Twitter hors du navigateur

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Xavier Claude, Benoît Sibaud et Pierre Jarillon. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
13
22
déc.
2015
Python

La multiplication des réseaux sociaux et l'importance d'y être présent pour faire connaître ses projets rendent indispensables si l'on manque de bras (ce qui arrive souvent quand on lance seul des projets ou par exemple une startup) d'automatiser nos interactions avec lesdits réseaux sociaux.

Je souhaite présenter aujourd'hui ici deux programmes autour de Twitter, l'un des principaux réseaux sociaux, répondant à cette problématique : db2twitter et retweet

Ces deux programmes codés en Python proposent le double avantage d'être documentés et auto-hébergés, vous évitant ainsi de dépendre de la foule de services tiers plus ou moins bien maintenus que l'on peut trouver sur le web. Ces deux projets pourraient être les deux premières briques d'un projet plus large (non encore formalisé) que j'appelle « Twitter hors du navigateur » (d'où le titre du billet).

Les descriptions de ces deux programmes sont disponibles dans la suite de la dépêche.

db2twitter

db2twitter se connecte à votre base de données (MySQL, PostgreSQL et tous les moteurs supportés par SQLAlchemy), se sert des données récupérées pour créer un tweet selon un format défini par l'utilisateur puis poste le tweet sur Twitter.
Il permet également depuis la version 0.4 de renvoyer en boucle les n derniers tweets. Le but est de ne pas dépendre d'un flux RSS, de votre CMS, ni d'ailleurs d'une appli web ou autre pour émettre des tweets. Et surtout d'automatiser les envois.

db2twitter est développé dans le cadre du site d'emploi dédié à la communauté du Logiciel Libre et opensource LinuxJobs.fr
logo linuxjobs

retweet

Déjà abordé dans plusieurs journaux sur LinuxFr.org, retweet permet de retweeter automatiquement tous les tweets venant d'un compte Twitter vers un autre, afin par exemple d'assurer la promotion des tweets d'un compte Twitter encore peu connu.
Retweet prend désormais en compte plusieurs critères, à savoir la présence d'un mot-dièse particulier pour autoriser ou interdire le retweet. Retweet peut également exiger que le tweet ait déjà été retweeté un certain nombre de fois avant de le retweeter lui même. D'autres critères arrivent avec la prochaine version.

Retweet a été originellement développé dans le cadre du Journal du hacker, site communautaire francophone à la Hacker News. Il a depuis trouvé un public bien plus large et reçu ses premières contributions extérieures.
logo Journal du hacker

Les deux projets db2twitter et retweet sont hébergés sur Github (étoiles Github bienvenues si vous appréciez ces projets, cela aide à leurs promotions), sont documentés sur Readthedocs et peuvent être téléchargés via PyPI. Ils sont également disponibles dans Debian Sid ou sous forme d'archives (tar.gz et zip).

Enfin ces deux projets sont ouverts aux contributeurs souhaitant contribuer pour la première fois à un FOSS dans le cadre de l'initiative « first-timers only » grâce à laquelle des rapports de bugs réservés sont accessibles via la requête suivante dans le moteur de recherche de Github : « label:first-timers-only is:open »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.