monde de l'éducation, mais nous essayons aussi de prendre contact avec des professionnels pour leur faire découvrir notre solution.
  • # gtk

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    je l'ajouterai à ma liste de bon choix quand il sera en gtk

    debian jessie gnomemate

    • [^] # QT ≠ KDE

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ha que voila une remarque classique.

      Pour les afexio de Gnome je signalerais que depuis le tout début de son développement il as été vérifier que QET ai une parfaite intégration avec cet environnement. Il ne nécessite que l'installation des Lib QT4.4 ce qui ne reviens qu'as quelques packets tout au plus.

      QET n'as donc pas besoin d'installer la moitié de KDE avec lui et ne fonctionnera pas plus proprement sous KDE que sous un autre environnement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.