Traductions des articles d'Upgrade spécial Connaissances Ouvertes

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
1
nov.
2003
Presse
Certains ont sûrement remarqué la parution au début de l'été de la V.O. de ce recueil de textes essentiels. Le boulot réalisé par APRIL sur la traduction en français de ce numéro spécial consacré aux «connaissances ouvertes» a bien avancé.
De nouveaux articles sont en ligne, et couvrent les biens communs informationnels, les brevets, le TC, etc. Dernier sorti, ce soir même : l'excellent papier de Ross Anderson sur le « Trusted Computing ».
Bonne lecture et ... inutile de vous rappeler qu'il s'agit là d'un recueil de textes essentiels sur des sujets qui nous concernent tous. Articles déjà traduits :


Termes d'usage et propriété pour l'immatériel : enclosures ou biens communs ?

(contient une liste de matériaux intéressants pour les lecteurs
désirant approfondir les questions de «Connaissances ouvertes»)

Philippe Aigrain et Jesús M. González-Barahona - Rédacteurs invités

Résumé. Les rédacteurs invités présentent ce numéro, où ils ont
donné la parole à un ensemble de contributeurs très divers, mais
qui sont unis par l'effort de comprendre et de promouvoir les
biens communs informationnels, et qui sont convaincus qu'une
économie prospère et plus humaine peut se développer sur leur
base. Ils fournissent aussi une liste de références utiles pour
permettre aux lecteurs intéressés d'en apprendre davantage sur le
sujet.


L'économie politique des biens communs

Yochai Benkler

Résumé. Cet article décrit les caractéristiques institutionnelles
et normatives des biens communs, et explique pourquoi ils sont
pérennes dans de nombreux contextes. Il explique comment
l'entretien d'une infrastructure centrale de biens communs, pour
les ressources nécessaires à la production et à l'échange
d'information à travers l'environnement informationnel, est
important aussi bien pour la démocratie que pour les libertés
individuelles. Il conclut en donnant les grandes lignes d'une
liste de décisions politiques concrètes nécessaires à la mise en
place d'une telle infrastructure centrale de biens communs.


Sur la brevetabilité des inventions impliquant des programmes d'ordinateur

Alberto Bercovitz Rodríguez-Cano

Résumé. La proposition de Directive européenne sur la
brevetabilité des inventions mises en oeuvre par ordinateur
apporte un changement de la législation européenne sur les brevets
et de la protection juridique des programmes d'ordinateurs. Dans
cet article, qui reproduit en substance la déclaration de l'auteur
devant le Parlement européen lors de l'audition du 7 novembre 2002
sur la proposition susmentionnée, cette question est analysée d'un
point de vue juridique. On montre plus spécifiquement les
particularités du droit du copyright et du droit des brevets
lorsqu'ils s'appliquent au logiciel, ainsi que les conséquences
que la Directive pourrait avoir de ce point de vue.


Pétition présentée au Parlement européen concernant la proposition de
directive sur la brevetabilité des inventions impliquant des
programmes d'ordinateur

Résumé. Petition transmise par plusieurs scientifiques et
ingénieurs informaticiens Européens de renom, sur le sujet de la
proposition de Directive sur les brevets informatiques
actuellement en discussion au Parlement Européen.


Le droit de lire

Richard Stallman

Résumé. Dans cette courte nouvelle, avec 45 ans d'avance, l'auteur
décrit une perspective effrayante. En extrapolant sur des
tendances actuelles, il décrit un futur dans lequel l'accès à
l'information est contrôlé étroitement, et où la soi-disante
«informatique de confiance» (trusted computing) est totalement
opérationnelle. Il donne aussi quelques indices sur la façon dont
on commence aujourd'hui à mettre en place un tel avenir. Bien que
cette histoire ait été publiée pour la première fois il y a plus
de cinq ans, elle parait aujourd'hui encore plus familière.


«Trusted Computing» et politique de concurrence ? questions pour les
professionnels de l'informatique

Ross Anderson

Résumé. Le développement stratégique le plus significatif de
l'année écoulée dans l'informatique a été le «Trusted Computing»
(TC), ou «Informatique de confiance». Dans cet article, l'auteur
donne un aperçu du TC, et esquisse certains effets possibles sur
l'industrie de l'informatique et ceux qui y travaillent.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.