Journal Sale journée pour les cinéphiles...

0
30
août
2013

Rédiger un avis de décès n'est pas chose facile. A moins d'être coutumier du fait – tel un rédacteur assigné à la rubrique nécrologique d'un organe de presse –, les émotions vont surgir et s'ingérer dans le processus rédactionnel ; surtout s'agissant d'une personne qui, si ce n'est par un lien familial, se peut tout de même qualifier de "proche" de par l'intensité de la fascination qu'elle a pu exercer à notre encontre par son talent, son art, sa personnalité hors du commun.

(...)