OpenDJ 2.6 pour faire swinguer vos annuaires LDAP !

Posté par . Édité par palm123, Christophe Guilloux, Xavier Claude, Xavier Teyssier, Nÿco et Katyucha. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
21
15
juil.
2013
Technologie

OpenDJ qu’es aquò ?

OpenDJ est un ensemble de services d'annuaire basés sur les standards LDAP, écrit en Java, développé en open source sous licence CDDL.

Pour être complet, un annuaire LDAP est un annuaire d'entreprise permettant de stocker des informations dans un arbre. Je vous renvoie vers le journal de PEB ou la page Wikipédia qui décrivent très bien ce dont il s'agit.

Le projet OpenDJ est la continuation du projet OpenDS, initié par Sun Microsystems pour remplacer Sun Directory Server par une nouvelle génération technologique, et laissé à l'abandon suite au rachat par Oracle. (Disclaimer : je travaille pour Forgerock, la société qui édite OpenDJ avec l'aide de la communauté)

Les forces d'OpenDJ reposent sur :

  • un respect strict et complet du standard LDAPv3, et de toutes ses extensions ;
  • une facilité d'installation et d'utilisation sur n'importe quelle plateforme qui supporte Java 6 ou 7 ;
  • une très grande stabilité et une capacité de grosses performances ;
  • une réplication multi-maîtres qui permet de répliquer les données sur plusieurs nœuds tout en autorisant les mises à jour depuis n'importe quel nœud ;
  • une prise en compte importante de la sécurité des transferts, des données et des mots de passe ;
  • une documentation complète et à jour ;
  • une localisation dans six langues, y compris le français.

Le projet fournit une bibliothèque cliente en Java, des outils de stress, une passerelle DSMLv2 (représentation XML des données d'un annuaire LDAP) qui peut être utilisée avec n'importe quel annuaire LDAPv3.

Découvrir Xtend, un langage extension de Java

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
17
7
nov.
2011
Java

Xtend est un langage sous licence Eclipse qui est compilé en Java, afin d’être exécuté sur la JVM. C’est un langage se basant sur Java, sa syntaxe, son système de type et son typage statique, tout en étendant ses capacités. Xtend ne vise pas à remplacer Java, mais à être utilisé dans des situations où son ancêtre ne brille pas.

Xtend facilite l’utilisation de Java en supprimant le « bruit » inutile, rendant le code plus facile à écrire et à lire :

  • l’inférence de type (sur les variables, les types de retour, les boucles for()) ;
  • l’accès aux propriétés d’un objet de la même manière que les champs ;
  • les points‐virgules optionnels ;
  • les parenthèses optionnelles lors d’appels de méthodes sans arguments ;
  • l’utilisation du return optionnel (la dernière expression étant la valeur de retour).

Xtend étend Java en lui apportant les closures, les méthodes d’extension, le multiple dispatch, la surcharge des opérateurs, un switch() bien plus puissant que celui provenant du C, les chaînes de caractères multi‐lignes et un système de templates permettant d’avoir une indentation correcte du template, mais aussi du texte généré.

Xtend est intéressant car il apporte à Java des capacités assez similaires aux dernières versions de C#, tout en allant au‐delà. Il dispose déjà d’une prise en charge avancée dans Eclipse : coloration syntaxique, aide au contenu, quelques ré‐usinages (refactoring), la navigation, etc.. Enfin, le fait qu’il soit compilé en Java et non en bytecode permet de l’utiliser avec Android et GWT, par exemple.

Sortie de la version 2.10 de Sonar

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
19
3
sept.
2011
Java

Sonar est une plate‐forme libre (sous licence LGPL v3) permettant de gérer la qualité du code source. Elle agrège et présente d’une manière digeste et utile les résultats de différents outils de qualité logicielle. D’abord limité à Java en utilisant les outils classiques (Findbugs, Cobertura, PMD, etc.), Sonar peut maintenant gérer la qualité de projets utilisant d’autres langages : PHP, C# et autres, grâce à des greffons libres ou propriétaires pour certains, comme Brrrr…, Cobol, VB6, C, PL/SQL, ou encore ABAP.

La version 2.10 de Sonar vient de sortir, et puisqu’il n’y a pas eu de dépêche depuis la 2.4, il y a pas mal de nouveautés à présenter (voir la seconde partie de la dépêche). À noter que la version 2.11 devrait voir la fonctionnalité que j’attends depuis longtemps : la détection du code dupliqué à travers différents projets. Précédemment, cette fonctionnalité était limitée à rechercher du code dupliqué à l’intérieur de chaque projet.

N’hésitez pas à tester la version live de Sonar, prénommée Nemo, qui recueille les informations de qualité pour différents projets open source. En outre, elle est maintenant en français si votre navigateur est paramétré pour privilégier le français face à l’anglais :). Je vous encourage à l’essayer, ce projet est vraiment prometteur.

Journal Web FC : le club de foot où la communauté entraîne

Posté par .
Tags : aucun
0
11
nov.
2004
Bonjour tout le monde!

J'écris pour la première fois dans le journal et je dois confesser que cela n'a rien a voir avec les logiciels libres.

Vous connaissez probablement les jeux d'ordinateurs où l'on devient l'entraîneur d'une équipe de football? Maintenant, il est possible de devenir l'entraîneur d'une vraie équipe depuis chez soi devant son ordinateur!

Web FC est le Web Football Club: Une équipe de football où l'entraîneur est la communauté des internautes.
Comme dans les jeux de gestion (...)