Villes en biens communs : octobre, le mois des communs

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags : aucun
9
8
oct.
2013
Communauté

Plus de 175 événements sont organisés durant tout le mois d'octobre dans une quarantaine de villes francophones à travers le monde pour explorer et faire connaître toute la diversité des biens communs. Pendant ce « Mois des Communs », à Brest, Lyon, Montréal, Ouagadougou, Paris, Rennes, Lausanne, Bamako, etc. des visites, conférences, ateliers pratiques et initiations en tous genres permettront aux citoyens de tous les âges de découvrir des initiatives pour créer, gérer et partager des ressources collectives.

Octobre mois des communs

Villes en biens communs

Faire connaître les biens communs : les biens communs sont des ressources créées, gérées et partagées collectivement par une communauté de citoyens : zones urbaines transformées en jardins partagés, informations ajoutées dans l’encyclopédie Wikipédia, cartographies OpenStreetMap nourries par les utilisateurs, savoirs traditionnels, logiciels libres, science ouverte, publications en libre accès, pédibus scolaires, fours à pains mutualisés, systèmes d’irrigation agricole partagés, semences libres, contenus éducatifs ouverts, échanges de savoirs, justice participative, données ouvertes collectées par les personnes…

Quelles que soit leur échelle – de l’immeuble à la planète –, les approches par les biens communs apportent des réponses inédites et robustes, là où la puissance publique et le marché sont souvent absents ou inefficaces.

Les événements de « Villes en Biens communs » cherchent à donner une visibilité à ces innovations sociales et citoyennes. Les communs ouvrent de nouvelles voies pour répondre aux différentes crises que traversent nos sociétés (écologique, économique, sociale, …).

Des collectifs (dont LinuxFr.org) mobilisés dans une douzaine de villes francophones : initié par Brest dès 2009, le festival Villes en biens communs se déploie cette année au travers d'événements très diversifiés organisés par des collectifs de citoyens dans chaque ville participante : visites de jardins partagés, install-parties de logiciels libres, initiations à la contribution à Wikipedia ou à des cartes participatives, repas partagés et festifs… vont côtoyer forums ouverts et débats publics.

  • # Initiative d'un éditeur à ce sujet

    Posté par . Évalué à 0.

    L'éditeur C&F auprès duquel je m'étais procuré Aux sources de l'économie numérique fait une offre commerciale à cette occasion. Ceci est purement informatif, je reçois régulièrement dans mon courriel des nouvelles de cet éditeur et n'ai aucun intérêt financier à leur éventuel succès.

    Si j'étais moins paresseux et si j'avais fini de le lire, j'aurais pu faire un compte-rendu critique du livre cité ci-dessus. Mais, bien qu'il constitue une étude intéressante de son sujet, sa forme littéraire un peu trop compacte pour mon goût lui a valu de se faire doubler par plein d'autres ouvrages sur ma table de nuit. Il est néanmoins sur la file d'attente. Son tour viendra.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.