Table ronde « logiciel libre et collectivités locales » vendredi 20 mars 2009 de 14h à 18h à Digne

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
3
16
mar.
2009
Lug
Dans le cadre du Libre en fête 2009, l'association Linux-Alpes organise une Table ronde « logiciel libre et collectivités locales » vendredi 20 mars 2009 de 14h à 18h dans les locaux de l'IUT à Digne

« Cette table ronde s'organisera autour des questions suivantes : Quels enjeux du logiciel libre pour les acteurs publics ? Quelles solutions opérationnelles pour une mairie, un pays, une communauté de communes, un conseil général ? Comment tirer parti de ces solutions ? Combien ça coûte ? Quelle stratégie pour une migration progressive ? » explique Jean-Christophe Becquet, membre fondateur de Linux-Alpes, également directeur d'APITUX et vice-président de l'April. Nos invités :

  • François Raynaud, directeur du service informatique (DSI) de la mairie d'Arles est fortement impliqué dans le développement du projet Openmairie. Cette suite logicielle permet aux collectivités locales de disposer d'applications opérationnelles et adaptées aux besoins des collectivités telles que OpenElec, OpenCourrier ou Opencimetiere. Il nous expliquera les raisons qui ont poussé la ville d'Arles à faire le choix du logiciel libre et comment s'y est pris son équipe pour réussir la migration des différents services.

  • Thierry Bénita, directeur d'atReal qui développe des solutions en logiciels libres pour les entreprises et les collectivités. L'activité d'atReal s'inscrit dans une logique de services apportées aux entreprises et aux collectivités autour du développement de solutions adaptées aux besoins de chacun. Il est également actif au sein du réseau Libertis qui regroupe une trentaine de sociétés de services en logiciels libres en région PACA. Son intervention portera notamment sur l'éventail des solutions couvertes par le libre aujourd'hui pour les collectivités.

  • Éric Robert, gérant de PMB Services , société de services spécialisée pour les bibliothèques et les centres de documentation publics, privés ou d’entreprise. PMB Services développe le logiciel libre de gestion de bibliothèque PMB auquel participent de nombreux contributeurs. PMB compte environ 5000 utilisateurs dans le monde, il est disponible en anglais, italien, espagnol, néerlandais, arabe, etc. De quelques milliers de documents à plusieurs centaines de milliers, PMB répond aux besoins croissants d'indexation et de partage des ressources documentaires. Son témoignage s'appuiera sur une expérience locale puisque PMB est utilisé par la communauté de communes du Haut-Verdon-Val-d'Allos.

  • Jean-Louis Bianco, président du Conseil Général des Alpes de Haute Provence qui interviendra en clôture de cette table ronde déclarait récemment « Le logiciel libre est un bien commun accessible à tous sans discrimination et sans limitation de durée. À l'heure où notre territoire s'engage dans la rédaction d'un Agenda 21, nous devons porter une attention particulière à la pérennité de nos outils de travail. Choisir le logiciel libre, c'est opter pour une informatique durable et citoyenne. »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.