Vidéos de conférences Linux embarqué et Android

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
18
7
juin
2011
Matériel

Comme à leur habitude, les personnes de Free Electrons ont mis en ligne les vidéos d’un certain nombre de conférences relatives à Linux embarqué et, nouveauté, également relatives à Android.

Plus précisément, les vidéos des conférences suivantes ont été mises en ligne :

  • Les vidéos du track Embarqué du FOSDEM. Au total 13 vidéos, sur des sujets comme l'utilisation de Qt dans l'embarqué, le processus de démarrage, l'optimisation du temps de démarrage sur x86, le consortium Linaro, l'outil OpenBricks pour générer des systèmes Linux embarqué, les bibliothèques graphiques EFL et bien d'autres sujets
  • Les vidéos de l'Embedded Linux Conference 2011 qui s'est déroulée du 11 au 13 avril à San Francisco. L'intégralité des trois thèmes de conférences parallèles a été filmée, ce qui donne un total de 48 vidéos de conférences. Les sujets couverts sont vastes, du temps-réel aux systèmes de fichiers, en passant par les systèmes de build, les couches graphiques et bien d'autres thématiques. À noter que l'édition européenne d'ELC aura cette année lieu du 26 au 28 octobre à Prague, simultanément à la nouvelle conférence LinuxCon Europe et juste après le célèbre Kernel Summit
  • Les vidéos de la première édition de l'Android Builders Summit, une conférence consacrée aux intégrateurs de systèmes utilisant Android. Elle n'est donc pas orientée vers le développement d'applications Android, mais bien sur le portage et la modification du système Android lui-même. Au total 19 vidéos sont proposées. On pourra notamment regarder avec intérêt les vidéos de Karim Yaghmour sur Android Internals et Porting Android to new hardware ainsi que la vidéo de Aleksander Gargenta sur A walk through the Android stack.

Toutes ces vidéos sont mises à disposition librement sous les termes de la licence Creative Commons CC-BY-SA.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.